Le Blog Finance

Tunisie : Ennahada met un frein aux relations politiques et commerciales avec Israël

Elisabeth Studer Actualités, Economie 3 commentaires

laicité-tunisie.jpgAlors que Ennahda, le parti tunisien vainqueur des premières législatives tunisiennes après la chute de Ben Ali, tente d’amadouer la population en laissant entendre qu’il ne devrait pas faire de la Tunisie le terreau d’un Islam radical … 

ce dernier s’est tout de même d’ores et déjà engagé à fermer le bureau de contact avec Israël qui a été ouvert durant le règne de l’ancien Chef d’Etat, tout en déclarant vouloir mettre un frein au commerce entre les deux pays. 
 Des mesures qui ne présagent rien de bon … pour la paix de la région et de la Tunisie elle-même.

« Le gouvernement que va former le parti d’Ennahda va éliminer le bureau de contact avec Israël », a ainsi affirmé très clairement AlMounsel Ben Salem, un dirigeant du parti islamiste dirigé par Rached Ghannoudhi. 

S’exprimant pour le quotidien Azzamane, Ben Salem a par ailleurs ajouté que le prochain gouvernement allait stopper l’importation des marchandises israéliennes.  Tout en indiquant parallèlement que le prochain cabinet respecterait tous les engagements conclus avec les pays occidentaux.  

S’agissant du scrutin législatif, Ben Salem a par ailleurs indiqué qu’il allait s’allier avec le parti du Congrès pour la République dirigé par Mouncef Marzouki .

Marzouki devrait occuper le poste de président, alors que deux noms d’Ennahda sont envisagés pour le poste de Premier ministre. Quant au leader du parti islamique, Rached Ghannouchi, il ne briguera aucun poste gouvernemental. 

L’Assemblée Constituante devra rédiger une nouvelle constitution et désigner un nouvel exécutif jusqu’aux prochaines élections générales. D’ici là le pays sera gouverné par des autorités de transition. 

Sources : AFP, Al Manar, Azzamane

Partager cet article

Article de

3 commentaires

  1. Elisabeth Studer 28 octobre 2011 à 23:08

    20minutes + Reuters
    Rassurer les la

  2. Elisabeth.. 17 novembre 2011 à 23:33

    Les petites phrases des dirigeants islamistes qui s

Commenter cet article