Le Blog Finance

Immobilier : Les acheteurs en standby pour Orpi

bailler_853489920.jpgLe 4e baromètre immobilier Orpi-Credoc indique que l’achat d’un logement principal qui reste pourtant la motivation majeure du projet immobilier perd 9 points par rapport à 2009. Orpi explique cette évolution par la une prise de conscience des Français quant à leurs réelles capacités d’emprunt. 

L’étude souligne que les deux principales raisons qui motiveraient les Français pour devenir propriétaires sont liées à une forte baisse des prix (46%) et à une rentrée d’argent importante (45%).
Une éventuelle hausse des prix stopperait la moitié des Français ayant un projet d’achat pendant que la baisse des prix stopperait la moitié des Français ayant un projet de vente (NDLR : comme si on choisissait le moment de vendre…)
Au-delà de cette zone de conflit entre acheteurs et vendeurs, il est évident que seule la baisse des prix peut dynamiser le marché à court terme. Quand aux vendeurs qui reporteront, soi-disant, leur mise en vente, c’est du vent. Lorsque vous avez réellement besoin de vendre (mutation, chômage, divorce, décès..), vous n’attendez pas longtemps, vous mettez en vente, point barre. 
Seule une minorité de vendeurs peut se permettre le standby, par contre une majorité d’acheteur peut attendre longtemps…
DirectGestion.com : “Les Français pas pressés d’acheter
Image 6  Image 7

Partager cet article

Article de

21 commentaires

  1. Acheteur dubitatif 22 février 2010 à 23:08

    C’est l’évidence même !
    Mais pourquoi beaucoup vendeurs, sans même parler de hausse, s’accrochent-ils encore à leur prix d’avant la crise ? Parce que les “milieux autorisés”, comme disait Coluche, leur susurrent que la crise est quasi terminée et qu’on ne croit que ce qu’on a envie d’entendre. Reste qu’en pratique, quand on a très peu de visites, voir pas du tout…
    Ces milieux sont les mêmes qui nous disaient, il y a 2 ans, que la crise des subprimes était un problème purement américain et n’aurait pas de conséquences sur nous. De vrais experts, alors pourquoi les croire aujourd’hui ?
    Quand aux capacités d’emprunt, c’est raisonner par rapport à la crise immobilière seule, en oubliant la crise économique. Avoir un CDI aujourd’hui n’est plus le sésame absolu face au banquier et les dernières vagues de licenciement touchent aussi les classes moyennes.
    L’acheteur peut attendre longtemps, bien sûr, s’il ne croit pas à nos oracles désintéressés… Personnellement, pour un bien affiché depuis au moins Juin 2009 à 246 K

  2. toto 24 février 2010 à 12:59

    Je pense qu’une fois que la baisse sera bien établie, de nouveaux vendeurs mettront en vente leur bien en voyant qu’il peuvent acheter plus grand pour moins cher, enfin j’espère.

  3. olaf 25 février 2010 à 01:07

    Posez vous la question…Dans 20 ans ? socialement et économiquement ou on en sera ? Vous oseriez être assez c…pour imaginer que dans 20 ans ce sera mieux ?
    Le truc, n’est pas “ho, je m’en fous, j’aurais payé ma maison de toute façon et je vivrai sur ma pension pépère…mais plutôt.
    Merde, j’ai une maison dans le nouveau du tiers monde et comment je vais faire sans la pension que les banques nous ont piquée?”

  4. hl 26 février 2010 à 16:17

    L’opinion d’acheteur dubitatif me parait celle justement d’un acheteur, probablement actuellement locataire et non propriétaire.
    Certes, pour un acheteur, on ne comprends pas que les prix ne baissent pas, mais si on se met dans la peau d’un vendeur, on peut comprendre qu’il ne puisse pas vendre en dessous d’un certain prix, sous peine de perdre une somme importante, perte qui ne lui permettra pas d’avoir un apport suffisant pour acheter ailleurs.
    En ce qui concerne l’article lui même, il me paraît naïf sur un point crucial, à savoir les raisons d’une vente. Professer sans preuve que les propriétaires sont obligés de vendre alors que les acheteurs peuvent repousser leur achat est à mon sens une grave erreur, ne serait-ce que parce qu’un vendeur à un endroit est souvent un acheteur à un autre endroit, et donc qu’un acheteur repoussant son achat est en fait aussi un vendeur qui ne vend pas…
    Il faut bien se loger, non? Aussi seuls ceux qui sont locataire peuvent repousser un achat.
    Distinguons quatre populations, les entrants sur le marché de l’immobilier, généralement primo-accédants, les sortants, ceux qui vendent, les migrants, qui vendent leur bien pour en acheter un autre, et les bailleurs qui achètent pour louer.
    Ne disposant pas des chiffres concernant les raisons de vente, je ne peux être catégorique, mais il me semble que la plupart des acteurs du marché de l’immobilier en france sont des migrants. Les bailleurs se concentrent surtout sur le neuf, avec les aides associées (loi sellier par exemple), or on sait que les constructions sont en forte baisse. Les vendeurs qui ensuite n’achètent pas peuvent être des décès, mais sinon ils devront bien se loger, en location, et donc trouver quelqu’un qui va acheter un bien à leur louer. Quand aux primo-accédants, la vigueur des aides d’état montre bien qu’il s’agit plus d’une population en voie d’extinction qu’autre chose.
    Si on s’intéresse aux migrants, à priori la majorité des acteurs du marché de l’immobilier, on s’aperçoit que souvent ils ne peuvent vendre leur bien s’il a trop baissé, sous peine de perdre leur apport. Ils ont déjà un logement, et donc peuvent attendre pour en obtenir un autre sauf cas exceptionnel.
    Moralité, le marché devient alors limité à ceux obligés de vendre, à ceux obligés d’acheter (souvent les mêmes, les migrants forcés), aux sortants (décès) et primo-accédants.
    Assez étonnamment cette analyse expliquerait que la quantité de biens vendus (et donc achetés) soit faible, ce qui est actuellement le cas.
    Je ne sais pas vous, mais si je regarde mon environnement personnel, mes amis et collègues déjà propriétaires aimeraient bien avoir un logement plus grand, ou plus proche de leur boulot, aussi j’ai peur que la demande soit forte, et uniquement bridée par les prix élevés.

  5. PROPRIOPANO 2 mars 2010 à 23:03

    Si les proprietaires vendeurs mettaient des panneaux ” A VENDRE ” direct proprietaire sans agence comme ceux que propose propriopano sur son site, les prix affichés seraient plus raisonnable .
    En effet pour quelques dizaines d’euros , soit le prix du panneau , vendeurs et acheteurs économiseraient le montant des commissions d’agence.
    Voyez vous même sur le site http://www.propriopano.com

  6. Expert immobilier 12 juillet 2010 à 18:14

    Avec la baisse des taux d’intérêt les acheteurs vont essayer d’acheter plus rapidement avant que cela ne remonte. En revanche je pense que les propriétaires freinent des 4 fers pour retarder le plus possible ma mise en vente. En tout cas c’est un bon moment pour faire des affaires.

  7. heritier 2 septembre 2011 à 16:21

    orpi immo pour 200000

  8. Reva 25 janvier 2019 à 20:03

    I read this piece of writing fully regarding the resemblance of newest and
    earlier technologies, it’s awesome article.

  9. Vada 26 janvier 2019 à 00:29

    No matter if some one searches for his vital thing, therefore he/she wants to be available that in detail,
    therefore that thing is maintained over here.

  10. Boyce 27 janvier 2019 à 15:44

    Schwab Clever Portfolios invests in Schwab ETFs.

  11. Betsy 27 janvier 2019 à 23:21

    Appreciation to my father who informed me regarding this website, this website is really
    remarkable.

  12. Salvatore 6 février 2019 à 22:17

    I have been surfing on-line greater than three hours nowadays, but I never discovered any fascinating article
    like yours. It’s lovely price sufficient for me.

    In my view, if all site owners and bloggers made excellent content
    as you probably did, the internet might be a lot more helpful than ever before.

  13. hop over to these guys 7 février 2019 à 15:28

    I simply want to tell you that I am just all new to weblog and truly enjoyed you’re website. Almost certainly I’m planning to bookmark your blog . You definitely come with perfect stories. With thanks for sharing your website page.

  14. Sherman 9 février 2019 à 04:28

    Now it is time to decide your specific investments.

  15. Waylon 11 février 2019 à 05:53

    All sorts of investments include sure risks.

  16. Lori 12 février 2019 à 01:51

    Take into account investments that supply immediate annuities.

  17. Felicia 12 février 2019 à 05:13

    A financial advisor is your planning accomplice.

  18. Delia 16 février 2019 à 01:54

    Consider investments that supply speedy annuities.

  19. Leia 17 février 2019 à 03:11

    That is true for investment advice as nicely.

  20. Nadia 17 février 2019 à 03:19

    Traders do pay direct and oblique costs.

  21. Mohamed Graffam 18 février 2019 à 17:34

    How to make a spoiler button in blogger blog posts ?