Le Blog Finance

Bruxelles sur le point de trouver un accord sur les CDS souverains à nu

Elisabeth Studer Actualités, Economie 6 commentaires

cds-credit-default-swap994.jpgLes Etats se seraient-ils enfin décidés à lutter contre la spéculation  et tout particulièrement contre la spéculation qui entoure les CDS (Credit Default Swap), contrats permettant de s’assurer contre le risque de défaut de paiement d’une entreprise ou d’un pays.

Il est permis de rêver …

Quoiqu’il en soit, selon une source proche du dossier, le parlement et le Conseil européens étaient à deux doigts de trouver un accord mardi en vue d’ interdire les CDS souverains à nu, instruments spéculatifs qui ouvrent la voie à des paris voire plutôt des spéculations …. sur le défaut de paiement des Etats. Ce type d’assurance devenant un produit à part entière. Le « jeu » consistant à augmenter les inquiétudes concernant un pays pour faire monter son prix.

Rappelons en effet que les CDS souverains   agissent comme des contrats d’assurance dont le paiement est déclenché en cas de faillite d’un pays.

S’agissant des CDS souverains “à nu”, ces assurances s’échangent sans que les investisseurs détiennent des titres de dette correspondant, ces derniers bénéficient ainsi de l’assurance, sans détenir le risque associé. Produit « miracle » s’il en est pour attiser la spéculation et les rumeurs de défaillance d’un pays, histoire de faire monter les prix.

En septembre 2010, la Commission européenne avait d’ores et déjà présenté une proposition de règlement allant dans le sens actuel des choses, poussée en cela par Nicolas Sarkozy et la chancelière allemande Angela Merkel.

En juillet dernier, le Parlement européen avait voté l’interdiction des CDS souverains à nu, certains Etats, comme l’Italie, se montrant toutefois réticents. Ces derniers redoutent en effet que de telles mesures ne fassent monter le prix de leurs obligations d’Etat, rendant leur refinancement sur les marchés beaucoup plus complexe.

Mardi, un compromis aurait été trouvé, ce dernier permettant aux Etats qui le souhaitent de ne pas appliquer ce règlement pendant une période donnée, en fonction de critères spécifiques.

Sources : AFP, Reuters

Partager cet article

Article de

6 commentaires

  1. Elisabeth Studer 18 octobre 2011 à 23:04

    AFP
    18/10/2011 |
    L’Union europ

  2. pier paolo 19 octobre 2011 à 10:08

    Ahl

  3. el gringo 19 octobre 2011 à 20:43

    Le syst

  4. el gringo 4 novembre 2011 à 22:36

    L’ISDA a d

  5. el gringo 30 septembre 2012 à 01:26

    Quand les financiers recourent