Le Blog Finance

Le peuple de Libye pourrait manquer de nourriture

Elisabeth Studer Actualités, Agriculture, Economie, Matières premières Commentaires fermés

grain-cargo-cereales.jpgAlors que les marchés redoutent une nette baisse des achats de céréales par la Libye, pays – notamment – réputé pour être un important importateur de blé, les faits semblent leur donner raison.

Le Programme alimentaire mondial de l’ONU (PAM ou WFP ) a en effet averti vendredi que la chaîne d’approvisionnement en nourriture en Libye “était en danger de s’effondrer”.

La Libye importe pratiquement tous ses vivres et la chaîne d’approvisionnement est sur le point de s’effondrer” a ainsi indiqué la porte-parole du PAM Emilia Casella, lors d’un point de presse.

Pour appuyer ses propos, cette dernière a tenu à préciser que les importations alimentaires n’arrivaient plus dans les ports, leur distribution étant également compromise en raison des violences.

Mercredi, l’armateur français CMA-CGM avait indiqué que l’ensemble des ports et terminaux de Libye étaient paralysés. “En raison d’une insurrection générale dans certaines villes libyennes depuis la semaine dernière, tous les ports et terminaux sont temporairement fermés”, a ainsi annoncé sur son site internet CMA-CGM, compagnie maritime basée à Marseille. Les sabords de chargement et de conteneurs ont ainsi cessé leurs opérations en raison des bouleversement.

Cette semaine, des cargaisons de céréales en provenance de Rouen (France) et à destination de la Libye ont été détournées vers d’autres destinations en raison de la fermeture des ports. Selon des sources portuaires, un lot de 11.000 tonnes d’orges, qui avait été chargé mardi soir à Rouen à bord du navire Muzafer Ana, a au final pris la direction du Liban.

Une seconde cargaison de 6.500 tonnes d’orge, chargée également à Rouen en fin de semaine, devrait être elle aussi renvoyée, des discussions étant en cours en vue de déterminer qu’elle serait sa nouvelle destination.

Riche en pétrole, la Libye importe de grandes quantités de céréales. Avant la crise, un officiel avait ainsi déclaré que le pays devrait importer 1,3 millions de tonnes de blé en 2011.

Dans la situation actuelle, il est nécessaire de trouver par tous les moyens une autre destination,” a par ailleurs indiqué une des sources.

Signe que les bienfaits de la manne pétrolière passent bien avant l’alimentation de la population aux yeux de Kadhafi … de sources commerciales et d’expédition, on précise toutefois qu’au moins trois cargaisons de pétrole a réussi à quitter les ports libyens au cours des 24 dernières heures.

Ironie de l’histoire, avant la crise, le Programme alimentaire mondial (PAM) avait utilisé le port de Benghazi en tant que corridor de transport pour ses opérations d’aide au Tchad.

Mercredi, le PAM (WFP World Food Programme ) a averti que deux navires qui avaient pour destination initiale Benghazi se dirigeraient désormais vers Port-Soudan.

La France, premier pays exportateur de blé de l’Union européenne de a expédié depuis le début de la saison 2010/11 qui a débuté en juillet près de 30 000 tonnes d’orge à la Libye et près de 300.000 tonnes de blé.

Sources : AFP, Reuters (Traduction leblogfinance.com)

 

Partager cet article

Article de

Les commentaires sont fermés