Le Blog Finance

L’Allemagne confrontée elle aussi à la hausse des loyers

Tiens, tiens, l‘Allemagne  ne serait pas au final l’Eldorado qu’on tente de nous vanter, voire de nous vendre à corps et à cris ?

Si nous l’avions d’ores et déjà dits ici, en pointant notamment du doigt la volonté du gouvernement allemand de favoriser l’intérim aux dépens d’un emploi stable, c’est désormais de graves problèmes de logements qui apparaissent  au grand jour outre-Rhin.
Premières victimes : les étrangers, comme de bien entendu, oserais-je dire.

Les classes populaires du quartier cosmopolite de Kreuzberg, situé sur le périmètre de l’ancien Berlin ouest, foyer d’implantation d’une importante population turque depuis les années 1960 se trouvent confrontées depuis quelques années à une hausse brutale des loyers, les groupes immobiliers privés tentant en quelque sorte de se prémunir de la crise en arguant vouloir « rattraper le temps » perdu en maintien des prix.

Bilan des courses : la communauté turque doit se résoudre de plus en plus à quitter ce « petit Istanbul » pour la banlieue. Perdant une nouvelle fois ces racines …
Car les temps sont durs à Kreuzberg : la hausse moyenne du bail à la re-location a atteint 11% en 2011, l’une des plus fortes progressions observées dans la capitale allemande.

Causes principales invoquées : l’afflux d’étudiants et de jeunes couples. Ironie du sort : il s’agit typiquement des deux classes sociales débutant dans la vie et dotées de peu de moyens, n’ayant pas encore eu le temps d’amasser mousse.

Mais la demande étant supérieure à l’offre, les prix flambent …

Si la flambée de l’immobilier est un phénomène général à Berlin, tant et si « bien » que de nombreux experts craignent la formation d’une bulle spéculative, le quartier de Kreuzberg, qui compte 280.000 habitants, est d’autant plus touché qu’après la chute du Mur en 1989 et la réunification des deux parties de la ville, la municipalité a vendu en masse des dizaines de milliers de logements sociaux à des groupes immobiliers privés qui peuvent augmenter les loyers à leur guise. Nous y voilà …

Quand le capitalisme poussé à outrance nuit aux générations futures, lesquelles n’ont même plus la possibilité de se loger et de construire.

Partager cet article

Article de

5 commentaires

  1. Thierry 13 septembre 2012 à 10:11

    Comme le dit l’article, l’Allemagne souhaite « rattraper le temps perdu » en mati

  2. Gestion de patrimoine 21 septembre 2012 à 14:17

    Les Fran

  3. Yanchik 30 septembre 2012 à 10:39

    Prix moyen du m

  4. Immobilier Marrakech 22 novembre 2012 à 10:18

    Les prix immobiliers

  5. Déménagement Facile 27 novembre 2012 à 09:57

    Il faut bien que les prix des loyers augmentent, c’est comme tout. De la

Commenter cet article