Le Blog Finance

Le cours du sucre victime d’une offre pléthorique au Brésil

Elisabeth Studer Actualités, Agriculture, Economie, Matières premières Commentaires fermés

Le prix du sucre a de nouveau observé une chute cette semaine, le cours demeurant plombé par une offre pléthorique en provenance du Brésil. Le pays, premier exportateur mondial enregistre en effet des chiffres record de récolte à l’heure actuelle.

La fédération professionnelle brésilienne Unica vient ainsi d’indiquer que la production de sucre de la région du Centre-sud – principale zone des cultures de canne du pays – a atteint 34,09 millions de tonnes sur la saison 2012-2013, qui vient de s’achever. Ce qui correspond à une hausse de 9% en valeur glissante annuelle.

La tendance pourrait néanmoins s’inverser alors que les raffineurs de canne à sucre brésiliens se tournent de plus en plus vers la production d’éthanol au détriment de celle du sucre, attirés par les profits plus avantageux issus de la filière des biocarburants.
De nouvelles réductions des taxes sur l’éthanol vont actuellement l’objet de discussion au Brésil et pourraient inciter encore plus les raffineurs à se détourner de la filière sucre. Une situation qui, le cas échéant, pourrait soutenir le cours du sucre en limitant l’offre disponible sur les marchés.
Au final, vendredi, sur le Liffe de Londres, la tonne de sucre blanc pour livraison en mai valait 529,70 dollars à la pause méridienne contre 538,80 dollars la semaine précédente à la même période

Parallèlement, sur le NYBoT-ICE américain, la livre de sucre brut pour livraison en mai valait 18,26 cents contre 18,86 cents la semaine précédente.
Sources : AFP, ats

Elisabeth Studer – www.leblogfinance.com  – 23 mars 2013

Partager cet article

Article de

Les commentaires sont fermés