Le Blog Finance

Égypte : quand le printemps arabe profite au lobby pharmaceutique US (2ème partie)

Souvenez-vous, c’était en 2005 …. Quelques années avant la révolution arabe en Egypte …
Alors que nous laissons entendre ici-même que le lobby pharmaceutique US oeuvrait dans l’ombre pour plomber le système de santé égyptien pour mieux arriver en force, il est intéressant de revenir quelque peu sur le contexte économique et concurrentiel du secteur pharmaceutique égyptien qui prévalait encore il y quelques mois. Edifiant …
A cette date, le lobby américain des firmes pharmaceutiques PhRMA – association américaine regroupant les laboratoires de recherche et de fabrication de médicaments aux Etats-Unis -

multipliait les pressions sur le gouvernement égyptien, usant – voire abusant ? – de son réseau d’influence pour suspendre la production de 850 médicaments génériques, dont des antibiotiques, des médicaments pour les personnes cardiaques et les patients atteints de cancer.
Rien que cela … l’enjeu était d’ores et déjà de taille.

Depuis l’entrée en vigueur en février 2005 de l’accord avec l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) portant sur les droits de propriété intellectuelle liés au commerce TRIPS/ADPIC, les entreprises pharmaceutiques américaines et le lobby de l’entreprise PhRMA ont en effet déclenché une véritable guerre d’influence contre le ministère égyptien de la Santé. Menaçant alors d’entraver les négociations, prévues en mars 2005, sur une zone de libre-échange avec les Etats-Unis.

La polémique a été déclenchée par l’annulation de l’autorisation donnée par l’ex-premier ministre au groupe PhRMA de détenir un monopole sur certains médicaments.

Conformément à l’accord de TRIPS/ADPIC, entré en vigueur le 1er janvier 2005, l’Egypte n’a le droit de produire que les médicaments génériques enregistrés avant 2005. Une décision loin de ravir le lobby des firmes pharmaceutiques américaines.

PhRMA s’est alors plaint auprès du département économique et politique de l’ambassade américaine au Caire de l’intention du ministère égyptien de la Santé d’autoriser la vente sur le marché égyptien de médicaments génériques.

Plus fort encore, le lobby PhRMA a usé de son réseau d’influence à Washington en vue d’envoyer une plainte à Robert Zoellick, secrétaire d’Etat adjoint au département d’Etat, au ministère américain du Commerce et à l’ambassadeur égyptien à Washington. But de l’opération : tenter d’obtenir la suspension des négociations sur la zone de libre-échange.

Selon Zakariya Gad, responsable de l’Ordre des pharmaciens, ces firmes préfèrent user de pressions diplomatiques pour fragiliser la position du gouvernement égyptien : « Leurs méthodes sont inconvenantes ; ils n’ont pas recours aux moyens judiciaires et à l’OMC, car ils savent bien que leurs revendications ne sont pas justes. C’est pour cela qu’ils optent pour les pressions. Ce n’est ni plus ni moins que du chantage politique » avait-il alors affirmé.

« Ce qui se passe aujourd’hui n’est qu’une tentative de parvenir à ajouter davantage de clauses à l’accord Trips. Ce lobbying américain veut imposer aux pays en voie de développement le Trips Plus, qui comprend des mesures plus contraignantes que celles de l’accord ADPIC (rallongement de la durée des brevets au-delà de 20 ans, extension des critères de brevetabilité, blocage de l’enregistrement des génériques, etc.) » avait expliqué pour sa part Raouf Hamed, expert du dossier Trips.

Ajoutant : « Cet imbroglio vise au premier plan à nous détourner de l’objectif primordial du développement de notre industrie du médicament ».

Partager cet article

Article de

16 commentaires

  1. Elisabeth Studer 28 janvier 2013 à 23:57

    Les Etats-Unis condamnent avec force les violences en Egypte

    WASHINGTON – Les Etats-Unis ont condamné lundi avec force les violences meurtrières qui ont lieu actuellement en Egypte et ont appelé les Egyptiens au dialogue pacifique.

    Nous condamnons avec force les violences qui se déroulent dans plusieurs villes égyptiennes, a déclaré le porte-parole de la Maison Blanche, Jay Carney.

    Nous souhaitons que tous les Egyptiens s’expriment de façon pacifique, et que les dirigeants égyptiens disent clairement que la violence n’est pas acceptable, a-t-il ajouté lors de son point de presse quotidien.

    Son homologue au département d’Etat, Victoria Nuland, a demandé que les autorités égyptiennes traduisent en justice les responsables de morts et de blessures, qu’elles aient été infligées par des manifestants ou par la police.

    Les Etats-Unis ont toutefois constaté avec plaisir que le président (Mohamed Morsi) et son gouvernement ont renouvelé leur appel à un dialogue national, lequel a été rejeté par la principale coalition de l’opposition égyptienne.

    Des violences meurtrières secouent l’Egypte depuis plusieurs jours, dans la foulée du second anniversaire du début de la révolte contre le pouvoir de l’ex-président Hosni Moubarak, et sur fond de mécontentement contre l’actuel président issu des Frères musulmans, Mohamed Morsi.

    La ville de Port-Saïd a elle aussi été le théâtre d’affrontements sanglants samedi après la condamnation à mort de 21 supporteurs du club de football local pour leur implication dans des violences qui avaient fait 74 morts en février 2012.

    (©AFP / 28 janvier 2013 22h41)

  2. ES 18 août 2013 à 14:22

    petit rappel ….

  3. hi 24 janvier 2019 à 23:22

    My brother recommended I might like this blog. He was
    totally right. This post truly made my day.
    You can not imagine just how much time I had spent for this info!
    Thanks!

  4. Amelie 4 février 2019 à 01:19

    Schwab Clever Portfolios invests in Schwab ETFs.

  5. Launa 5 février 2019 à 17:26

    Traders do pay direct and oblique costs.

  6. Kyle 6 février 2019 à 04:32

    Schwab Intelligent Portfolios invests in Schwab ETFs.

  7. Cameron 7 février 2019 à 00:10

    Monetary advisors business is folks business.

  8. Houston 9 février 2019 à 03:35

    And that is an funding danger price taking.

  9. Jacquelyn 11 février 2019 à 01:31

    That is true for investment recommendation as properly.

  10. Ted 11 février 2019 à 02:55

    Thank you for your interest in Funding Recommendation.

  11. Dianne 11 février 2019 à 05:25

    That is true for funding recommendation as well.

  12. Landon 18 février 2019 à 02:00

    Schwab Clever Portfolios invests in Schwab ETFs.

  13. Janine 18 février 2019 à 03:05

    A financial advisor is your planning partner.

  14. Edwin 19 février 2019 à 03:44

    Now it’s time to decide your specific investments.