Le Blog Finance

Cacao : le cours victime de la situation en Côte d’Ivoire

Elisabeth Studer Actualités, Agriculture, Economie, Matières premières Commentaires fermés

cacao3.jpgLe cours du cacao a fortement chuté cette semaine, durement impacté par la situation en Côte d’Ivoire, alors que le camp Ouattara semblait alors reprendre de l’avancée.

Les prix de la fève ont ainsi littéralement dégringolé ces derniers jours, chutant de près de 10% cette semaine.

A Londres, les cours ont ainsi atteint leurs plus bas niveaux depuis le 2 décembre, tandis que leur valeur n’était pas tombé aussi bas depuis le 13 janvier à New York.

 

Une situation largement provoquée par l’avancée rapide en Côte d’Ivoire du Président élu Alassane Ouattara.

 

En début de semaine, les forces armées fidèles au Président reconnu par la Communauté internationale ont lancé une offensive en vue de prendre le contrôle du premier port mondial d’exportation de cacao, San Pedro.

 

Un contexte qui fait toutefois craindre aux opérateurs que le gel des exportations décrété par le camp Ouattara, ne prenne bientôt fin, conduisant à un afflux sur les marchés des 400 000 tonnes de cacao stockées.

 

Au final, sur le Liffe de Londres, la tonne de cacao pour livraison en juillet valait 1898 livres sterling vendredi vers 12H00 GMT contre 2111 livres la tonne pour le contrat de mai le vendredi précédent vers 16H00 GMT.

Sur le NYBoT-ICE américain, le contrat pour livraison en mai valait 2933 dollars la tonne contre 3260 dollars la semaine précédente.

 

Partager cet article

Article de

Les commentaires sont fermés