Le Blog Finance

L’immobilier en 2025… Où comment vendre un livre sur un sujet casse-gueule…

Image 3.pngVidéo à la suite. Je n’ai pas lu le livre, je ne compte pas le lire, je ne vais pas critiquer le contenu, encore que… Lorsqu’on tombe sur cette émission où Martin Provencher, canadien de son état (et ça s’entend), analyse ce qui est porteur pour les investisseurs en immobilier au Canada, on ne peut s’empêcher d’essayer de transposer à notre hexagone, sauf qu’on ne parle pas de ‘blocks” chez nous… On a l’impression que les Canadiens n’achètent que pour investir, recherchant le fameux effet levier, et que, comme le fait remarquer ce spécialiste, le cycle porteur étant terminé, l’effet levier doit être ciblé sur certaines catégories d’investissement et non d’autres. 2025… La durée d’un cycle donc. Vu que beaucoup d’économistes n’avaient pas prévu le Subprime six mois à l’avance, se transposer dans 15 ans relève de l’impossible pour des pros de l’immobilier. Néanmoins, c’est vrai que le marché des bungalows ça craint…. sauf qu’avec la crise, dans 15 ans, on sera nombreux dans nos bungalows !

Image 6  Image 7


Partager cet article

Article de

27 commentaires

  1. Breakfast 30 mars 2010 à 16:49

    L’immobilier au Canada et en Australie n’a rien a voir avec l’immobilier européen et encore moins francais.
    Ces pays sont des pays “matières premières” qui attirent des migrants qualifiés et qui disposent dans leur sous sol de matière première a vendre aux economies asiatiques en croissance.
    C ‘est l’inverse de chez nous.
    Ici viennent des migrants non qualifiés et nous n’avons pas de MP.
    Les migrants qualifiés font monter la pression sur les logements. Les migrants non qualifiés font monter la pression sur le logement social.
    En Australie, dans la banlieue de Sydney, il faut desormais compter 700 000 euros minimum pour avoir une maison convenable. Les migrants qualifiés viennent avec quelques economies ou creent en quelques années leur patrimoire.
    Ici, c’est le patrimoine global qui doit etre partagé avec les nouveaux arrivants.
    Leur monnaie est sortie de la recession depuis quelques temps déjà.
    Ce qui ne sera pas notre cas puisque la recession n’en ait qu’au début ici.

  2. Dadounet 30 mars 2010 à 16:53

    Et n’oublie pas que la réciproque est vraie : le logement social attire les immigrants non qualifiés, tout en les faisant proliférer une fois sur place !
    La recette du bonheur !

  3. ESTATE SERVICE CANNES 4 avril 2010 à 00:58

    Un peu de sérieux !! C’est clair. Qui peut prétendre connaitre le marché dans 15 ans.

  4. himpan 5 avril 2010 à 00:34

    j’ai trouvé les segmenations et arguments annexés très pertinents.
    On voit en France des “mouvements” similaires (ex immobilier de bureau, ou immobilier intergénérationnel = retour en arrière de 30 ans) …
    je vais le lire…

  5. Devis photovoltaique 8 avril 2010 à 19:38

    Moi je me pose une question comment on peut vraiment apprécier le marché dans un peu plus de 10 ans.

  6. Immobilier chatou 9 avril 2010 à 12:25

    Savoir ce que va faire le marché dans 15 ans relève de la folie déja qu’on ne sait pas comment il va évoluer dans 12 mois.

  7. Pierre 30 avril 2010 à 05:34

    Ce qui est expliqué dans l’entrevue réfléte en tout point de vue la réalité québecoise. La récession nous a à peine affecté comparativement à nos voisiins du sud.

  8. Mario 17 août 2010 à 16:44

    Ce qui est expliqué reflète bien les tendances actuelles du marché de l’immobilier au Québec. L’auteur est manifestement bien intégré au marché de l’immobilier depuis quelques années et partage ses connaissances en échange de l’acaht de son livre. En fait, il a le talent de résumer les nouvelles tendances. C’est de cette façon qu’il faut voir les choses.

  9. L’immobilier est au fond un “asset” comme un autre, un pur support d’investissement. Les Français ont développé un rapport presque charnel à l’immobilier : nous sommes attachés à la terre, au sol, et à la pierre qui s’y dresse. Héritage d’une mentalité la “pierre familiale”, un esprit “grande demeure en normandie”. Ainsi, un français, même quand il prétend faire un investissement immobilier, aura du mal à occulter le côté coeur. C’est ce que j’observe ¨pour l’immobilier en Thaïlande : au lieu d’acheter à Bangkok où les rentabilités locatives sont les plus élevés, le particulier “investisseur” demande quand même de l’immobilier balnéaire. Difficile pour l’investisseur français de ne pas associer le plaisir à son opération financière, mauvaise attitude en terme d’investissement. Investir et rêver sont deux choses différentes. Les Asiatiques raisonnent différemment : ainsi, lorsque les promoteurs Philippins débarquent dans un salon de l’immobilier à Singapour, ils vendent en quelques jours des dizaines d’unités et sur plan ! Dans un même ordre d’idée, le marché immobilier au Vietnam est hyper-spéculatif. A chaque mentalité sa stratégie de placement.

  10. Sentimental 23 août 2010 à 18:14

    Alexandre, vous avez sûrement raison, mais quand il s’agit de son propre logement ou l’on réside tous les jours, il est normal de l’aimer… différemment qu’avec son portefeuille.
    Ca me fait penser au mariage de raison et mariage de c

  11. investisseur 14 octobre 2010 à 15:55

    L’auteur du livre démontre de la vision et de l’ouverture aux grandes tendances, tout le contraire de M. Yanes qui démontre son manque d’horizon, tant du point de vue des grands courants sociaux que de l’ouverture aux autres.
    C’est malheureusement grâce à ce type de commentaire chauvin et borné que les français ont du mal à se défaire de cette fâcheuse réputation.

  12. Christ 3 mai 2015 à 10:44

    Bonjour,

    Je suis Mr: JOSEPHE LEBLANC
    Depuis près de 15 ans je suis lancé dans le processus de financement international sur tous les plans et c’est avec un réel plaisir que je désire vous aider.
    A travers ce mail , je vous informe que je ne suis pas un prêteur,mais je travaille pour une société honnête qui vient au secours des personnes déprimées ayant besoin vraiment d’un prêt. Je sollicite mes offres de prêt aux personnes de confiance et honnête avec qui je pourrai traiter affaire sans aucune déception car moi je suis un homme de parole et je donne les meilleurs prêts à ma clientèle sans aucune déception.
    Alors je dispos à faire n’importe quel prêt allant de 1000€ à 350.000.000€ à toutes personnes sérieuses, honnêtes et de bonne moralité voulant ce prêt de 2% intérêt l’an selon la somme prêté car étant particulier j’ai pris toutes mes dispositions pour que mes offres de prêt se passent dans de bon terme avec l’assistance de mon directeur de cabinet. Je ne veux pas violer la Loi sur l’usure. Vous pouvez rembourser sur 01 à 30 ans maximum selon la somme prêté:

    Je me montre favorablement à vous accordez le montant dont vous avez besoin sur une durée de solvabilité de votre choix. Je suis conscient de la nécessité de faire des particuliers et professionnels un véritable levier stratégique pour la lutte contre la pauvreté, notamment par la création de nouvelles entreprises et d’emplois. Le versement des fonds se fait sur un compte bancaire et le délai est de 72 h après réception de vos pièces. Ensuite vous allez me présenter une reconnaissance de dette signer mais cela après l’obtention des fonds sur votre compte bancaire ou par transfert. Votre premier remboursement mensuel se fera trois mois après l’obtention ou l’encaissement des fonds sur votre compte bancaire. Vous aurez un tableau d’amortissement après réception des fonds sur votre compte qui vous aidera pour le remboursement mensuel.

    Je suis donc en attente de votre mail,et un contacte téléphonique

    email;; rodriguelopez1@yahoo.com

    cordialement

  13. Martina 26 janvier 2019 à 07:04

    Schwab Clever Portfolios invests in Schwab ETFs.

  14. Suzette 26 janvier 2019 à 09:21

    Thanks for your curiosity in Funding Advice.

  15. Arnette 27 janvier 2019 à 00:01

    Do you have a spam issue on this website; I also am a blogger, and I was wondering your situation; we have created
    some nice methods and we are looking to swap solutions with other folks,
    be sure to shoot me an email if interested.

  16. Grady 27 janvier 2019 à 06:33

    And that is an funding risk price taking.

  17. Johnie 27 janvier 2019 à 14:56

    A monetary advisor is your planning partner.

  18. Lien 28 janvier 2019 à 00:05

    Think about investments that offer fast annuities.

  19. Williemae 2 février 2019 à 06:20

    A monetary advisor is your planning companion.

  20. Amy 6 février 2019 à 02:28

    This is true for funding advice as properly.

  21. a knockout post 8 février 2019 à 02:01

    I simply want to tell you that I’m newbie to blogging and site-building and absolutely enjoyed you’re page. Probably I’m planning to bookmark your blog . You absolutely have good stories. Many thanks for sharing with us your website.

  22. Nestor 8 février 2019 à 06:16

    A financial advisor is your planning companion.

  23. Andra 9 février 2019 à 02:23

    All kinds of investments come with sure dangers.

  24. Marilynn 11 février 2019 à 02:45

    Thank you in your interest in Investment Recommendation.

  25. Mckenzie 12 février 2019 à 02:37

    Now it is time to choose your particular investments.

  26. Ervin 15 février 2019 à 02:07

    Think about investments that offer rapid annuities.

  27. Lorita Schnure 18 février 2019 à 17:13

    I’m into photography and would like to start selling my work and attracting more clients. My question is how would I go about starting a website where people can buy my photos or contact me about taking photos? I’m looking for a way to maximize my advertising and would really like to start a website. Any advice would be greatly appreciated..