Le Blog Finance

Kadhafi, l’homme qui en savait trop sur Sarkozy et l’Arche de Zoé … ?

Alors  que plusieurs  journaux du Golfe reprennent en coeur  les informations parues hier dans les presses anglaise et italienne, selon lesquelles  “Assad a fourni à la France des informations permettant d’assassiner Kadhafi”, le but de  Nicolas Sarkozy  étant  -  selon eux – de faire  taire  coûte  que coûte un “encombrant” personnage  tel  que Kadhafi,  il n’est pas in-intéressant de   reparler  de  l’épineux dossier  de l’Arche de Zoé …

Lequel  pourrait nous réserver bien des surprises …   alors  même  que dans le cadre  de cette afffaire  Nicolas  Sarkozy avait eu recours à l’aide  de l’ancien  dirigeant libyen.  … Un homme qui en savait trop ?

Rappelons tout d’abord  que la télévision d’Etat libyenne  avait rapporté  le 29 octobre 2007   que  Nicolas Sarkozy s’était entretenu au téléphone avec Mouammar Kadhafi,  en vue  notamment  de condamner l’opération menée par l’association l’Arche de Zoé et inviter son homologue à venir en France.

Le président français avait alors exprimé au colonel Kadhafi “sa ferme condamnation” de l’opération avortée de l’association l’Arche de Zoé, laquelle  visait à transférer en France cent trois enfants à partir du Tchad.

L’agence officielle libyenne Jana  indiquait  parallèlement que Mouammar Kadhafi avait eu auparavant au téléphone le président tchadien Idriss Déby, lequel  l’avait  informé des développements de l’affaire de l’Arche de Zoé.

Nicolas Sarkozy avait également félicité le dirigeant libyen pour “la réussite de ses efforts ayant abouti à la signature finale d’un accord de paix” entre le gouvernement tchadien et des mouvements rebelles, le 25 octobre 2007 à Syrte, en Libye.

Mais  un texte diffusé le dimanche 25 novembre 2007 dans l’Émission «La Planète Bleue» sur la chaîne de radio suisse romande «Couleur 3» faisait état de faits pour le moins surprenants concernant l’affaire de l’Arche de Zoé

Selon les media helvétiques, le dossier pourrait cacher une autre affaire autrement plus grave, qui aurait amené le président français à s’exposer maladroitement sur la scène internationale.

Selon les teneurs de l’Émission, « pourraient apparaître en effet des imbrications entre l’exfiltration d’enfants tchadiens vers l’Europe, l’industrie pharmaceutique, et les milieux d’affaire » … voire  la famille Sarkozy …

« Pourquoi et comment l’association l’Arche de Zoé, a-t-elle bénéficié de passe-droits au ministère des affaires Étrangères, au ministère de la défense, voire au ministère de l’intérieur? Pourquoi et comment l’association l’Arche de Zoé, a-t-elle pu utiliser les avions Transal de l’armée française, pour transporter son matériel de N’Ndjamena à Abéché? Pourquoi les services du ministère français de la défense, connaissaient-ils le plan de vol du Boeing affrété par Éric Breteau, le président de l’Arche de Zoé ? » s’interrogeaient en effet les journalistes.

Selon eux, « les moyens tout à fait étonnants dont a profité l’Arche de Zoé », « la précipitation maladroite du président Sarkozy, à s’impliquer personnellement dans l’affaire », aurait un rapport avec le financement quelque peu opaque de l’association l’Arche de Zoé.

Pourrait être ainsi mise au grand jour « une affaire d’expérimentations thérapeutiques sur des patients pas du tout volontaires ».

Rappelons de manière factuelle que l’association l’Arche de Zoé est une initiative d’un organisme français Paris Biotech Santé. Elle est financée par une société de développement de produits pharmaceutiques BioAlliance Pharma, dont le propre frère du président, François Sarkozy, est vice-président du conseil de surveillance.

BioAlliance Pharma, qui mène des recherches sur le sida et pratique des essais thérapeutiques développe des médicaments pour traiter des maladies décrites comme mille fois plus virulentes en Asie du Sud-Est et dans l’Afrique subsaharienne qu’en Europe. Pour développer ces traitements la société pratique des expérimentations sur des patients.

Stéphanie Lefèvre, la secrétaire générale de l’Arche de Zoé … est directrice adjointe de Paris Biotech Santé. Et François Sarkozy, le frère du président, figure avec elle parmi les membres du comité d’Évaluation de cet organisme spécialisé dans la recherche biomédicale.

Le journal belge 7 sur 7 s’interrogeait quant à lui sur le rôle de Paris Biotech Santé.  «L’Arche de Zoé n’est pas une histoire d’amateurs. Ils sont très professionnellement organisés, et ne manquent pas de fonds et de soutiens, en tout genre. La soit disant «petite» association semble avoir préparé cette opération au Tchad, avec beaucoup de relations d’influence, et de moyens techniques et financiers» faisait-il remarquer.

Sources : AFP, sens-public.org, Presse helvétique

 

Partager cet article

Article de

60 commentaires

  1. ES 2 janvier 2013 à 13:26

    petit rappel …

  2. elisabeth 30 avril 2013 à 00:40

    L’ancien ministre de l’Intérieur Claude Guéant (UMP) a annoncé mardi une plainte en diffamation contre l’homme d’affaires franco-libanais Ziad Takieddine, qui a réaffirmé la semaine dernière qu’il existait des preuves d’un financement de la campagne de 2007 de Nicolas Sarkozy par la Libye.

    “M. Takieddine fait des déclarations qui n’ont aucune espèce de fondement, libre à lui de les faire. Je viens d’ailleurs de porter plainte en diffamation contre lui (…) J’ai demandé hier (lundi) à mon avocat de le faire, plus exactement”, a déclaré M. Guéant sur Canal +.

    Ziad Takieddine a réaffirmé vendredi, au lendemain d’une perquisition à son domicile parisien, qu’il existait des “preuves” d’un financement de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007 par la Libye, mais qu’il ne les dévoilerait pas car il n’a pas confiance en la justice.

    Selon Claude Guéant, “tout ça est absolument ridicule, absolument sans fondement, je crois qu’il faut cesser avec cela, il faut quand même raison garder et il faut respecter les hommes politiques de ce pays”.

    La perquisition chez M. Takieddine était menée dans le cadre d’une enquête préliminaire ouverte après une plainte pour “faux et usage de faux” de Nicolas Sarkozy contre Mediapart. Le site d’information avait publié en pleine campagne présidentielle 2012 un document attribué à un ex-dignitaire libyen, affirmant que Tripoli avait accepté de financer pour “50 millions d’euros” la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007.

    D’après Ziad Takieddine, par ailleurs mis en examen dans le volet financier de l’affaire Karachi qui met en cause plusieurs proches de Nicolas Sarkozy, quatre personnes, qui ne se trouvent pas en France, sont en possession des preuves du financement par la Libye de la campagne 2007 de l’ancien chef de l’Etat. Mais l’homme d’affaires refuse de dire où elles se trouvent. En 2007, le candidat Nicolas Sarkozy était alors ministre de l’Intérieur et Claude Guéant son directeur de cabinet.

  3. Elisabeth Studer 4 juillet 2014 à 13:26

    pour rappel

  4. retrouvé le retour 29 novembre 2014 à 15:59

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/11/29/97001-20141129FILWWW00041-egypte-moubarak-acquitte-des-accusations-de-meurtre-et-de-corruption.php

    Merci pour le rappel sur Sarko et sa petite famille. Pour le reste Moubarak et Dark Vador Sissi font encore les malins mais plus pour longtemps. En soutenant alternativement la Peste et le coléra tout autour du monde nous allons finir par faire rire la plaète entière.

  5. ES 29 novembre 2014 à 17:20

    teins, rigolo, je suis en train de parle de peste ….

  6. ES 2 janvier 2015 à 09:03
  7. Elisabeth Studer 19 février 2015 à 01:11

    L’impérialisme américain et la catastrophe en Libye
    Par Joseph Kishore
    18 février 2015
    Le weekend dernier, le groupe Etat islamique (EI) a affiché une vidéo montrant l’horrible décapitation de vingt et un travailleurs chrétiens coptes enlevés dans la ville de Syrte sur la côte libyenne. Cet acte barbare est le dernier en date d’une suite de tueries similaires qui comprend la décapitation ou le meurtre par le feu d’otages américains, britanniques, japonais et jordaniens.
    Cette dernière atrocité a provoqué les prévisibles réactions de choc et de colère de la part des présentateurs de journaux télévisés et des éditorialistes de journaux aux Etats-Unis, en même temps que de nouveaux massacres. En effet, il n’a fallu attendre que quelques heures après l’affichage de la vidéo pour que l’Egypte, dirigée par le général Abdel Fattah al-Sissi, dictateur appuyé par les Etats-Unis, lance une suite de frappes aériennes qui ont tué soixante quatre personnes, dont sept civils.
    Washington et ses alliés politiques sont responsables, politiquement et moralement, de ces atrocités. Les décapitations islamistes en Libye sont le résultat du crime monumental qu’a été la guerre menée par l’OTAN en Libye en 2011 et dont l’objectif était de chasser le régime du colonel Mouammar Kadhafi.
    Avant l’intervention de l’OTAN, il n’y avait pas d’assassinats sectaires de chrétiens en Libye et les milices islamistes liées à Al-Qaïda n’étaient que de petits groupes sans grande influence. On a armé et promu ces forces quand, en 2011, le gouvernement Obama et ses alliés européens menés par le président français Nicolas Sarkozy, ont décidé de renverser Kadhafi.
    Les puissances impérialistes ont alors fait parvenir d’énormes quantités d’argent et d’armes aux milices islamistes et aux combattants d’Al-Qaïda, et ont assuré leur soutien aérien sous la forme d’une campagne massive de bombardements qui a tué des dizaines de milliers de Libyens.
    Comme l’avait écrit à l’époque le World Socialist Web Site: « Loin d’être une ‘révolution’ ou une lutte de ‘libération’, ce à quoi le monde assiste est le viol de la Libye par un gang de puissances impérialistes voulant à tout prix s’emparer de ses richesses pétrolières et faire de son territoire une base néo-coloniale d’opérations pour d’autres interventions à travers le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord ».
    Les conséquences désastreuses du viol de la Libye ne sont aujourd’hui que trop visibles.
    La guerre a culminé avec le bombardement intensif de Syrte et la torture et le meurtre de Kadhafi, après lequel la Secrétaire d’Etat Hillary Clinton avait dit en jubilant, « Nous sommes venus, nous avons vu et il est mort. » Depuis, la Libye sombre dans une guerre civile toujours plus meurtrière entre diverses factions islamistes et milices rivales qui se disputent le pouvoir. Le pays a aussi servi de terrain d’entraînement à des forces islamistes soutenues par la CIA et se préparant à combattre le régime syrien du président Bashar Al-Assad.
    Moins de quatre ans après cette guerre, les médias américains écrivent sur les atrocités du groupe EI comme si l’impérialisme américain n’avait rien à voir dans tout cela. Personne lisant l’éditorial publié dimanche par le New York Times (« Ce que signifie la désagrégation de la Libye ») n’irait même soupçonner que Washington a joué un rôle dans cette catastrophe, tout comme les médias américains qui ont soutenu toute l’opération. Une des personnalités clé de la guerre, feu l’ambassadeur américain en Libye Christopher Stevens, qui a été tué dans une attaque islamiste à Benghazi après la guerre, était lui-même ami avec de nombreux journalistes du NYT.
    Le NYT s’inquiète du fait que « ce pays riche en pétrole [glisse] vers le chaos total », et que « l’accroissement et la radicalisation de groupes islamistes crée la possibilité que de vastes zones de la Libye ne deviennent des satellites du groupe Etat islamique ». Le journal réussit l’exploit de décrire le conflit qui a conduit à la destitution de Kadhafi comme une simple « guerre civile » sans même mentionner les six mois de bombardement du pays par l’OTAN.
    Le groupe EI est aujourd’hui le plus fort précisément là où Washington est intervenu le plus agressivement. Un autre article publié dans le NYT durant le weekend prévient: « L’Etat islamique s’étend au delà de sa base, en Syrie et en Irak, afin d’établir des filiales militaires en Afghanistan, en Algérie, en Egypte et en Libye ». Le journal ne mentionne pas le fait que les Etats-Unis ont envahi ou financé des guerres islamistes par procuration dans quatre des six pays cités: la Syrie, l’Irak, l’Afghanistan et la Libye.
    Le monde entier assiste à présent aux conséquences de l’irresponsabilité, de la brutalité, de la cupidité et de la stupidité sans bornes de Washington et de ses alliés de l’OTAN.
    La responsabilité du désastre libyen incombe pleinement à l’ancien président français Nicolas Sarkozy, instigateur initial de la guerre de l’OTAN en Libye, au Président Obama, dont le gouvernement a fourni l’essentiel des armes qui ont détruit les forces armées libyennes et les grandes villes du pays, et aux puissances alliées de l’OTAN qui ont participé à cette aventure meurtrière.
    Ce qui se déroule aujourd’hui à travers le Moyen-Orient en dit long sur l’impérialisme, ses élites dirigeantes, ses serviteurs politiques et ses médias menteurs.
    (Article original publié le 17 février 2015)

  8. retrouvé le retour 19 février 2015 à 10:08

    ES Super merveilleux article. Tous ces crétins, responsable de la pagaille actuelle sentent déjà passer le vent du boulet

  9. retrouvé le retour 12 décembre 2015 à 00:35

    Tout le monde voit bien comment l’affaire se précise, nous perdons la main. Je pensais que la dette française était de 8000 € par personne, en fait elle est de 31000 €.
    Pas bon Banania !!
    Il faut juger tous ces fauteurs de guerre qui font semblant de gouverner, en premier Messieurs Juppé et Sarko pour la Libye et ce microcéphale de Fabius “qui mérite d’être de ce monde” pour assister à son procès.

  10. Elisabeth Studer 12 décembre 2015 à 01:22

    Hannibal Kadhafi enlevé par un groupe armé au Liban

    Hannibal Kadhafi, un des fils de l’ancien raïs libyen Mouammar Kadhafi, a été enlevé vendredi par un groupe armé au Liban, a annoncé une source de sécurité. Les auteurs du rapt et ses circonstances restent pour l’heure inconnus.

    Une enquête a été lancée, a ajouté cette source de sécurité.

    Hannibal est apparu vendredi soir sur une vidéo diffusée par la chaîne privée libanaise al-Jadid, pour affirmer qu’il “se portait bien”. La provenance et la date de la vidéo n’ont pas été précisées. Dans cette vidéo, il appelle “tous ceux qui ont des preuves sur le dossier de Moussa Sadr à les présenter sans tarder”, en référence au chef du Haut Conseil supérieur chiite libanais qui a disparu en Libye en 1978. Depuis, la communauté chiite libanaise tenait pour responsable de sa disparition l’ex-dirigeant libyen Mouammar Kadhafi.

    L’agence nationale d’informations ANI a confirmé pour sa part que les ravisseurs réclamaient “des informations sur Moussa Sadr”, ajoutant que Hannibal a été enlevé dans la région de la Bekaa, dans l’est du Liban, un des fiefs du Hezbollah chiite libanais.

    Après la chute en 2011 du colonel Kadhafi, certains de ses fils comme Hannibal, Mohammed, sa fille Aicha et sa femme Safia s’étaient dans un premier temps réfugiés en Algérie.

    Hannibal Kadhafi, âgé de 40 ans, a eu durant le règne de son père une série de démêlés avec la justice européenne et suisse. Il avait notamment été arrêté en 2008 à Genève après avoir été dénoncé pour maltraitance par ses deux domestiques. Il est marié à une Libanaise.

    (ats / 11.12.2015 22h44)

  11. ES 17 novembre 2016 à 23:09

    Le défunt colonel Kadhafi déclarait à une télévision turque le 7 mars 2011 (huit mois avant sa mort) : «La négligence sur la stabilité de la Libye entraînera l’effondrement de la paix dans le monde via la non-stabilité en mer Méditerranée. Dans le cas où notre pouvoir en Libye devrait s’achever, il y aurait un déversement de millions d’Africains clandestins en Italie, en France… »
    Et de poursuivre : «… et l’Europe deviendrait noire en peu de temps. C’est notre pouvoir qui bloque l’immigration clandestine. C’est grâce à nous qu’il règne la stabilité en Méditerranée, tout au long des 2.000 km de côtes libyennes. Nous empêchons l’immigration, le développement d’Al-Qaïda. Sauf pour ceux qui se sont faufilés jusqu’à présent. Donc, si la stabilité de la Libye venait à être ébranlée, cela aurait immédiatement des mauvaises répercussions sur l’Europe et en Méditerranée, et sur Israël. Tous seront en danger.»
    Comme quoi 41 années de pouvoir autocratique avaient donné au «guide de la révolution de la Jamahiriya arabe libyenne» un certain recul visionnaire sur la géopolitique de sa région. La responsabilité des occidentaux et de leur guide éclairé, BHL, est d’autant plus grande dans les drames qui se jouent sur la méditerranée.
    Rappelons que c’est une mirage 2000D de l’escadron de chasse 3/3 Ardennes qui a stoppé le convoi qui transportait M.Kadhafi, amenant ainsi son arrestation, son exécution sommaire, et l’ouverture de la Lybie au déplacement des populations chassées par les islamistes vers le continent européen. En France, les élections présidentielles de 2017 pourraient bien être l’échéance des règlements de compte entre les responsables français qui ont contribué à déclencher cette situation épouvantable.

  12. Elisabeth Studer 19 novembre 2016 à 19:27

    comme le chantait Guy Béart …

  13. retrouvé le retour 19 novembre 2016 à 21:44

    “Ma petite est comme l’eau
    Elle est comme l’eau douce” ??

  14. Elisabeth Studer 20 novembre 2016 à 14:35

    celui qui dira la vérité ….

  15. retrouvé le retour 20 novembre 2016 à 21:08

    Je pensais que c’était l’eau douce, … mais polluée !!!

  16. Elisabeth Studer 20 novembre 2016 à 21:25

    l’un n’empeche pas l’autre …

  17. ES 22 octobre 2017 à 15:20

    pour rappel !!!!

  18. Elisabeth Studer 20 mars 2018 à 14:18

    Pour rappel !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  19. Terence 24 janvier 2019 à 23:17

    Awesome! Its truly awesome article, I have
    got much clear idea concerning from this paragraph.

  20. Denny 26 janvier 2019 à 05:21

    A financial advisor is your planning associate.

  21. brazil flag colors 26 janvier 2019 à 05:38

    When I originally commented I clicked the “Notify me when new comments are added” checkbox
    and now each time a comment is added I get three emails with the same comment.
    Is there any way you can remove me from that service?
    Thanks a lot!

  22. Mariana 26 janvier 2019 à 06:03

    Buyers do pay direct and indirect prices.

  23. Arlette 26 janvier 2019 à 06:13

    Consider investments that provide quick annuities.

  24. Oliva 26 janvier 2019 à 08:10

    That is true for funding recommendation as
    well.

  25. Ferdinand 26 janvier 2019 à 09:57

    Now it is time to decide your specific investments.

  26. brazilian wax spa 27 janvier 2019 à 03:25

    Hmm is anyone else encountering problems
    with the pictures on this blog loading? I’m trying to find out if its a problem on my end or if it’s the blog.
    Any feedback would be greatly appreciated.

  27. Jenny 27 janvier 2019 à 09:37

    That is true for investment advice as nicely.

  28. Gonzalo 28 janvier 2019 à 07:34

    Hi my loved one! I wish to say that this post is amazing, nice written and include approximately all significant infos.
    I’d like to see more posts like this .

  29. Elton 5 février 2019 à 16:58

    Investors do pay direct and oblique costs.

  30. Teena 7 février 2019 à 03:35

    Monetary advisors business is folks enterprise.

  31. Horacio 8 février 2019 à 05:39

    Now it’s time to choose your specific investments.

  32. Marilou 11 février 2019 à 01:28

    All sorts of investments come with sure risks.

  33. Erik 11 février 2019 à 09:13

    All varieties of investments include sure risks.

  34. Delilah 12 février 2019 à 01:19

    Investors do pay direct and indirect costs.

  35. Delia 12 février 2019 à 03:28

    Schwab Intelligent Portfolios invests in Schwab ETFs.

  36. Damian 15 février 2019 à 02:19

    Schwab Clever Portfolios invests in Schwab ETFs.

  37. Curtis 15 février 2019 à 02:20

    And this is an funding risk value taking.

  38. bsfcpsync 17 février 2019 à 11:33

    [url=http://onlinepharmacysrba.com/]canada drugs coupon code[/url] best price viagra mexican pharmacy online

  39. rghuRooft 17 février 2019 à 16:23

    [url=http://canadapharmacysfzr.com/]online pharmacy india[/url] sublingual viagra trusted online pharmacy reviews

  40. fbhxanync 17 février 2019 à 16:57

    [url=http://canadianonlinepharmacystbm.com/]walmart online pharmacy[/url] viagra price canadian online pharmacy

  41. bftdutela 17 février 2019 à 18:11

    [url=http://canadianpharmacyecyn.com/]canadian pharmacy review[/url] order viagra online precription drugs from canada

  42. hiiphape 17 février 2019 à 20:51

    [url=http://canadapharmacyonlinefako.com/]online canadian pharmacy[/url] brand viagra canada drugs online reviews

  43. brgdstori 18 février 2019 à 09:28

    [url=http://canadianpharmacieshdfc.com/]mail order prescription drugs from canada[/url] try viagra for free mexican pharmacy online

  44. dbgcsturl 18 février 2019 à 16:28

    [url=http://canadadrugshtwi.com/]canadian pharmacy king[/url] women viagra best canadian pharmacy

  45. hhfUnsuh 19 février 2019 à 01:11

    [url=http://canadianpharmacyonlinejycx.com/]cvs online pharmacy[/url] discount viagra canada online pharmacy

  46. Markus 19 février 2019 à 05:38

    Contemplate investments that offer fast annuities.

  47. brxcBease 19 février 2019 à 05:39

    [url=http://canadapharmacyonlineegol.com/]canadian pharmacy cialis[/url] viagra sale online legit online pharmacy

  48. tjgSmowl 19 février 2019 à 06:51

    [url=http://canadianpharmacyonlinervii.com/]buying prescription drugs from canada[/url] lowest price viagra canada pharmacy

  49. bgcsgriem 19 février 2019 à 10:51

    [url=http://canadianonlinepharmacyhtsv.com/]viagra online canadian pharmacy[/url] viagra on line canadian pharmacy online