Le Blog Finance

Irak : production prometteuse pour le champ pétrolier de Qourna-ouest 2

Elisabeth Studer Actualités, Economie, Energies, Matières premières Commentaires fermés

West-Qurna-2-field.jpgDonnées prometteuses pour l’Irak et pour Loukoïl, géant énergétique russe exploitant du site.

S’exprimant lors d’une conférence de presse sur le site, le ministre irakien du pétrole a indiqué mercredi que le champ pétrolier de Qourna-ouest 2  dans le sud de l’Irak, produira150.000 barils par jour (b/j) fin 2013 et 500.000 b/j au second semestre 2014.

Le ministre a par ailleurs indiqué que Loukoïl avait l’intention de forer 23 puits d’ici la fin de 2013.

Rappelons que le 12 décembre 2009, le consortium mené par le russe Lukoïl avait remporté l’exploitation du champ pétrolifère géant de Qourna-ouest 2, situé à 80 km au nord de la ville portuaire de Bassora.

A l’heure actuelle, Lukoïl possède 56,25% du site, le norvégien Statoil 18,75% et la compagnie pétrolière irakienne 25%.

L’accord définitif avait été signé début 2010. “La production doit atteindre 1,8 million de barils au cours des six prochaines années”, avait affirmé lors de la cérémonie de signature le ministre irakien du Pétrole, Hussein Chahristani, soulignant qu’au cours de la même période la production totale de l’Irak devait atteindre 12 millions de barils.

Le consortium avait alors accepté d’être rémunéré 1,15 dollar par baril extrait du champ. dans le cadre d’un accord portant sur 20 ans pouvant être prolongé de cinq années supplémentaires.

Précisons par ailleurs que les réserves de Qourna-ouest 2 sont estimées à 12,8 milliards de barils.

En mars 2012, Statoil avait annoncé qu’il était en train de céder ses parts à Loukoil, une vente autorisée par les autorités de Bagdad.

Selon la BP Statistical Energy Review, fin 2010, l’Irak possédait les quatrièmes plus importantes réserves au monde de pétrole, avec 115 milliards de barils, soit 8,3% des réserves mondiales prouvées.

Partager cet article

Article de

Les commentaires sont fermés