Le Blog Finance

France/Jordanie : accord dans l’uranium … avant le nucléaire ?

Elisabeth Studer Actualités, Economie, Energies, Matières premières, Valeurs du CAC40 Commentaires fermés

jordanie-nuclaire.jpgFrançois Fillon, Monsieur Uranium du gouvernement … ? Qui sait …. Après l’obtention d’un important contrat au Kazakhstan, c’est au tour de la Jordanie de s’accorder avec la France en vue de lui fournir d’importantes quantités de cette matière indispensable à l’énergie nucléaire … et qui pourrait bien devenir le pétrole de demain …. Si ce n’est déjà fait.

Car soyons lucides, les véhicules électriques fonctionnent tout de même …. au nucléaire.

Certes, en toute discrétion, ou presque, un accord minier entre le gouvernement jordanien et le groupe nucléaire français Areva a été signé dimanche à Amman à l’occasion de la visite du Premier ministre français, François Fillon. Il concerne l’exploitation des gisements d’uranium dans le centre de la Jordanie. Son montant s’élèverait à 600 millions d’euros si l’on en croit Matignon.

Rappelons qu’en octobre 2008, Areva a en effet entamé l’exploration de gisements d’uranium dans cette région où des études ont relevé l’existence de 70.000 tonnes de roches carbonatées. Un lancement d’activités faisant suite à la signature d’un accord de licence d’exploration exclusive en septembre 2008.

Selon les estimations, les réserves de phosphate de la Jordanie (1,2 milliard de tonnes) contiendraient également 130.000 tonnes d’uranium. Mais à l’heure actuelle Amman a donné la priorité à l’exploration de mines d’uranium, d’une rentabilité accrue et plus rapide.

Partager cet article

Article de

Les commentaires sont fermés