Le Blog Finance

Pétrole : les Etats-Unis envisagent de puiser dans leurs réserves stratégiques

bushed-obama.jpgLes Etats-Unis auraient-ils quelques intérêts à faire monter la mayonnaise ? Qui sait

Alors que certes, le cours du pétrole fait l’objet d’une spectaculaire flambée ces jours derniers …mais que les stocks US s’avèrent tout de même conséquents, le secrétaire général de la Maison Blanche, William Daley, a affirmé dimanche que les Etats-Unis n’excluent pas de puiser dans leurs réserves stratégiques de pétrole. Raisons affichées : tenter d’endiguer l’envolée des prix due en grande partie à l’instabilité dans le monde arabe. Histoire de démontrer qu’une intervention américaine en Libye s’avère indispensable …. tant pour les populations que pour l’économie  et la finance mondiales ?

Nous étudions les options. La question des réserves fait partie de celles que nous examinons“, a ainsi déclaré le bras-droit du président Barack Obama, interrogé sur la chaîne NBC. Ajoutant que le recours aux réserves stratégiques n’avait été effectué qu’en de “très rares occasions”. Tentant peut-être également ainsi de laisser entrevoir une situation difficilement tolérable, qui pourrait plaider en la faveur d’une réaction internationale face au Colonel Kadhafi.

“Il y a de nombreux facteurs qu’il nous faut regarder, et il ne s’agit pas seulement du prix“, mais aussi de l’évolution de “l’instabilité au Moyen Orient (qui) a provoqué une flambée des prix ces dernières semaines”, a expliqué M. Daley. Pointant ainsi du doigt sans le nommer, le grand coupable : la Libye.

Selon M. Daley, Barack Obama est “extrêmement attentif” à l’évolution du prix du baril, ce dernier redoutant notamment que la flambée actuelle ne compromette la reprise de l’économie américaine.

« L’équipe économique de la Maison Blanche travaille avec les organisations internationales pour apporter une réponse coordonnée », a-t-il par ailleurs poursuivi.

Rappelons que le cours du pétrole a atteint vendredi à New York des niveaux inégalés depuis septembre 2008, le baril de “light sweet crude” achevant la semaine à 104,42 dollars.

Durant ces quinze derniers jours, le prix du baril s’est envolé de 21 %, la crise en Libye n’étant pas étrangère à la situation alors que les opposant au Colonel Kadhafi ont pris le contrôle de plusieurs ports pétroliers.

Partager cet article

Article de

11 commentaires

  1. Alexander 25 janvier 2019 à 19:38

    With havin so much content do you ever run into any problems of plagorism or copyright infringement?

    My blog has a lot of completely unique content I’ve either created myself or outsourced but it appears a lot of it is popping it up
    all over the internet without my authorization. Do you know
    any methods to help stop content from being stolen? I’d really appreciate it.

  2. brazilian wax tips 25 janvier 2019 à 22:30

    Hello, just wanted to mention, I enjoyed this post.
    It was practical. Keep on posting!

  3. Dessie 26 janvier 2019 à 01:28

    Financial advisors enterprise is individuals enterprise.

  4. Loren 26 janvier 2019 à 15:58

    Now it’s time to pick your specific investments.

  5. Augustus 27 janvier 2019 à 23:08

    Hey just wanted to give you a quick heads up and let you know
    a few of the images aren’t loading properly. I’m not sure why but I think its a
    linking issue. I’ve tried it in two different browsers and both show the same outcome.

  6. Elvis 28 janvier 2019 à 07:05

    And this is an investment threat worth taking.

  7. Cody 2 février 2019 à 08:07

    Thank you on your interest in Funding Advice.

  8. Taj 8 février 2019 à 06:37

    All sorts of investments include certain risks.

  9. Valarie 8 février 2019 à 07:14

    All kinds of investments include certain risks.

  10. Stephaine 12 février 2019 à 01:45

    All sorts of investments come with sure risks.

  11. Shana 12 février 2019 à 02:35

    And that is an investment danger worth taking.