Le Blog Finance

Clôture CAC 04/05/10 : 3689 (-3.64%)

Michel Delobel Analyse graphique et technique, Indices, Marchés en perspective Commentaires fermés

CAC-040510.png

Une semaine exactement après une première claque reçue et un repli de près de 4% mardi dernier, le CAC a tendu l’autre joue aujourd’hui, avec une nouvelle dégringolade pour un retour sous les 3700 pts. Une chute à mettre une nouvelle fois au crédit de la crise d’endettement des états européens, avec des rumeurs, pourtant démenties, qui ont circulé aujourd’hui concernant une possible demande d’aide de l’Espagne au FMI.

Nous ne reviendrons pas sur les raisons d’une telle chute, au sujet desquelles nous nous sommes déjà exprimés ces derniers temps (cf. nos articles Les agences de notation font la pluie et le beau temps sur les marchés et PIGS : prétexte ou réel danger pour les marchés) : les spéculateurs ont trouvé un crédo qui fonctionne, et ils s’engouffrent dans la moindre brèche. Un excellent moyen pour les Etats-Unis d’appuyer sur l’euro et de fragiliser l’europe, tout en faisant diversion sur les difficultés liées à leur propre dette. Mais nous nous égarons. Revenons-en donc à l’analyse technique.

Graphiquement, cette séance est lourde de sens, avec la cassure des 3785, qui avaient permis une pause depuis 4 jours, puis surtout l’invalidation du gap haussier du 1er mars entre 3710 et 3725 pts. Une chute qui s’est même poursuivie sous notre support vert des 3700 pts. Ce tracé, base d’un possible canal haussier et qui demandait à être confirmé, doit pour l’instant être considéré avec circonspection. Mais il n’est pas possible de faire l’impasse sur les autres signaux baissiers, qui entraînent une propagation de la baisse à la tendance CT. Nos trois tendances les plus courtes sont désormais baissières, et si un rebond technique est possible dans les prochaines heures compte tenu de l’ampleur et la rapidité de la baisse aujourd’hui, il convient d’envisager désormais un possible retour sur la zone des 3550 pts, qui avait soutenu le CAC début février, il y a tout juste trois mois, voire même sa cassure pour une poursuite en direction des 3470, 3400 voire 3340 pts. Pas de panique, nous aurons le temps d’y revenir si ce scénario venait à se réaliser.

En attendant, pour demain, on surveillera à la baisse la zone des 3675/3690 qui avait joué un rôle important lors de la phase baissière de janvier/février, et qui a “stoppé” le repli aujourd’hui. Une zone qui pourrait servir d’appui pour un rebond technique après la forte chute du jour. La première résistance réelle serait alors la zone des 3750, point bas de mercredi dernier et médiane de la bougie du jour. Au dessus, le rebond technique prendrait un peu de consistance, direction les 3785, puis éventuellement les 3830/3860. Ce n’est qu’au delà qu’il faudrait envisager un vrai rebond. A contrario, une cassure des 3675/3690 enverrai le marché un étage plus bas, direction la zone des 3635/3650, puis éventuellement directement sur les plus bas de janvier/février sur 3550/3600.

A lire également :
Bien choisir son courtier en ligne
Clôture CAC 03/05/10
Analyse DJ 27/04/10
Analyse Nasdaq 27/04/10

Partager cet article

Article de

Gestionnaire de portefeuille sous mandat et gérant d'ACGest (www.fenetre-sur-cours.com)

Les commentaires sont fermés