Le Blog Finance

Clôture CAC 24/06/11 : 3785 (-0.08%)

CAC-240611.png

C’est à une séance bien compliquée à laquelle nous avons eu droit à la bourse de Paris, avec plusieurs contrepieds qui ne nous ont pas facilité la tâche. Après la forte baisse d’hier, le premier contrepied (prévisible celui-là après le redressement de Wall Street hier) est intervenu à l’ouverture, avec toutefois une hausse plus marquée que ce à quoi on aurait pu s’attendre, avec une entame directement au dessus des 3820 et des 3830! Un signal de hausse qui s’est confirmé après un premier test des 3850 et un pull back victorieux sur les 3830, avec le franchissement de la résistance des 3850/3855.

Un franchissement en bonne et due forme, et qui aurait dû porter le CAC en direction de la zone des 3880/3890 testée mardi, d’autant que les statistiques de la matinée étaient meilleures qu’attendues. Mais apparemment à cause de rumeurs sur les valeurs financières (plusieurs raisons ont été avancées, sans que rien ne soit bien clair et confirmé, entre problèmes de financement de banques italiennes, risques sur les banques britanniques et rumeurs de refus de financement des banques européennes par les banques américaines…), le marché est rapidement revenu sur les 3800 pts dans un premier temps, invalidant donc le franchissement des 3850/3855, mais également celui des 3820/3830. Cela peut arriver en cours de séance, notamment sur des rumeurs ensuite démenties, surtout lorsque ces évènements interviennent durant la pause déjeuner. Le CAC est d’ailleurs rapidement revenu au dessus des 3820. Mais ne parvenant pas à repasser réellement les 3830, il va finir par revenir sur les 3800, laissant envisager une poursuite du repli.

Que nenni! Cela aurait été trop simple! S’appuyant une seconde fois sur la zone de soutien des 3800, le CAC va repartir de l’avant, grâce de nouveau à des statistiques positives. De quoi envisager un retour sur les niveaux de la matinée après l’épisode “rumeurs”, d’autant que cette fois, le CAC va s’affranchir des 3830. Mais l’ouverture des places américaines va faire retomber le soufflé, avec même cette fois la cassure des 3800 pts, pour un retour direct sur notre support des 3775 correspondant aux plus bas d’hier et à la base du canal violet.

Un support qui va finalement tenir bon, le CAC parvenant à se maintenir autour de l’équilibre jusqu’à la clôture, mais le sentiment qui se dégage de cette séance est pour le moins étrange, avec ces dernières séances une alternance de signaux haussiers et baissiers particulièrement déroutante. La volatilité elle-même, que l’on retrouve dans la taille des bougies depuis la mi-juin, traduit également très bien les enjeux et l’importance des seuils actuels.

Sommes-nous en train de construire un point bas, avant un rallye d’été comme certains semblent vouloir l’annoncer ? Ou nous préparons-nous à une relance baissière aux conséquences moyen terme potentiellement importantes ? Sans négliger non plus la possibilité d’un “sell-off” sur cassure des 3700/3750, avant violent rebond…

Bref, vous l’aurez compris, la situation est loin d’être claire, et est surtout explosive sur les niveaux actuels. La construction du point bas sur les 3745, la sortie du canal violet après la cassure par le bas du canal rouge, et le contexte fondamental détestable sont des éléments qui militent plutôt pour une sortie haussière, mais l’incapacité du marché à rebondir depuis le début de la semaine alors qu’il en avait l’opportunité est un élément qui doit inciter à la méfiance. On évitera donc toute anticipation trop marquée, en attendant d’y voir plus clair.

Pour en revenir au très court terme et à la séance de lundi, les incertitudes restent importantes, d’autant que le week-end est susceptible d’apporter son lot de surprises. En tout état de cause, graphiquement, nous serons sous la pression baissière des deux bougies rouges de cette fin de semaine, et naturellement du canal baissier rouge.

En face de celà, les investisseurs pourront compter sur le double point bas de ces deux derniers jours sur 3770/3775, sur la base du canal violet vers 3755/3760 lundi, et naturellement sur l’oblique en pointillés verts sur 3745/3750 et les points bas de mi-juin sur 3740/3745. Ils pourront également compter sur l’oblique rose vers 3715, voire les points bas de mi-mars sur 3690/3695, mais il serait préférable de ne pas trop s’aventurer dans cette zone-ci, en raison du risque d’accélération baissière comme de “bear-trap” avec le déclenchement de probables nombreux ordres stops.

A la hausse, les résistances seront les mêmes que ces derniers jours, à commencer par la zone des 3800 pts, avant les 3820/3825. Nous laissons tomber les 3830 au profit des 3840, niveau d’ouverture du jour, point de départ de la baisse de fin de journée et résistance R1 issue des points pivots. Ce n’est réellement qu’au delà qu’on pourrait envisager une nouvelle tentative de rebond, en direction des 3855, avant la zone de résistance des 3880/3890 qui pourra être étendue aux 3865/3890…

A lire également :
Analyse CAC 23/06/11
Analyse Dow Jones 21/06/11
Analyse Nasdaq 21/06/11

Partager cet article

Article de

Gestionnaire de portefeuille sous mandat et gérant d'ACGest (www.fenetre-sur-cours.com)

7 commentaires

  1. Makayla 25 janvier 2019 à 20:08

    This info is priceless. How can I find out more?

  2. Johnette 26 janvier 2019 à 06:58

    Schwab Clever Portfolios invests in Schwab ETFs.

  3. brazilian steakhouse tacoma 26 janvier 2019 à 18:08

    When some one searches for his necessary thing, therefore he/she
    wishes to be available that in detail, thus that thing is maintained over here.

  4. Heidi 26 janvier 2019 à 19:59

    Consider investments that provide quick annuities.

  5. brazil flag coloring page 2 février 2019 à 20:37

    Terrific work! That is the kind of information that should be shared around the internet.
    Disgrace on Google for now not positioning this publish upper!
    Come on over and discuss with my website . Thanks =)

  6. Chu 5 février 2019 à 17:37

    A financial advisor is your planning partner.

  7. Florian 8 février 2019 à 06:41

    Thanks to your curiosity in Investment Advice.