Le Blog Finance

Tunisie : accord de principe pour un prêt du FMI, mais risques d’ingérence ?

Bonne nouvelle pour la Tunisie : le Fonds monétaire international (FMI) a annoncé vendredi être parvenu à un accord de principe avec les autorités tunisiennes en vue de l’octroi d’une facilité de caisse à la Tunisie pouvant aller jusqu’à 1,75 milliards de dollars.

A moins que cela ne signifie à terme une certaine « ingérence » du Fonds Monétaire International dans les affaires du pays – si ce n’est déjà fait  - voire même une « incitation » forte du FMI à ce que le pays mène une politique de rigueur pour tenter de refaire surface.
A moins qu’il ne s’agisse ni plus ni moins d’un « pilotage » à distance – via le FMI – de l’économie tunisienne par la Banque Mondiale, cette dernière pilotant la plupart des projets économiques mentionnés dans la lettre d’intention du Fonds Monétaire sur l’octroi du prêt. Le tout, au final, pour le plus grand plaisir des Etats-Unis et du G8 et des financiers internationaux.

Quoi qu’il en soit, le Fonds a par ailleurs précisé dans un communiqué que l’accord devait encore recevoir l’aval de son conseil d’administration au mois de mai prochain. En cas d’acceptation, il sera établi pour une durée de deux ans.

Objectif affiché : soutenir le programme de réformes économiques des autorités tunisiennes destiné à protéger la stabilité budgétaire et extérieure, promouvoir une croissance plus forte et bénéficiant davantage au plus grand nombre, lutter contre les déficiences les plus importantes du secteur bancaire. Tiens, nous y voilà … A noter tout de même que les mesures planifiées prévoient notamment le déplafonnement des taux d’intérêt bancaires, permettant ainsi aux établissements financiers d’accroître leur rentabilité.

Mardi, à Tunis, le directeur-adjoint Moyen-Orient et Asie centrale du FMI, Amin Mati, avait indiqué pour sa part que que le crédit devrait être assorti d’un taux d’intérêt de 1,08%.

Confirmant ce taux, le media tunisien Tustex ajoute que le prêt est également assorti des conditions suivantes : une période de décaissement étalée sur deux ans, une période de grâce de 3 ans et une période de remboursement de 5ans.

Simple hasard ? Notons que la date de mise en place de ce programme (Août 2013) coïncide avec la période électorale. Certains redoutant d’ores et déjà que ces fonds soient utilisés pour financer quelques campagnes de candidats en faveur de la politique menée par le FMI.

Il n’en demeure pas moins que selon les statistiques officielles, fin 2012, le pays comptait 653 000 chômeurs, soit 16,7% de la population active. Un chiffre que nombreux considèrent comme sous-évalué.
L’UDC (Union des Diplômés Chomeurs) estime quant à elle que la Tunisie compte près d’un million de sans emploi, dont un tiers environ seraient des universitaires fraîchement diplômés.

Autre élément notable : le taux officiel d’inflation est de 5,6% pour 2012, mais l’organisation locale de protection des consommateurs estime que la réalité se situe plutôt entre 10 et 15%

Sources : AFP, FMI, Tustex, SwissInfo.ch, Nawaat.org, bastamag.net

Crédit photo : nawaat.org

Elisabeth Studer – www.leblogfinance.com  - 21 avril 2013

Partager cet article

Article de

24 commentaires

  1. leona 6 juin 2013 à 15:06

    Les tunisiens sont très sceptiques pour ne pas dire autre chose.
    http://blogs.mediapart.fr/blog/telos-telos/260513/la-tunisie-en-mode-fmi

  2. Elisabeth Studer 8 juin 2013 à 16:58

    Tunisie: le FMI approuve un plan d’aide de 1,7 milliard de dollars

    WASHINGTON – Le Fonds monétaire international (FMI) a annoncé vendredi avoir approuvé un plan d’aide de 1,7 milliard de dollars en faveur de la Tunisie afin de soutenir la transition engagée depuis la chute du président Ben Ali en janvier 2011.

    Le conseil d’administration du FMI, qui représente ses 188 Etats-membres, a donné son feu vert à ce programme d’assistance financière sur deux ans et précisé qu’un premier prêt de 150,2 millions de dollars était immédiatement versé aux autorités tunisiennes, selon un communiqué du Fonds.

    Conformément aux pratiques du FMI, les prochaines tranches d’aide ne seront versées qu’à condition que Tunis respecte le programmes de réformes élaboré avec le Fonds pour stabilisier l’économie, selon le communiqué.

    La Tunisie connaît une reprise économique modérée au moment où elle est confrontée à une conjoncture internationale difficile et où elle poursuit sa transition politique, a déclaré Nemat Shafik, la directrice générale adjointe du FMI, citée dans le communiqué.

    Minée par l’instabilité politique, des conflits sociaux à répétition et des investissements en berne, la croissance tunisienne est restée insuffisante pour véritablement entamer le chômage endémique dans le pays (17% de la population active environ).

    Après une récession en 2011, le produit intérieur brut (PIB) devrait accélérer son rebond entamé en 2012 avec une croissance attendue de 4,0% cette année, selon les projections du Fonds.

    (©AFP / 07 juin 2013 21h12)

  3. Elisabeth Studer 16 février 2014 à 22:56

    Tunisie: les Américains se retirent d’une cérémonie pendant un discours iranien

    Vendredi 7 Février 2014

    Les représentants des Etats-Unis à la cérémonie vendredi en Tunisie pour célébrer sa nouvelle Constitution se sont retirés pendant le discours du représentant iranien pour protester contre de “fausses accusations” à l’encontre de leur pays, selon l’ambassade américaine à Tunis.

    Le président du Parlement iranien, Ali Larijani, a accusé devant l’Assemblée constituante tunisienne les Etats-Unis et Israël d’avoir cherché à faire échouer les révolutions arabes.

    “Ce qui devait être une cérémonie honorant les réalisations de la Tunisie a été utilisé par le représentant de l’Iran en tant que plate-forme pour dénoncer les Etats-Unis”, a affirmé l’ambassade dans un communiqué.

    “Les représentants des États-Unis présents à l’Assemblée nationale Constituante ont quitté la cérémonie de la constitution en raison des fausses accusations et des commentaires inappropriés formulés par le représentant iranien concernant les Etats-Unis”, a-t-elle ajouté.

    Les Etats-Unis avaient envoyé pour la cérémonie de Tunis William Roebuck, le sous-secrétaire d’Etat aux affaires du Maghreb et de l’Egypte.

    M. Larijani a affirmé, selon une traduction en arabe de ses propos, qu’Israël et les Etats-Unis “ont essayé de rendre ces révolutions (arabes) stériles et de les faire dévier de leur cours afin (qu’Israël) en tire profit”.

    “Ce que l’Iranien a dit dans son discours n’a pas plu aux Américains. On peut se mettre à leur place (…) mais chacun est libre de sa position”, a estimé l’élu tunisien Selim Ben Abdesslem, jugeant “inconcevable de dicter aux différents Etats leurs discours”.

    La Loi fondamentale tunisienne a été adoptée le 26 janvier à l’issue de plus de deux ans de débats houleux et de crises politiques, puis signée par les dirigeants tunisiens le lendemain, trois ans après la révolution qui a renversé le président Zine El Abidine Ben Ali.

    Atlasinfo

  4. brazil flag image 25 janvier 2019 à 01:09

    Its like you read my mind! You seem to know a lot about this, like you
    wrote the book in it or something. I think that you could do with a few
    pics to drive the message home a little bit, but instead of that,
    this is magnificent blog. A great read. I will certainly be back.

  5. Laurence 26 janvier 2019 à 01:03

    Way cool! Some extremely valid points! I appreciate you penning this post and also the rest of the
    site is extremely good.

  6. Ivory 26 janvier 2019 à 02:25

    I constantly spent my half an hour to read this blog’s
    articles all the time along with a cup of coffee.

  7. Erika 26 janvier 2019 à 05:27

    Schwab Clever Portfolios invests in Schwab ETFs.

  8. Sallie 26 janvier 2019 à 07:46

    Schwab Intelligent Portfolios invests in Schwab ETFs.

  9. Keesha 26 janvier 2019 à 12:15

    Think about investments that offer instant annuities.

  10. Hilario 26 janvier 2019 à 17:37

    Thank you to your interest in Funding Recommendation.

  11. Noreen 26 janvier 2019 à 17:58

    I read this article fully on the topic of the comparison of most recent
    and earlier technologies, it’s remarkable article.

  12. Neva 27 janvier 2019 à 04:10

    Schwab Intelligent Portfolios invests in Schwab
    ETFs.

  13. Antoine 28 janvier 2019 à 00:12

    Thanks to your curiosity in Funding Recommendation.

  14. Caitlin 7 février 2019 à 05:21

    And that is an funding risk price taking.

  15. Tammy 7 février 2019 à 07:55

    All forms of investments come with sure risks.

  16. Lorene 8 février 2019 à 06:06

    Traders do pay direct and oblique costs.

  17. Ken 9 février 2019 à 01:40

    Now it is time to choose your particular investments.

  18. Herman 9 février 2019 à 05:51

    All kinds of investments come with sure risks.

  19. Jamal 10 février 2019 à 15:31

    Thanks for your interest in Investment Advice.

  20. Glinda 10 février 2019 à 15:45

    Now it’s time to decide your specific investments.

  21. Edward 10 février 2019 à 15:55

    Traders do pay direct and oblique costs.

  22. Reyna 10 février 2019 à 16:20

    And that is an investment danger worth taking.

  23. Silke 10 février 2019 à 16:39

    A financial advisor is your planning accomplice.

  24. Dina 15 février 2019 à 02:57

    All varieties of investments include sure dangers.