Le Blog Finance
A la une

Crédits immobiliers : forte baisse en valeur glissante annuelle

Certes, on peut positiver en indiquant que le total des crédits immobiliers accordés en août s’est affiché en hausse par rapport à juillet (+3,5%) mais tout de même, en analysant les chiffres sur toute l’année les choses sont beaucoup moins réjouissantes …

Le niveau des emprunts de ce type contractés durant les douze derniers mois est demeuré très inférieur à celui observé un an plus tôt.

Les chiffres publiés jeudi par la Banque de France faisant en effet état d’une chute de 17,9 %.

Si en août, la production du crédit à l’habitat a atteint 8,7 milliards d’euros, contre 8,4 en juillet, permettant certes d’affirmer qu’il s’agit du quatrième mois consécutif de hausse de l’indicateur mensuel, il s’agit du quinzième mois consécutif de baisse sur un an.

Sources : AFP, Banque de France

Partager cet article

Article de

14 commentaires

  1. el gringo 5 octobre 2012 à 00:31

    Les banques fran

  2. maurice 5 octobre 2012 à 08:58

    Bonjour,
    je suis un particulier et je souhaite connaitre la tendance en terme d’investissement locatif pour r

  3. immobilier a marrakech 5 octobre 2012 à 13:57

    Le Cr

  4. Creditas 5 octobre 2012 à 14:15

    Bonne analyse. Le volume de cr

  5. jmdesp 5 octobre 2012 à 15:39

    @maurice : La r

  6. Maurice 5 octobre 2012 à 20:23

    @jmdesp : Merci pour l’information, le conseiller que j’ai vu me propose un bien

  7. elisabeth 5 octobre 2012 à 22:33

    les grillons c’est juste l’

  8. Rakebo 18 octobre 2012 à 09:57

    Faites appel

  9. Nicolas 18 octobre 2012 à 22:48

    Que ce soit

  10. Solutis 7 novembre 2012 à 10:48

    Ces chiffres refl

  11. Immobilier El jadida 9 novembre 2012 à 13:45

    Merci
    j ai beaucoup appris de cet article

  12. le diagnostic immobilier 38 28 novembre 2012 à 20:25

    Tout

  13. négociateur immobilier 26 août 2013 à 20:29

    Apprendre de ce type d’article ? je ne crois pas !

  14. AGATE IMMOBILIER 12 septembre 2013 à 19:13

    Nous voyons bien la relation de plus en plus difficile entre les acheteurs et les banques

Commenter cet article