Le Blog Finance

Afghanistan : Karzaï reconnaît le financement du Conseil national de sécurité par la CIA

Au moins, cela a le mérite d’être clair ….
Le président afghan Hamid Karzaï a reconnu lundi que la CIA – célébrissimes services de renseignement américains – avait en partie financé depuis de nombreuses années – et de manière régulière – le Conseil national de sécurité (CNS), un organisme dépendant de la présidence afghane. Ce qui sous-entend qu’il ne s’agit pas d’une simple erreur de « jeunesse » ou autre méprise de cette ordre, mais d’une farouche volonté des Etats-Unis d’asseoir le pouvoir afghan en place.
Des informations qui confirment un récent du New York Times traitant du sujet. Reste à savoir ce qui a provoqué les « confidences » – planétaires – de Hamid Karzaï. Un message à destination d’Obama pour tenter d’obtenir une rallonge … en l’échange de quelques silences d’Etat  ?

« Oui, le CNS a reçu de l’argent de la CIA au cours des dix dernières années » a déclaré à la presse le président Karzaï, lors d’un déplacement en Finlande. Ajoutant toutefois que « les montants n’étaient pas très importants ». Mais tout étant relatif dans ce bas monde …

Selon le dirigeant afghan, les sommes ainsi versées ont été consacrées à différents dossiers : aides aux opérations, assistances aux blessés et aux malades, location de logements. « Ce soutien a été très utile et nous les «  en remercions », a-t-il par ailleurs ajouté.
Dans son édition du lundi, le New York Times avait affirmé pour sa part que la CIA avait livré secrètement des dizaines de millions de dollars en liquide à la présidence afghane dans de simples valises et sacs à dos.

Selon le journal américain, les sommes ainsi allouées auraient été versées en vue de s’assurer d’une certaine influence en Afghanistan.
Rappelons à toutes fins utiles que selon des chiffres de 2003 publiés par The Independent, le trafic de la drogue constitue le troisième commerce le plus important en argent après le pétrole et la vente d’armes. De ce fait, le contrôle géopolitique et militaire des routes de la drogue devient alors aussi stratégique que celui du pétrole et des oléoducs … C’est vous dire l’ampleur des enjeux associés …

Or, l’Afghanistan et la Colombie sont, avec la Bolivie et le Pérou, les premiers pays producteurs de drogue dans le monde, contrées qui alimentent une économie criminelle florissante. Ces pays sont fortement militarisés tandis que le trafic de drogue y est protégé.
Il a par ailleurs été prouvé que la CIA a joué un rôle central dans le développement des triangles latino-américain et asiatique de la drogue.

A noter également que selon les estimations du FMI, une grande partie de l’argent blanchi mondialement est liée au trafic de stupéfiants, dont un tiers est lié au triangle de l’opium du Croissant d’Or. Le Fonds Monétaire a par ailleurs établi que le blanchiment d’argent se situait en 2003 entre 590 milliards et 1500 milliards de dollars par an au niveau international, ce qui représente de 2 à 5 % du PIB global.

Certains observateurs tiennent à rappeler quant à eux que depuis l’invasion sous commandement américain de l’Afghanistan en octobre 2001, le trafic d’opium dans le « Croissant d’or » a grimpé en flèche.

A noter également : en réaction à la montée post-taliban de la production d’opium, l’administration Bush a augmenté ses activités anti-terroristes .. tout en allouant des montants substantiels d’argent des contribuables aux opérations de la Drug Enforcement Administration (DEA) en Asie de l’ouest.
Si les médias américains accusent le défunt régime islamique, ils oublient toutefois de mentionner que les taliban – en collaboration avec les Nations unies – avaient imposé avec succès l’interdiction de la culture du pavot en 2000 … La production d’opium avait ensuite décliné de 90 % en 2001.
Le succès du programme d’éradication de la drogue en Afghanistan en l’an 2000 sous les taliban avait même été souligné à la session d’octobre 2001 de l’Assemblée générale des Nations unies. Aucun autre pays membre de l’ONUDC (Office des Nations Unies contre la drogue et le crime ) n’avait pu mettre en oeuvre un programme semblable.
Dans les faits, l’augmentation de la culture d’opium a coïncidé … avec le déclenchement des opérations militaires sous commandement américain et la chute du régime taliban. Entre les mois d’octobre et décembre 2001, les paysans ont recommencé à planter du pavot à grande échelle.
À la suite des bombardements américains de 2001 de l’Afghanistan, le gouvernement britannique de Tony Blair – en relation étroite avec la DEA américaine – était chargé par les pays membres du G-8 de mener un programme d’éradication de la drogue en Afghanistan qui devait, en théorie, permettre aux paysans afghans de passer de la production d’opium à des cultures alternatives.
Mais l’ONUDC elle-même admet que sous les taliban, la prohibition avait causé « le début d’une pénurie d’héroïne en Europe vers la fin de 2001?. Or son commerce supporté par des intérêts puissants, requiert un flux régulier et sécuritaire de la marchandise. Un des objectifs « cachés » de la guerre pourrait être alors de restaurer le trafic de la drogue, « parrainé » par la CIA, à ses niveaux historiques et … d’exercer un contrôle direct sur les routes de la drogue.

Rappelons enfin qu’un 2001, sous les taliban, la production d’opiacés s’élevait à 185 tonnes, pour ensuite grimper à 3400 tonnes en 2002 sous le régime du président Hamid Karzai, largement « ami »des États-Unis.

Autre élément non négligeable : depuis le milieu des années 1990, Hamid Karzai agissait comme consultant et lobbyiste pour la pétrolière US UNOCAL dans ses négociations avec les taliban. Car l’Afghanistan est également une région convoitée pour son pétrole.

Alors qu’il n’est désormais de secret pour personne que l’invasion américaine en Irak était très fortement liée au pétrole, le ministère afghan des Mines a ainsi annoncé en août 2011 la découverte d’un gisement pétrolier dans le nord de l’Afghanistan.
Jawad Omar, le porte-parole du ministère des Mines, avait déclaré à cette occasion que ce gisement disposait de réserves estimées à 1,8 milliards de barils de brut. Il s’agissait alors d’un tout nouveau site couvrant un triangle Balkh-Hairatan-Shuburghan, dans le nord du pays, et le 6e gisement pétrolier découvert en Afghanistan, les trois gisements les plus importants se situant dans le bassin de l’Amou-Daria.

En janvier 2010, le président d’Afghanistan, Hamid Karzaï avait affirmé que son pays – l’un des plus pauvres au monde – disposait dans son sous-sol de ressources pétrolières et minérales estimées à un millier de milliards de dollars. « Cette estimation », avait-t-il alors indiqué, provient d’une étude réalisée par l’Institut de géophysique américain (USGS), qui doit être achevée « dans deux mois ». « Le pays pourrait devenir l’un des plus riches du monde si on l’aidait à exploiter ces gisements », avait ajouté M. Karzaï.
Précisons en effet que l’Afghanistan dispose de gisements de cuivre, de fer, d’or, ainsi que de gaz naturel et de pétrole qui ont été peu exploités, les conflits qui s’y sont succédé depuis une trentaine d’années freinant toute exploitation sereine.
De quoi « motiver » l’aide financière de la CIA, assurément …

Sources : AFP, Dow Jones Newswires, ATS, afghana.org, Michel Chossudovsky

Elisabeth STUDER  – www.leblogfinance.com – 29 avril 2013

Partager cet article

Article de

31 commentaires

  1. Elisabeth Studer 20 juin 2013 à 00:01

    Kaboul suspend les discussions sur l’accord de sécurité bilatéral avec Washington

    KABOUL – Le gouvernement afghan a suspendu mercredi ses négociations d’accord bilatéral de sécurité avec Washington pour marquer son mécontentement après l’annonce de discussions directes entre les Américains et les rebelles talibans, a annoncé le porte-parole du président Hamid Karzaï.

    Il y a une contradiction entre ce que le gouvernement américain dit et ce qu’il fait en ce qui concerne les discussions de paix, a déclaré à l’AFP Aimal Faizi.

    Les talibans ont ouvert mardi un bureau politique à Doha, Washington annonçant dans la foulée l’envoi d’émissaires sur place.

    Le président Karzaï a suspendu ce matin les discussions avec les Etats-Unis sur le BSA (accord bilatéral de sécurité, ndlr), a ajouté M. Faizi.

    Cette décision a été notamment motivée par le fait que le président est mécontent du nom utilisé pour désigner le bureau politique afghan, à savoir bureau politique de l’émirat islamique d’Afghanistan, a précisé le porte-parole.

    Nous nous opposons à cette appellation d’+émirat islamique d’Afghanistan+, pour la simple raison qu’une telle entité n’existe pas et les Américains étaient parfaitement au courant de la position du président Karzaï, a dit Aimal Faizi.

    L’émirat émirat islamique d’Afghanistan était le nom donné par les talibans à leur régime lorsqu’ils étaient au pouvoir à Kaboul, entre 1996 et 2001, et ils continuent à appeler leur mouvement ainsi depuis.

    La suspension de cet accord, qui doit définir les modalités de la présence américaine en Afghanistan après la fin de la mission de combat de l’Otan fin 2014, a été décidée à l’issue d’une réunion exceptionnelle entre le président afghan, ses conseillers et son équipe chargée de la sécurité nationale, a précisé M. Faizi.

    (AFP / 19 juin 2013 10h02)

  2. Elisabeth Studer 27 mai 2014 à 23:35

    Afghanistan: la présence des troupes dépendra de la signature du traité

    Washington – Barack Obama a officialisé mardi une présence de troupes américaines en Afghanistan jusqu’à fin 2016, mais prévenu que ce calendrier dépendrait de la signature du traité bilatéral de sécurité (BSA) par le futur président afghan.

    Lors d’une intervention depuis la Maison Blanche, le président des Etats-Unis a indiqué avoir décidé de maintenir 9.800 militaires américains en Afghanistan à l’issue de la mission de combat de l’Otan à la fin de l’année, avant un retrait complet deux ans plus tard, soit juste avant la fin de son second mandat.

    Mais, a-t-il souligné, nous ne maintiendrons cette présence militaire après 2014 que si le gouvernement afghan signe l’accord (…) que nos deux gouvernements ont déjà négocié.

    Cet accord est essentiel pour donner à nos soldats l’autorité dont ils auront besoin pour remplir leur mission, tout en respectant la souveraineté afghane, a ajouté M. Obama.

    Le président Hamid Karzaï, qui est en fin de mandat, a refusé de parapher le BSA, au grand déplaisir de Washington. Toutefois, les deux candidats qualifiés pour le second tour de la présidentielle afghane du 14 juin, Ashraf Ghani et Abdullah Abdullah, ont annoncé qu’ils le signeraient.

    M. Obama a relevé ces engagements et fait part de son espoir d’y parvenir.

    Plus largement, M. Obama a dit vouloir tourner la page de plus d’une décennie pendant laquelle notre politique étrangère a été surtout consacrée aux guerres en Afghanistan et en Irak.

    Le président, qui doit évoquer mercredi ses priorités de politique étrangère lors d’un discours à l’académie militaire de West Point (New York, est), a espéré que ce nouveau chapitre de la politique étrangère américaine nous permettra de rediriger certaines des ressources que nous économiserons en mettant fin à ces guerres pour répondre de façon plus agile à une menace terroriste en évolution.

    Je pense que les Américains ont compris qu’il était plus difficile de mettre fin aux guerres qu’à les déclencher, a ajouté le président, qui s’était fait un nom sur la scène politique nationale en 2002 en s’opposant aux projets de son prédécesseur républicain George W. Bush d’envahir l’Irak.

    Alors que l’Irak reste la proie de graves violences et que le doute plane sur la viabilité du pouvoir central afghan après le départ des forces de l’Otan, M. Obama a aussi concédé que l’Afghanistan ne sera pas un endroit parfait, et ce n’est pas aux Etats-Unis de le rendre ainsi.

    Toutefois, les Etats-Unis tiendront toujours leurs engagements vis-à-vis des amis et partenaires qui prennent leurs responsabilités, et nous ne laisserons jamais à Al-Qaïda le sanctuaire dont (la nébuleuse extrémiste) jouissait avant le 11-Septembre en Afghanistan, a encore promis le dirigeant américain.

    (AFP / 27 mai 2014 21h26)

  3. retrouvé le retour 27 juillet 2018 à 21:41

    http://bakhtarnews.com.af/eng/politics/item/28072-electronic-elections-best-way-to-accelerate-process-danesh.html

    Madame semble costumée pour se marier avec un joueur de Polo bien connu et futur Président élu du Pakistan. :)
    Je voudrait aussi lui faire une remarque, les chevilles dans l’équipe des Saoudi on ne montre pas ça énerve le mâle fougueux, presque autant que les poils.

  4. Markus 24 janvier 2019 à 23:55

    Every weekend i used to pay a quick visit this web site, as i
    want enjoyment, since this this website conations truly nice funny stuff too.

  5. Rory 25 janvier 2019 à 22:25

    Good post. I definitely appreciate this website.
    Continue the good work!

  6. brazilian steakhouse west des moines 26 janvier 2019 à 03:53

    Good day! Would you mind if I share your blog with my zynga group?
    There’s a lot of folks that I think would really enjoy your
    content. Please let me know. Thank you

  7. Ross 26 janvier 2019 à 10:38

    Thanks in your interest in Funding Recommendation.

  8. brazilian steakhouse nj 26 janvier 2019 à 18:05

    I needed to thank you for this fantastic read!! I definitely
    loved every little bit of it. I have you book marked to look at new stuff you post…

  9. Beth 26 janvier 2019 à 19:35

    Now it’s time to decide your specific investments.

  10. Milla 27 janvier 2019 à 03:12

    That is true for funding advice as nicely.

  11. Matt 27 janvier 2019 à 03:27

    If you are going for most excellent contents like I do, simply go to see this website every day for the reason that it offers feature contents,
    thanks

  12. brazil nuts nutrition 27 janvier 2019 à 06:46

    Write more, thats all I have to say. Literally, it seems as though you relied on the video
    to make your point. You definitely know what youre talking
    about, why waste your intelligence on just posting videos to your site when you could be giving us something enlightening to read?

  13. Evonne 27 janvier 2019 à 11:19

    A monetary advisor is your planning associate.

  14. Retha 27 janvier 2019 à 14:23

    A monetary advisor is your planning accomplice.

  15. Alexander 27 janvier 2019 à 17:20

    And this is an investment risk price taking.

  16. brazil nuts costco 27 janvier 2019 à 17:37

    excellent points altogether, you simply gained a logo new reader.
    What might you recommend in regards to your publish that you simply made a few days in the past?
    Any positive?

  17. Vito 7 février 2019 à 00:01

    All types of investments come with sure risks.

  18. her explanation 7 février 2019 à 19:06

    I just want to say I am beginner to blogging and site-building and truly loved this web-site. Almost certainly I’m likely to bookmark your blog post . You actually have excellent articles. Thanks a bunch for sharing with us your web page.

  19. Augusta 10 février 2019 à 15:36

    Thank you in your curiosity in Funding Recommendation.

  20. Arnette 10 février 2019 à 16:12

    A financial advisor is your planning companion.

  21. Dwayne 11 février 2019 à 02:39

    Financial advisors business is individuals enterprise.

  22. John Deere Service Manuals 11 février 2019 à 19:08

    Appreciate it for this grand post, I am glad I discovered this web site on yahoo.

  23. Shellie 12 février 2019 à 02:18

    All varieties of investments come with sure dangers.

  24. Sofia 12 février 2019 à 03:01

    Contemplate investments that offer immediate annuities.

  25. Tractor Workshop Manuals 12 février 2019 à 13:02

    Youre so cool! I dont suppose Ive read anything like this prior to. So nice to seek out somebody with a few original applying for grants this subject. realy i appreciate you for beginning this up. this fabulous website is a thing that is required online, somebody with a little originality. beneficial job for bringing something totally new to your web!

  26. Kenton Okerblom 15 février 2019 à 15:21

    I know anything you write is technically copyrighted, but I’m not sure how you could prove that it was your original material..

  27. Malcolm 16 février 2019 à 01:30

    That is true for funding recommendation as well.

  28. Delphia 16 février 2019 à 02:08

    Now it’s time to choose your particular investments.

  29. Eve 18 février 2019 à 01:42

    Think about investments that offer rapid annuities.

  30. Guy Sylvester 18 février 2019 à 20:30

    What is blogspot when it comes to live streaming football?

  31. Carole 19 février 2019 à 01:31

    Thank you for your curiosity in Investment Recommendation.