Le Blog Finance

Schlumberger : rachat de Geoservices (secteur pétrolier)

Elisabeth Studer Matières premières Commentaires fermés

geoservices_logo_print.jpg Schlumberger, groupe franco-américain de services pétroliers, a annoncé mercredi le rachat de Geoservices, groupe français de services à l’exploration et à la production pétrolières offshore.

Coût de l’opération qui reste néanmoins soumise à l’approbation des autorités de la concurrence : 1,07 milliard de dollars, dette incluse.

Schlumberger va procéder à cette acquisition auprès d’actionnaires minoritaires et du fonds Astorg Partners, qui détenait la majorité du capital de Geoservices dans le cadre d’un LBO.

Fondé en 1958, Geoservices  emploie environ 5.000 personnes dans plus de 50 pays, tout en réalisant un chiffre d’affaires de 491 millions de dollars en 2009. Points forts de la société : cette dernière est leader dans la technologie du Mud logging, c’est-à-dire la surveillance des opérations de forage en temps réel, où elle estime détenir 40% de part de marché. Ses concurrents sont les départements internes de grands groupes, comme les américains Halliburton ou Baker.

Geoservices est également un acteur majeur de l’activité Slick-line, qui concerne notamment “les opérations mécaniques, les campagnes de mesures et d’acquisition de données a l’intérieur des puits, le diagnostic, la maintenance et perforation”.

Au final, l’opération permet donc à Schlumberger d’ajouter à sa “palette” d’importants atouts dans le domaine technologique, en vue notamment de développer des systèmes de forage plus performants.

Rappelons qu’en février dernier, Schlumberger avait annoncé le rachat de son concurrent américain Smith International via une opération amicale d’échanges d’actions, la transaction valorisant Smith à 12 milliards de dollars à cette date.

Sources : Reuters, Schlumberger, Dow Jones Newswire, Fusaq

Partager cet article

Article de

Les commentaires sont fermés