Le Blog Finance

Le cours du cacao plombé par les perspectives de récolte

Elisabeth Studer Economie, Matières premières Commentaires fermés

chocolat_plaquette-cacao.jpgLe cours du cacao a vu son prix chuter cette semaine, pénalisé par des perspectives de récoltes abondantes en Afrique de l’Ouest pour la période n 2011-2012, alors même que la période 2010-2011 a vu une production record.

Les prix sont ainsi retombés jusqu’à 1.672 livres la tonne mardi à Londres, affichant leur niveau le plus bas depuis juillet 2009.

Se raffermissant toutefois par la suite grâce à des éléments positifs concernant la demande européenne.

En effet, l’Association européenne du cacao (ECA), qui rassemble négociants et chocolatiers, a indiqué jeudi que les volumes de cacao concassés en Europe (baromètre de la consommation) ont augmenté de 14% en valeur glissante annuelle au 3e trimestre 2011, avoisinant 377.40 tonnes. 

Chose qui ne s’était pas vue depuis 1999 – année à partir de laquelle l’ECA a commencé à publier ses statistiques.
 Il est vrai que les vitamines contenues  dans le chocolat sont supposées permettre de lutter contre les états dépressifs  … Compte-tenu de la crise actuelle qui sévit dans le monde entier, ceci peut peut-être expliquer cela.

C’est un signe :jusqu’au début du 19ème siècle, on s’attachait plus aux vertus médicinales qu’aux vertus gourmandes du chocolat.

Ses vertus gustatives et festives étant désormais mises en avant, la demande devrait croître encore à l’approche des fêtes de fin d’année.

Au final, sur le Liffe de Londres, la tonne de cacao pour livraison en décembre valait 1.707 livres vendredi à la pause méridienne contre 1.735 livres la semaine précédente.

Parallèlement sur le NYBoT-ICE américain, le contrat pour livraison en décembre valait 2.655 dollars la tonne contre 2.676 dollars sept jours plus tôt.

Sources : AFP, AWP

Partager cet article

Article de

Les commentaires sont fermés