Le Blog Finance

Le cours du pétrole flirte avec les 100 dollars

Elisabeth Studer Actualités, Economie, Energies, Matières premières Commentaires fermés

100-dollar-oil.gifLe prix du baril   a poursuivi son envolée vendredi à New-York, atteignant même un niveau inégalé depuis trois mois et demi.

Encore une fois, ce sont la Grèce et l’Italie qui auront fait bouger la balance.

Le baril de light sweet crude pour livraison en décembre a ainsi achevé la journée à 98,99 dollars sur le New York Mercantile Exchange, progressant de 1,21 dollar par rapport à la veille.

Durant la séance , les cours se sont même envolés jusqu’à 99,20 dollar, chose qui ne s’était plus vue depuis le 27 juillet.

Certains analystes considèrent d’ores et déjà que le seuil symbolique des 100 dollars constitue désormais la cible, mentionnant toutefois une importante résistance psychologique associée.

Les marchés boursiers ont quelque peu calmé le jeu vendredi, rassurés par l’adoption par le Sénat italien des mesures promises à l’Union européenne, l’objectif étant de réduire la dette et de relancer la croissance.

Le nouveau Premier ministre grec, Lucas Papademos a quant à lui constitué un gouvernement de coalition, conservant comme ministre des Finances Evangélos Vénizélos.

L’amélioration du moral des ménages des foyers américains, décrit par l’indice de l’Université du Michigan, de nature à relancer la consommation, laisse quant à elle présager d’une hausse de la demande pétrole.

Enfin, des inquiétudes concernant de nouvelles tensions internationales autour du dossier nucléaire iranien ont pu également conduire les prix à la hausse.

Sources : AFP, AWP

Partager cet article

Article de

Les commentaires sont fermés