Le Blog Finance

USA : timide hausse des dépenses de construction

usa-construction.jpgLes dépenses en construction ont progressé modestement durant le mois de juin aux

Partager cet article

Article de

5 commentaires

  1. BA 6 août 2010 à 23:17

    Vendredi 6 août 2010 :
    Selon le rapport mensuel sur l’emploi du département du Travail, l’économie américaine a détruit 131.000 postes de plus qu’elle n’en a créés en juillet, alors que les analystes attendaient un solde négatif de 87.000 seulement, selon leur prévision médiane.
    Aux Etats-Unis, c’est l’Etat qui soutient l’économie à bout de bras.
    Mais quand l’Etat se désengage (arrêt de la prime pour l’achat d’une voiture neuve, arrêt de la prime pour l’achat d’une première habitation, licenciement des salariés embauchés pour le recensement, etc), tout s’effondre.
    Pour les Etats-Unis, ce paradoxe est nouveau : au pays du libéralisme économique, l’économie dépend de l’Etat.

  2. La grande dépression 11 août 2010 à 22:27

    Aux USA, la grande dépression est en marche.
    Des signes explicites nous sont donnés tous les jours :
    - Destruction d’infrastructure et de quartiers dont les villes et les états n’ont plus les moyens d’entretenir.
    - Regroupement de plusieurs générations sous un même toit.
    Et, nous ne sommes qu’au début du processus. Les états Unies sont sur le déclin, un déclin accéléré.

  3. Priximmo 13 août 2010 à 13:17

    Je pense que malgré tout le marché US est en train de se reprendre. Certes cela ne va peut être pas durer mais la reprise va bien durer 2 ans.
    Priximmo

  4. el gringo 13 août 2010 à 14:27

    Il y a aujourd’hui 19 millions de logements inoccupés aux USA et il faudra au moins 20 ans pour que la natalité et l’immigration permettent de résorber cet excédent.
    Pour les logements occupés, ils le sont souvent par des créanciers qui dans une situation financière très précaire avec l’explosion du chômage aux USA.
    http://www.zerohedge.com/article/147-million-19-us-mortgages-have-770-billion-underwater-equity-24-trillion-total-debt-impair
    19%, or 14.748 million of the 77.570 million US households, are in negative equity
    30.6% of the 48.243 million of homeowners with first mortgages are in negative equity
    21.8% of the 67.578 million in owner-occupied single family homes are in negative equity
    4.133 million of the 14.748 million of underwater homeowners are underwater by 50%+, meaning the owe more than 50% more than their homes are worth
    Of the 50%+ underwater category, the worst states are California (672K), Florida (423K), and Texas (344K)
    Total Negative Equity in the US is currently estimated at $771.1 billion
    California mortgages have $234 billion in negative equity, Florida mortgages have $79 billion in negative equity, Texas mortgages have $48 billion in negative equity
    $2.4 trillion in total mortgage debt is impaired due to negative equity
    L’évolution du chômage aux USA depuis 2007.
    http://abcnews.go.com/Business/fullpage?id=9549471

  5. himpan 22 août 2010 à 00:00

    les USA c’est les USA; ce pays va s’adater plus rapidement que nous à la nouvelle donne = industrie en asie et inde, MP en Afrique. Ils leur reste les services et l’armement.
    La reprise sera plus forte aux US qu’en France, en raison de la flexibilité du code du travail. Cela risque de durer que 2 ans.
    Mais d’une manière générale, tous les pays qui perdent leur industrie (US, France, UK, Espagne, pays de l’est) vont se diriger vers des années difficiles car ils ne disponsent que de peu de relais de croissance (luxe, argiculture, tourisme).
    L’Allemagne tire son épingle du jeu, en raison de la force du “made in Germany” et des réformes engagées il y a 10 ans.
    L immobiler en France va continuer à augmenter en raison de la demande sup à l offre (sauf en provine). Mais cela va durer encore quelque années, environ 2013, ensuite tout va s’écrouler. Car la structure de l’économie politique française bassée sur l’intervention de l’état va devoir faire marche arrière sous peine de perdre la notation AAA.
    Ceci va se passer après les élections 2012. 2013 sera pas une bonne année pour personne sauf pour les politiques, car après ca ne pourra que aller mieux. Le bilan sera assez désastreux.