Le Blog Finance

Egypte : réouverture de la Bourse reportée sine die

Elisabeth Studer Actualités, Economie Commentaires fermés

egypte-stock-exchnage.jpgSigne de l’instabilité qui persiste en Egypte : contrairement aux prévisions initiales, la Bourse du Caire ne ré-ouvrira pas ses portes lundi. La date d’une éventuelle reprise n’a même pas pu être précisée.

C’est en effet ce qu’a indiqué samedi à l’agence officielle Mena le président de la Bourse, alors même que la révolte populaire réclamant le départ du président Hosni Moubarak peine à trouver une issue.

Pourtant, l’optimisme semblait être encore de mise jeudi, la télévision d’Etat ayant alors annoncé la réouverture de la Bourse pour lundi.

La date d’une reprise des activités de la Bourse n’a pas été fixée (…) elle sera décidée en fonction des évènements, et la réouverture sera annoncée 48H à l’avance“, a toutefois précisé Khaled Serri Siam.

En vue de soutenir la place boursière, la réouverture sera précédée d’une série de mesures exceptionnelles, lesquelles font actuellement l’objet de discussions.

Le Président de la Bourse a en outre affirmé que la réouverture de la place  égyptienne serait également liée à la réouverture des banques, à une reprise normale du secteur, ainsi qu’au le rétablissement complet des services Internet. Comme quoi la censure n’a pas que des avantages pour le gouvernement, ce dernier pouvant conduire le pays à l’asphyxie s’il n’y prend garde.

Selon Renesys, site spécialisé dans la surveillance du Web, Noor, le dernier fournisseur d’accès à Internet (FAI) égyptien encore en fonction, “a commencé à disparaître d’Internet” lundi soir.

Depuis le jeudi précédent, les réseaux des quatre autres opérateurs principaux étaient coupés. Fournisseur d’accès des grandes entreprises et de la Bourse, Noor avait été le seul opérateur à maintenir ses activités après le blocage complet d’Internet mis en place sur ordre des autorités égyptiennes.

Rappelons que le 27 janvier dernier, la Bourse du Caire avait clôturé sur une forte chute, dégringolant de plus de 10% et affichant en l’espace de deux jours seulement des pertes de 70 milliards de livres (EGP), soit environ 12 milliards de dollars. Elle n’a toujours pas repris depuis cette date.

Sources : AFP, Reuters, Le Monde

Partager cet article

Article de

Les commentaires sont fermés