Le Blog Finance

Pétrole : l’embargo frappant l’Iran dope les cours

libertyoila_oil_lobby.jpgEt finalement si c’était le but ? … Les Etats-Unis – dont le pouvoir du lobby pétrolier n’est plus à démontrer – à réussi à « réunir » à sa cause l’Union européenne en vue d’obtenir de sa part la mise en place d’un embargo pétrolier contre l’Iran.

Résultat des courses : le prix du baril  a terminé en hausse lundi à New York.

Le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en mars, dont c’est le premier jour de cotation, a ainsi progressé de 1,25 dollar par rapport à la clôture de vendredi, s’échangeant à 99,58 dollars sur le New York Mercantile Exchange.

Parallèlement à Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour la même échéance achevait la journée à 110,58 dollars sur l’Intercontinental Exchange (ICE), en hausse de 72 cents.

Les marchés ont ainsi réagi aux sanctions de l’Union européenne, laquelle mettra en place l’importation de pétrole iranien à partir 1er juillet prochain, conduisant les pays européens à se tourner vers d’autres sources d’approvisionnement.

Raisons officielles : le projet controversé du programme nucléaire iranien, les Etats-Unis pressant les autorités iraniennes depuis de nombreux mois de cesser ses activités d’enrichissement d’uranium, persuadés que le projet n’est pas dénué d’intérêts militaires, ce que dément Téhéran.

Lundi, les ministres européens des Affaires étrangères se sont entendus pour entériner formellement l’interdiction immédiate de tout nouveau contrat dans le secteur pétrolier avec l’Iran pour les pays européens. 

L’annulation des contrats existants devrait intervenir pour sa part au plus tard le 1er juillet prochain, pour permettre aux pays plus dépendants de trouver d’autres fournisseurs.

Rappelons à cet égard que l’Iran vend environ 20% de son pétrole aux pays de l’UE, notamment à la Grèce, à l’Italie et à l’Espagne.

Principaux « bénéficiaires » : l’Arabie Saoudite – alliée des Etats-Unis – et le Koweït, les deux pays étant dotés de capacités leur permettant d’augmenter  rapidement leur production.

Sources : AFP, Reuters

Partager cet article

Article de

2 commentaires

  1. check here 7 février 2019 à 22:57

    I simply want to say I am new to weblog and seriously savored you’re blog site. Most likely I’m want to bookmark your website . You certainly come with really good well written articles. Thanks for sharing with us your website page.

  2. Ollie Douin 16 février 2019 à 03:24

    How do I know if my blogs are being seen by others?