Le Blog Finance

Tabac : projet de loi pour un paquet unique

Elisabeth Studer Actualités, Economie 8 commentaires

tabac.jpgLes dépenses de sécurité sociale liées aux conséquences du tabagisme seraient-elles devenues plus importantes que les taxes prélevées sur les ventes de cigarette ? …

Qui sait … le député UMP Yves Bur a annoncé mercredi qu’une proposition de loi visant à instaurer un paquet de cigarettes unique, sans logos ni marques, sera déposée d’ici octobre. Officiellement l’objectif est de lutter contre le tabagisme.

Confirmant une information du journal “le Parisien” le député du Bas-Rhin a précisé que dans le cas où le texte serait adopté, les fabricants se verraient contraints d’utiliser un paquet standardisé, sur lequel figurerait le message sanitaire accompagné d’une photo montrant les dégâts du tabagisme. Depuis l’interdiction de la publicité sur le tabac, le seul “espace” de promotion disponible pour les fabricants se résument aux paquets eux-mêmes, précise par ailleurs Yves Bur, tentant d’argumenter sa position.

Dans un communiqué, l’Alliance contre le tabac demande quant à elle que “tous les produits du tabac soient vendus dans des emballages standards sans couleur, sans images, ni logos, qui visent, en réduisant l’impact des avertissements sanitaires, à séduire en particulier les plus jeunes et les femmes.”

Comme l’on pouvait s’y attendre, ce projet est loin d’être du goût par les fabricants, lesquels estiment que de telles mesures seraient au contraire de nature à favoriser la contrebande.

A noter, qu’à l’heure actuelle, seule l’Australie a adopté une telle mesure, laquelle n’entrera en vigueur qu’en 2012.

Rappelons par ailleurs que début juillet, François Baroin, le ministre du Budget a annoncé ce qu’il allait revoir la fiscalité sur le tabac. Objectif affiché : “dissuader les fabricants de baisser leurs tarifs”.

Certaines marques ont en effet profité d’une décision de la Cour européenne de justice pour annoncer une baisse des prix. Le 4 mars dernier, la France a été condamnée par Bruxelles pour avoir imposé des prix minimums sur les paquets de cigarette et le tabac à rouler.

En réaction, Roselyne Bachelot avait déclaré vouloir augmenter les taxes afin de maintenir un “prix dissuasif”  et d’éviter que sa politique de santé publique ne soit “battue en brèche par cette initiative des industriels“. Cette augmentation devra suivre le chemin de la loi finance initiale ou de la loi de finance de sécurité sociale, qui doivent être présentée à la rentrée par le gouvernement.

Sources : AFP, Reuters, Le Parisien, La Tribune

Partager cet article

Article de

8 commentaires

  1. GAUTIER 12 août 2010 à 18:31

    En préambule je voudrais insister sur le fait que je n

  2. Elisabeth Studer 12 août 2010 à 19:58

    J’adore !

  3. nabih tarik 13 août 2010 à 00:42

    et pourquoi on s’attaque pas à l’alcool?
    question innocente bien sur.

  4. Médicale 11 juin 2011 à 23:32

    Je suis tout

  5. Dadounet 12 juin 2011 à 00:24

    Heureusement qu’il y a des fumeurs !
    Comment paierait-on leurs retraites ?
    Continuez donc

  6. Martin 7 octobre 2014 à 15:12

    La cigarette c’est nocive pour la santé , ça réduit la durée de vie, mais on continue encore de la fumer , étrange non , j’ai l’impression que plus on sensibilisent les gens à ne pas fumer plus ils fument.

  7. Peter 7 octobre 2014 à 15:16

    Oui Martin , c’est vraiment bizarre.On pourrais dire c’est que la cigarette n’apporte rien de bien à l’humanité.

  8. retrouvé le retour 7 octobre 2014 à 20:07

    La question de l’addiction est complexe, Pour le tabac comme pour le reste. On connaît par contre ce qu’à produit la prohibition aux USA.
    Une aubaine pour la corruption organisée :(

    Al Capone, Kennedy, etc…