Le Blog Finance

Prisa : un fonds US reprend la majorité des parts du groupe de médias espagnol

big-brother.jpgBig Brother serait-il décidément partout ? Qui sait … ?

Alors que les rumeurs de presse influencent grandement les marchés ces temps derniers, ne voilà-t-il pas que Prisa, premier groupe de médias espagnol (El Pais), va être contrôlé à plus de 50 % par des investisseurs internationaux.

Une opération en capital qui fait suite à un accord avec le fonds américain Liberty Acquisition Holdings Corporation. Tout de même … L’accord, très complexe, devrait apporter quelque 600 millions d’euros d’argent frais à Prisa.

Une “aubaine” en quelque sorte pour Prisa ? Certes, le groupe affaibli sous le poids d’une dette de 4,8 milliards d’euros – due à son acquisition faite en 2007 de sa filiale de télévision Sogecable – recherchait des investisseurs pour entrer dans son capital.

En tout état de cause, un contexte qui aura bien “servi” les Etats-Unis. Au final, l’accord aboutit à la prise contrôle de plus de 50 % du capital du groupe par des investisseurs internationaux “non identifiés”, essentiellement américains, actionnaires du fonds Liberty Acquisition.

La famille Polanco, auparavant majoritaire à hauteur de 70 %, verra quant à elle sa participation diluée à un peu plus de 30 %, demeurant ainsi l’actionnaire de référence du groupe.

Pour rappel, Prisa possède notamment de nombreux médias en Amérique latine, une participation dans le journal français Le Monde, plusieurs médias audiovisuels en Espagne et d’importantes activités dans l’édition (Santillana) et la télévision numérique Digital +. Somme toute une opération que le vénézuelien Chavez n’avait pas vu venir … et qui, compte-tenu du pouvoir des médias pourrait avoir des conséquences non négligeables en Amérique latine.

Fin février, le groupe avait annoncé annoncé une baisse en 2009 de 19,8 % de son chiffre d’affaires à 3,2 milliards d’euros, un repli de 39,2% de son bénéfice net à 50,5 millions et un recul de 15,8% de ses recettes publicitaires. Sa dette, refinancée désormais en partie, grève en effet ses résultats, même si les activités du groupe demeurent globalement bénéficiaires.

Le groupe a récemment indiqué avoir renégocié une partie de sa dette avec six de ses créanciers (dont BNP Paribas et Natixis), l’objectif étant de reporter son échéance de fin mars 2010 au 19 mai 2013.

Une opération  en capital  qui intervient alors que la presse  anglo-saxonne semble souçonnée  chaque jour davantage de participer à la vague spéculative “profitant” de la dette de certains pays méditerranéens.

Rappelons à cet égard, qu’au début du mois de février, la ministre espagnole de l’Economie et des Finances Elena Salgado s’était rendue à Londres pour y rencontrer la direction du Financial Times, journal très critique sur la situation économique et financière de l’Espagne.

Au même moment, le chef du gouvernement espagnol, José Luis Rodriguez Zapatero, avait dénoncé quant à lui l’inquiétude attisée par “les analystes créateurs d’opinion sur l’euro” dont la majorité “viennent de pays d’autres monnaies“.   

Sources : AFP, Reuters, Les Echos

Partager cet article

Article de

25 commentaires

  1. Dadounet 6 mars 2010 à 00:37

    Vous ne voulez pas que les entreprises soient contrôlées par des fonds de pension anglo-saxons ?
    Vous ne voulez pas que des actionnaires licencient ici pour payer des retraites aux USA ?
    Vous voulez toucher une retraite plus tard ?
    Une seule solution : des fonds de pension pour une retraite par capitalisation en France.

  2. nemo 6 mars 2010 à 08:06

    mon pauvre dadounet ,
    quel dommage que vous ne soyez pas anglais ou américain retraité ,
    quand on vois a quel point les fond de pension on chuté , vous seriez heureux
    avec un – 30 % sur votre retraite . confier ma retraite a des financiers incompétent , la dernière des chose a faire .

  3. Dadounet 6 mars 2010 à 11:25

    Le plus pauvre de nous deux n’est sans doute pas celui qui cotise aussi à une assurance par capitalisation.
    La retraite US a beaucoup baissé, la retraite suisse baisse aussi un peu, mais elles remonteront sans doute ; la retraite française baisse aussi beaucoup, mais ne remontera pas, bien au contraire.
    Je trouve que votre ignorance satisfaite d’elle-même fait de vous un pion manipulable à l’infini par la racaille qui nous exploite sous prétexte de nous gouverner.
    > confier ma retraite a des financiers incompétents, la dernière des choses à faire
    Là, on est bien d’accord, mais c’est ce que VOUS faites !

  4. The-winner 6 mars 2010 à 11:41

    vu que le respectueux peuple espagnol n’étaient pas trop pro-sionistes,
    et afin que la désinforma-Sion puisse etre reine en Espagne,
    les USionistes vont pouvoir innonder le pays de désinformations pro-sioniste et anti -iranienne.
    Viva Espana
    Viva Filistina

  5. hi 25 janvier 2019 à 00:20

    I every time used to study piece of writing in news papers but now as I am a user of internet therefore from
    now I am using net for articles, thanks to web.

  6. Conrad 26 janvier 2019 à 07:49

    Investors do pay direct and oblique costs.

  7. Joycelyn 26 janvier 2019 à 16:02

    Monetary advisors enterprise is folks business.

  8. brazilian wandering spider 26 janvier 2019 à 23:28

    I like the helpful info you provide for your articles.
    I’ll bookmark your blog and test once more here regularly.

    I am fairly certain I will learn a lot of new stuff right right here!
    Good luck for the next!

  9. brazilian wax cost 27 janvier 2019 à 18:21

    What i don’t realize is in truth how you’re now not really a lot more
    well-favored than you may be right now. You are so intelligent.
    You recognize therefore significantly in terms
    of this matter, made me in my view believe it from so many various angles.
    Its like women and men are not fascinated unless it’s something to
    do with Girl gaga! Your own stuffs great. All the time care for
    it up!

  10. Christina 27 janvier 2019 à 22:21

    That is true for investment recommendation as properly.

  11. Brittney 2 février 2019 à 09:27

    Schwab Clever Portfolios invests in Schwab ETFs.

  12. Mary 5 février 2019 à 17:06

    A financial advisor is your planning partner.

  13. Otilia 6 février 2019 à 23:17

    A financial advisor is your planning associate.

  14. brazil flag emoji 7 février 2019 à 00:07

    Hi there, after reading this awesome piece of writing i am
    as well delighted to share my know-how here with friends.

  15. Adriene 7 février 2019 à 02:28

    All forms of investments come with certain risks.

  16. Tiffani 7 février 2019 à 06:48

    And this is an funding risk worth taking.

  17. Dorothea 7 février 2019 à 08:24

    Thank you to your curiosity in Funding Advice.

  18. Orval 9 février 2019 à 06:18

    All sorts of investments come with sure risks.

  19. Nidia 10 février 2019 à 16:35

    Buyers do pay direct and indirect prices.

  20. Bell 11 février 2019 à 05:31

    Monetary advisors business is individuals enterprise.

  21. Milagro 12 février 2019 à 02:40

    That is true for funding advice as properly.

  22. Gabriel 12 février 2019 à 06:09

    A financial advisor is your planning companion.

  23. Delia 15 février 2019 à 01:22

    Thank you for your curiosity in Funding Advice.

  24. Christa 16 février 2019 à 01:13

    Schwab Clever Portfolios invests in Schwab ETFs.

  25. Penney 19 février 2019 à 03:30

    That is true for funding recommendation as nicely.