Le Blog Finance

Mi-séance CAC : -5% au compteur!

CAC-210911.png

Rien ne va plus sur les marchés, avec un deuxième gros gap baissier pour cette semaine. Alors qu’on pouvait nourrir quelques espoirs ces derniers jours, après le retour au dessus des 3000 pts, la formation d’une île de retournement haussier, et même une résistance au repli après le gap de lundi, les investisseurs sont de nouveau pris d’une envie frénétique de sortir du marché, quel que soit le prix, après la déception qui a accompagné la proposition d’intervention de la FED. Après une ouverture autour du support des 2850 (-3%), mais largement sous les supports des 2905/2910 et 2890, le CAC a ensuite accéléré à la baisse, et s’apprête à tester les plus bas de mi-septembre, avec un recul qui dépasse actuellement les 5% à 2787 pts.

D’un point de vue graphique, si on peut espérer un deuxième appui sur les 2770, point bas du 13 septembre, le récent comportement du CAC n’incite pas à l’optimisme, tandis que les marchés américains pourraient enfoncer à leur tour d’importants supports et nous entraîner dans l’accélération baissière à suivre. Voilà qui explique donc sans doute le mouvement de défiance qui anime actuellement les investisseurs, et qui pourrait donc précipiter le CAC en direction des 2720/2740 en cas de cassure des 2770. A la hausse, il faudrait revenir au dessus des 2820 pour entrevoir un rebond, sachant qu’il n’y aura pas de retournement durable tant que le CAC n’aura pas invalidé l’énorme gap de ce matin.

Côté valeurs du CAC, ce n’est pas la peine de chercher des hausses, sachant que la moins mauvaise performance est enregistrée par Bouygues, avec un recul de 2.1%. Essilor, en deuxième place, cède déjà 2.5%, tandis qu’on passe en deçà des -3% pour les autres valeurs, avec Danone à -3.3%. Du côté des plus forts replis, on retrouve le Crédit Agricole, à -7.4%, devant Vallourec à -7.3% et la Société Générale à -7%!

Côté devises et matières premières enfin, l’euro repart nettement à la baisse, cédant 1% à 1.346$. Mais le plus impressionnant reste le plongeon du baril, qui perd 4.6% à 82$, après la sortie baissière de sa zone d’hésitations évoquée dans notre dernière analyse. Impressionnant aussi le plongeon de l’once d’or, alors qu’on aurait pu s’attendre à une fuite vers les valeurs refuges. Au contraire, les investisseurs semblent sortir du marché quelles que soient les classes d’actifs : l’once d’or cède ainsi 2% à 1748$, et apporte une réponse immédiate à nos interrogations d’hier.

A lire également :
Analyse CAC 21/09/11
Analyse Dow Jones 20/09/11
Analyse Nasdaq 20/09/11

Partager cet article

Article de

Gestionnaire de portefeuille sous mandat et gérant d'ACGest (www.fenetre-sur-cours.com)

3 commentaires

  1. el gringo 22 septembre 2011 à 22:33

    Wall Street finit en chute :
    La Bourse de New York a finit jeudi en forte baisse, dans de sillage des march

  2. anonymous 23 septembre 2011 à 01:18

    Craig Gentry has been aching,1 from Wednesdays lineup with an upset stomach. Josh Hamilton is in center and David Murphy is in left.

  3. JP 23 septembre 2011 à 03:39

    Si l’on suppose que les cours ant