Le Blog Finance

Rafale/ Brésil : nouveaux partenariats proposés contre l’achat d’appareils

Rafale-en-exercice-dassault.jpgDu nouveau sur les “aventures” du Rafale au Brésil.

Le consortium aéronautique français Rafale International a annoncé mardi qu’il avait proposé des partenariats technologiques à des entreprises et universités de Rio …. en échange du choix que ferait le Brésil de retenir le Rafale  pour moderniser son armée de l’air.

Jean-Marc Merialdo,  directeur de la filiale Brésil de Dassault, a ainsi déclaré que sa société avait signé huit accords avec des entreprises et des universités lors d’un séminaire qui s’est tenu au Brésil.

Pour rappel, le consortium Rafale international est composé de l’avionneur Dassault, du motoriste Snecma et du groupe d’électronique aérospatiale et de défense Thales.

L’entreprise MDBA – laquelle fournit les missiles du Rafale – accompagnait Dassault dans la cité brésilienne. Au cours de son déplacement, un accord avec Avibras, société pionnière brésilienne de l’aérospatiale a été signé en vue de remotoriser un missile pour la marine brésilienne.

Le nombre de contacts réalisés mardi pourrait laisser espérer – si l’on en croit la partie française – que d’autres accords avec Rio pourraient être conclus.

Rappelons que le Rafale de Dassault est en compétition avec le F/A-18 Super Hornet de l’Américain Boeing et le Gripen NG du suédois Saab pour remporter un contrat d’environ 6 milliards de dollars (4,4 milliards d’euros).

A l’heure actuelle, le consortium affirme être le seul à offrir au Brésil un transfert de technologies sans restriction. Le projet de transfert de technologie et les compensations couvriront plus de 160% du contrat de vente de l’appareil, a par ailleurs affirmé Rafale international dans un communiqué.

 L’appareil français était placé parmi les favoris …. avant que le gouvernement de la présidente Dilma Rousseff ne reporte sa décision – au mieux à 2012 – suite aux coupes budgétaires mises en oeuvre pour 2011.

Fin septembre, la dirigeante brésilienne a ainsi indiqué à Nicolas Sarkozy en marge de l’assemblée générale des Nations Unies à New York que le Brésil n’est ”pas en mesure de s’engager  sur l’achat d’avions de guerre“.

“Si choix il devait y avoir, il se ferait en faveur du Rafale“, s’était toutefois engagée la présidente.

 ”Si la crise se révèle moins grave que ce que certains l’imaginent, ce dossier pourra être repris l’année prochaine par exemple“ avait également précisé le ministre des Affaires étrangères brésilien, Antonio Patriota.

Partager cet article

Article de

15 commentaires

  1. el gringo 20 août 2012 à 22:53

    Le Br

  2. el gringo 15 décembre 2012 à 19:14

    Rafale, F/A-18 ou Gripen: le choix du Br

  3. Elisabeth Studer 9 janvier 2013 à 22:57

    Rafale : une vente aux Emirats relanc

  4. ES 15 décembre 2013 à 23:10

    merci bcp pour l’info !

  5. Remona 26 janvier 2019 à 07:07

    A monetary advisor is your planning associate.

  6. Jude 26 janvier 2019 à 09:52

    A monetary advisor is your planning companion.

  7. hop over to these guys 7 février 2019 à 18:19

    I just want to tell you that I am just all new to blogs and absolutely savored you’re website. Almost certainly I’m planning to bookmark your website . You really have good posts. Bless you for revealing your webpage.

  8. Jeramy 9 février 2019 à 04:00

    Thank you to your interest in Investment Advice.

  9. Dexter 11 février 2019 à 03:07

    Thanks on your interest in Funding Advice.

  10. Wilton 15 février 2019 à 02:06

    A monetary advisor is your planning accomplice.

  11. Colby 15 février 2019 à 02:49

    And this is an funding threat value taking.

  12. Vince Berstler 16 février 2019 à 09:05

    Where can I get copyright free content to write blog on the net?

  13. Rena 19 février 2019 à 01:25

    Thank you in your interest in Investment Recommendation.

  14. Bryon 19 février 2019 à 01:30

    A monetary advisor is your planning companion.