Le Blog Finance

Le Mozambique bientôt un acteur majeur sur le marché du gaz ?

Anadarko-Area--Mozambique-Gas.jpgBienvenue au club, serait-on tenté de dire même si le fait qu’un pays soit riche en hydrocarbures soit souvent signe de troubles politiques et de pression étrangère. 

En tout état de cause, le Mozambique pourrait devenir membre du cercle très fermé des grands producteurs de gaz.

En dehors du Nigeria, qui a des réserves estimées à 187 milliards de mètres cubes, le pays pourrait devenir le plus grand producteur de gaz de l’Afrique subsaharienne.

La compagnie pétrolière américaine Anadarko Petroleum  a en effet récemment indiqué que  les réserves de gaz naturel découvertes dans le gisement off-shore qu’elle explore au large du Mozambique pourraient atteindre 850 milliards de m3.

«  C’est l’une des découvertes les plus importante de la décennie » a déclaré Jim Hackett, PDG du groupe ajoutant que de tels chiffres multipliaient par trois les estimations initiales.

Selon le communiqué de la compagnie, les derniers forages dans la zone de Barquentine-3 ont en effet révélé « une augmentation significative des ressources exploitables estimées qui sont de l’ordre de 424 à 850 milliards de m3 de gaz naturel ».  

En octobre dernier, le groupe italien ENI a également revu à la hausse son évaluation du gisement de gaz découvert dans sa zone d’exploration au large de la côte nord du Mozambique, l’estimant désormais à 637,5 milliards de mètres cube. Les seules réserves des gaz répertoriées jusqu’à présent dans le pays étaient situées dans la province d’Inhambane, dans le sud, où ils sont exportés vers l’Afrique du sud via un pipeline.

Grâce à ses nouvelles richesses, la cellule d’intelligence économique du Mozambique prévoit que l’économie augmente de 7,5% en 2011, et s’accélère à 8% en 2012 et à 8,5% en 2013.

Sources : AFP, AOF, Ecofin

Partager cet article

Article de

4 commentaires

  1. retrouvé le retour 22 octobre 2017 à 21:10

    ES c’est quoi cette pagaille ? Ton drone sous marin a été piqué par les Chinois ?

Commenter cet article