Le Blog Finance

Égypte : la mort du système de santé … ou quand la révolution arabe sert les lobbies pharmaceutiques

Le  « printemps arabe »  de l’Égypte, une occasion pour les laboratoires pharmaceutiques US et autres lobbies associés de s’offrir un marché plus que prometteur ? Voire bloquer la production locale qui concurrence les grandes firmes US ? Qui sait …. L’Egypte a déjà eu à subir en 2005 les affres de la guerre du lobby pharmaceutique US, nous y reviendrons.

En tout état de cause, le départ du président égyptien Moubarak aura tout de même eu des conséquences quasi insoupçonnables au départ … : les médecins égyptiens ont en effet manifesté la semaine dernière dans les rues du Caire en vue d’ annoncer la « mort » du système de santé en Égypte, en portant symboliquement sa tombe.

Tenant des pancartes « Ultras White Coat » (les ultras en blouse blanche), les manifestants ont ainsi défilé le jour le 8 novembre dernier, non loin de la désormais célèbre et plus que symbolique place Tahrir.
Leurs griefs ? l’insuffisance de subventions allouées au système de santé égyptien. On voudarit sabrer le système public pour booster le secteur médical privé qu’on ne s’y prendrait pas autrement. La France pouvant malheureusement servir de « triste » exemple dans le domaine. L’actualité nous  le rappelant … en une  sorte de « formidable » écho … les retombées  de la politique menée  par Nicolas Sarkozy  au profit  des lobbies  médicaux  français …. eux-même menés  par les frères Sarkozy (Guillaume  et François) pouvant  expliquer le phénomène dans l’Hexagone.

A  noter par ailleurs  que les médecins et professionnels de santé égyptiens réclament une hausse du budget du secteur public de la santé de 4 à 15 %. Ils  revendiquent depuis plusieurs mois qu’un salaire minimum de 3 000 livres égyptiennes par mois (soit 385 euros) soit fixé par le gouvernement de Mohammed Morsi.

Sources : FRANCE24

Elisabeth STUDER – www.leblogfinance.com – 14 novembre 2012 -

 

Partager cet article

Article de

5 commentaires

  1. Elisabeth Studer 14 novembre 2012 à 21:17

    Hallucinant !!!! A part france24, aucun journal n’en parle sur google, tant en fran

  2. Elisabeth Studer 14 novembre 2012 à 21:19

    et

  3. Elisabeth Studer 28 janvier 2013 à 23:54

    Les Etats-Unis condamnent avec force les violences en Egypte

    WASHINGTON – Les Etats-Unis ont condamné lundi avec force les violences meurtrières qui ont lieu actuellement en Egypte et ont appelé les Egyptiens au dialogue pacifique.

    Nous condamnons avec force les violences qui se déroulent dans plusieurs villes égyptiennes, a déclaré le porte-parole de la Maison Blanche, Jay Carney.

    Nous souhaitons que tous les Egyptiens s’expriment de façon pacifique, et que les dirigeants égyptiens disent clairement que la violence n’est pas acceptable, a-t-il ajouté lors de son point de presse quotidien.

    Son homologue au département d’Etat, Victoria Nuland, a demandé que les autorités égyptiennes traduisent en justice les responsables de morts et de blessures, qu’elles aient été infligées par des manifestants ou par la police.

    Les Etats-Unis ont toutefois constaté avec plaisir que le président (Mohamed Morsi) et son gouvernement ont renouvelé leur appel à un dialogue national, lequel a été rejeté par la principale coalition de l’opposition égyptienne.

    Des violences meurtrières secouent l’Egypte depuis plusieurs jours, dans la foulée du second anniversaire du début de la révolte contre le pouvoir de l’ex-président Hosni Moubarak, et sur fond de mécontentement contre l’actuel président issu des Frères musulmans, Mohamed Morsi.

    La ville de Port-Saïd a elle aussi été le théâtre d’affrontements sanglants samedi après la condamnation à mort de 21 supporteurs du club de football local pour leur implication dans des violences qui avaient fait 74 morts en février 2012.

    (©AFP / 28 janvier 2013 22h41)

Commenter cet article