Le Blog Finance

Italie : Fitch n’exclut pas un abaissement de la note

Elisabeth Studer Actualités, Economie 2 commentaires

italie-pise.jpgMauvaise nouvelle pour l’Italie.

Alessandro Settepani, un haut dirigeant de l’antenne de Fitch Ratings sur le territoire italien a indiqué mercredi qu’un abaissement de deux crans de la note de la dette italienne figurait parmi les scenarii envisageables.

Une dégradation de deux crans est l’une des options possibles“, a-t-il ainsi déclaré.

Ajoutant que le «  comité » de notation allait examiner la note de l’Italie “sur la base de ses niveaux de refinancement et des mesures prises pour la croissance.” 

Rappelons que la note actuellement attribuée à l’Italie par Fitch est A+, assorti d’un perspective négative. le cas échéant, elle pourrait donc dégradée à A-.

Alessandro Settepani a par ailleurs tenu à ajouter qu’un accord sur un pacte budgétaire européen serait pris en considération dans le cadre de la décision portant sur un éventuel déclassement du pays.

Ce pacte, qui doit être signé début mars, est destiné à renforcer la discipline budgétaire au sein de la zone euro.

Parallèlement Edward Parker, qui supervise les notes des pays d’Europe, du Moyen-Orient et d’Afrique chez Fitch déclarait pour sa part en marge d’une conférence que Fitch Ratings ne s’attendait pas à ce que l’Italie fasse défaut sur sa dette.

“Ce n’est certainement pas ce que nous attendons, nous notons toujours l’Italie ‘A+’, si nous envisagions la possibilité d’un défaut nous aurions une note bien inférieure”, a tenu à préciser déclaré Edward Parker. “L’Italie a de bons fondamentaux malgré sa faible croissance”, a-t-il argumenté.

La semaine dernière, un des responsable des notes souveraines au sein de l’agence avait indiqué quant à lui que Fitch risquait de dégrader la note de crédit de l’Italie d’ici à la fin janvier. 

Rappelons qu’à la mi-décembre Fitch a mis sous surveillance négative la note – établie à A+ – qu’elle attribue à l’Italie.

Vendredi, c’est l’agence de notation Standard & Poor’s, qui dégradait la note du pays de deux crans, la rétrogradant de A à BBB+.

Mi-décembre, le patronat italien avait annoncé pour sa part qu’il s’attendait à une forte récession de l’économie du pays en 2012, anticipant un repli du produit intérieur brut (PIB) de 1,6%.

“L’hiver de la récession se montre dans l’économie de la zone euro“ mais “il a commencé plus tôt et sera plus marqué” en Italie, avait ainsi averti le centre d’études économiques de l’organisation patronale Confindustria dans ses nouvelles prévisions économiques.

Le patronat ne table que sur une croissance de 0,5% en 2011, alors qu’il tablait auparavant sur une croissance de 0,7% en 2011 et de 0,2% pour 2012.

Pour 2013, le patronat semble plus optimiste, s’attendant à une croissance de 0,6% tandis que le gouvernement table sur une reprise avoisinant 0,3%.

Intervenant lors de la présentation de ses prévisions à Rome en décembre dernier, le ministre du Développement économique, Corrado Passera, a reconnu : la situation est pire que celle que nous attendions”. “Nous sommes en récession” mais “nous devons et nous pouvons en sortir : l’Italie a les bases pour pouvoir parler de croissance”, avait-t-il assuré.

Sources : AFP, Reuters

Partager cet article

Article de

2 commentaires

  1. a fantastic read 7 février 2019 à 19:18

    I just want to tell you that I’m newbie to blogging and absolutely liked you’re web blog. Likely I’m planning to bookmark your website . You actually come with amazing articles and reviews. Cheers for sharing your web-site.

  2. John Deere Diagnostic and Test Manuals 19 février 2019 à 13:55

    After study a few of the websites in your internet site now, and I really like your way of blogging. I bookmarked it to my bookmark website list and will also be checking back soon. Pls look at my web site at the same time and let me know how you feel.