Le Blog Finance
A la une

Cacao : le cours dopé par les perspectives d’un déficit de production

Le cours  du cacao a poursuivi sa hausse durant la semaine qui vient de s’écouler. Les prix ont même atteint vendredi 1.499 livres la tonne à Londres, ce qui correspond à au plus haut depuis un mois.

Les investisseurs  guettent  avec intérêt  les nouvelles concernant  l’Harmattan, vent sec chargé de sable qui souffle depuis le Sahara entre décembre et mars.   Ce dernier pourrait en effet  impacter  le volume et la qualité des récoltes  des plantations  de Côte d’Ivoire, alors  que  le pays représente  35 % de l’offre mondiale.

Selon les prévisions de Barclays Capital, le déficit de  production  pourrait  être de  108.000 tonnes cette  année   sur le marché mondial.

Les autorités ivoiriennes tablent d’ores et déjà  pour leur part sur une  diminution de 13%  de la production de cacao du pays pour la saison 2012-2013 entamée en octobre.

Même  la publication de  chiffres décevants concernant les concassages en Europe et aux Etats-Unis, baromètre de la demande de cacao dans les deux principales régions consommatrices mondiales n’aura  pas permis   d’inverser la tendance.

Selon des chiffres diffusés en début de semaine  par l’Association européenne du cacao (ECA), fédération réunissant négociants et confiseurs, les volumes de cacao concassés en Europe ont ainsi  chuté  de 6,2% en valeur glissante  annuelle au quatrième trimestre 2012, s’élevant  désormais à 328.000 tonnes.

Sur  l’ensemble de l’année 2012,  la baisse  aura  été de 10 %,  à 1,29 million de tonnes, ce qui correspond à un  plus bas enregistré depuis sept ans.

Au final  sur le Liffe de Londres, la tonne de cacao pour livraison en mars valait 1.488 livres sterling vendredi à la pause méridienne contre 1.435 livres en fin de semaine dernière.

Parallèlement, sur le NYBoT-ICE américain, le contrat pour livraison en mars valait 2.293 dollars la tonne contre 2.253 dollars vendredi  dernier.

Sources : AFP, ats

Elisabeth Studer – www.leblogfinance.com  – 20 janvier 2013

Partager cet article

Article de

1 commentaire

  1. Solutis 21 janvier 2013 à 11:15

    Doit-on s’attendre à une hausse de prix des produits chocolatiers et industriels ?

Commenter cet article