Le Blog Finance

Clôture CAC 24/01/12 : 3323 (-0.47%)

Michel Delobel Analyse graphique et technique, Indices, Marchés en perspective Commentaires fermés

CAC-240112.png

C’est une belle preuve de force que vient de nous proposer le marché aujourd’hui. Alors que tout semblait en place pour que nous assistions (enfin, dirons certains :-) ) à une consolidation, avec notamment la rupture des 3310, le CAC ne sera non seulement pas allé au delà du support des 3290/3295, mais il a même terminé sur ses plus hauts du jour et niveaux d’ouverture.

Une reprise à mettre sur le compte des places américaines, qui esquissaient un timide redressement en début de séance, mais une reprise à mettre surtout sur le compte des places européennes elles-mêmes, et des poids lourds du CAC en particulier.

Car seulement 10 titres du CAC (soit 25%) ont terminé en hausse, et seulement 4 à plus de 1%. En contrepartie, on note 4 replis à plus de 4% et 17 titres à plus de 1.7% de repli. Seulement voilà, grâce à quelques défensives comme Total, GDF Suez, Essilor, Danone, Sanofi, EDF ou Air Liquide, un peu délaissées ces derniers jours, le CAC est parvenu à limiter la casse aujourd’hui.

A tel point qu’on est en droit de se demander ce soir si la consolidation attendue ne serait pas déjà terminée. En formant en tout cas un petit doji marteau, le CAC n’aura pas forcément beaucoup d’efforts à faire pour repartir de l’avant, et aller s’attaquer de nouveau à la zone des 3340, avant d’envisager une poursuite haussière en direction des 3400/3415. Les Bollingers comment la MM20 restent en tout cas bien orientées, et pourraient accompagner une reprise de la hausse.

Attention quand même toujours aux places américaines, sur d’importants niveaux de résistance, et à la proximité des 3290/3295 : il ne faudrait en effet pas grand chose pour relancer la consolidation actuelle, d’autant rappelons-le que le gap des 3231/3236 est toujours ouvert. L’hypothèse d’un pull back sur les 3250 et d’un test de ce gap dans les prochains jours reste donc d’actualité.

C’est ce que nous suivrons demain, avec donc également une possible reprise haussière. Si le CAC venait à repasser au dessus des 3325, il devrait être en mesure de revenir tester les 3335/3340, avant les plus hauts de lundi sur 3350/3355. Ce n’est toutefois qu’au dessus que la hausse serait réellement relancée, direction les plus hauts de fin octobre.

Sous les 3310 par contre, nous devrions assister à un nouveau retour sur les 3290/3295, dont la cassure relancerait cette fois probablement pour de bon la consolidation baissière en direction des 3250 et 3230, via les 3270.

A lire également :
Analyse CAC 23/01/12
Analyse Dow Jones 17/01/12
Analyse Nasdaq 17/01/12

Partager cet article

Article de

Gestionnaire de portefeuille sous mandat et gérant d'ACGest (www.fenetre-sur-cours.com)

Les commentaires sont fermés