Le Blog Finance

Crise ou reprise: Interview de Serge Papin

sergepapindavidkoskas.jpgNous avons croisé Serge Papin, PDG des magasins du groupement Système U depuis 2005.  Ce groupe de distribution fait près de 20 milliards d’euros de chiffre d’affaires, et dispute désormais à Auchan la quatrième place sur le marché français. Ce fût pour nous l’occasion de l’interroger sur sa vision de la fin 2010 : Double crise ou reprise ?

Au terme d’une politique de réduction des coûts, Serge Papin pressent désormais une augmentation qualitative des attentes des consommateurs. Comme si consommer mieux pouvait pallier le fait de consommer moins. Selon lui, positivisme oblige, crise égale opportunité. Un message qui se traduit dans les chiffres par une augmentation de 6% en 2010 par rapport à 2009. Quelle serait l’influence d’une hausse de la TVA ? Quel sera le poids de la consommation sur la croissance ? Bref, quelles perspectives pour 2011: Les réponses d’un leader au mêlant franc parler et optimisme…

Partager cet article

Article de

3 commentaires

  1. Olivier 13 août 2010 à 04:05

    Oui, mais les magasins U devraient respecter l’éthique Web

  2. Lepic 6 octobre 2010 à 03:20

    Voici la liste complète des reprises de finance:
    reponses. qctop. com/ maison-reprise-dea-banques. html

  3. LeBigDuc 18 octobre 2010 à 17:13

    Un bon moyen de savoir ou va son argent est de connaitre la personne ou l’entreprise que l’on soutient financièrement. C’est pour cela que l’investissement “en local” constitue une réponse sérieuse aux dérives qu’exerce les banques. Placement éthique oui, mais dans mon environnement proche uniquement.
    Pour ma part j’ai choisi de soutenir des créateurs d’entreprises de mon quartier ou dans ma ville : fabrication de couches lavables, restaurant d’insertion, boulanger bio, énergie propre…
    Je me suis donc rapprocher d’un club, et nous mutualisons notre épargne et nos décisions d’investissement. Nous accompagnons les créateurs d’entreprises dans une durée de 5 ans, en veillant toujours à rester minoritaire au capital car il s’agit de laisser l’entrepreneur maître de ses choix.
    Comme moi, devenez acteur de l’économie sociale et solidaire : http://www.cigales.asso.fr/
    l’épargne militante

Commenter cet article