Le Blog Finance

Le sort de la Grèce tourmente toujours les traders

eurooo.jpgLe week-end fut chargé au niveau du marché des changes avec la publication d’un article du Der Spiegel concernant le sauvetage de la Grèce qui a bousculé les traders. En Asie ce matin, l’euro remontait nettement face au billet vert, soutenu par les spéculations du quotidien allemand. Selon le journal, un plan de 25 milliards d’euros est en passe d’être mis en

Partager cet article

Article de

3 commentaires

  1. BA 23 février 2010 à 08:56

    Athènes aurait pourtant bien besoin de donner des gages à Bruxelles. Ne serait-ce que pour tenter de rassurer les marchés : alors que selon certaines estimations, le simple renchérissement du coût de sa dette pourrait coûter plus d’un demi-point de PIB à l’Etat grec en 2010, il pourrait chercher à lever, dès cette semaine, 5 milliards d’euros sur le marché obligataire. Contraint d’emprunter 54 milliards d’euros cette année, il devra en effet en avoir récolté une vingtaine d’ici avril ou mai. Or, il craint de devoir proposer des taux très élevés pour trouver preneur. Selon les estimations d’UniCredit, le taux pourrait ainsi s’élever à 7,3 % pour des emprunts à 10 ans.
    http://www.lesechos.fr/info/inter/020378084204.htm

  2. BA 23 février 2010 à 11:41

    Vers une crise systémique des finances publiques ? La Grèce n

  3. Olympiakos 24 février 2010 à 00:27

    ON cite citibank comme un des acteurs majeurs (parmis d’autres) spéculant sur la chute de l’euro ainsi que de la Grèce !
    Et bien je vais vous faire rire … ou alors vous déprimer pour la journée…
    Il y avait ce soir un match de foot à la TV entre les équipes du Pirée (Olympiakos) et de Bordeaux.
    ET devinez quelle entreprise est sponsort de Olympiakos Le Pirée…
    si si je vous assure que c’est vrai c’est Citibank, vous pouvez le constater sur le site web officiel de cette équipe de Football à cette adresse:
    http://www.olympiakos.gr/#
    Pour le score, les malheureux Grecs ont en plus perdu 0-1 à domicile.