Le Blog Finance

Clôture CAC 40 19/02/2010 : Une belle fin de semaine

cac finseance 190210.gifLe CAC40 a terminé en hausse pour la cinquième fois consécutive. La progression d’aujourd’hui est très intéressante à bien des égards. En effet, alors que le marché parisien a commencé en nette baisse suite à la décision de la Fed de relever d’1/4 de point son taux d’escompte, il s’est redressé au fil des heures.  Puis, le redressement des marchés américains a donné l’impulsion au CAC 40 de repasser dans le vert.  Les opérateurs ont préféré voir la bouteille à moitié pleine que la bouteille à moitié vide. Du coup, le CAC 40 est venu casser en fin de séance la zone de résistance située vers 3.750/3.760 points alors que le Dow Jones est en train de confirmer sa cassure des 10.350/10360 points.

Du coup, le CAC40 pourrait avoir le champ libre pour aller chercher une première zone de résistance qui se situera vers 3790 points (droite oblique descendante couleur olive). Une rupture de cette zone  donnerait un objectif situé vers 3.815 points, voire ensuite vers 3.840 points. Cela dit, le Dow Jones se retrouve désormais à quelque 100 points de son niveau pivot qui ressort vers 10.485/10.515 points.  Il faut garder à l’esprit ce paramètre dans notre politique d’investissement sur le marché parisien.

Si on se réfère à l’analyse sur le Dow Jones de cette semaine, on s’aperçoit que le Dow Jones a atteint des niveaux similaires avec ceux réalisés entre  février et mai 2004. S’il suit le même schéma, il pourrait buter contre la résistance située vers 10.485/10.515 points et redescendre vers 9.700 points.

Il convient donc de rester prudent car par rapport à ce seuil, le potentiel de hausse semble désormais limité. D’autant plus que le Nasdaq Composite a une résistance importante vers 2.265 points.

En effet, si le Dow Jones repartait à la baisse vers 9.700 points, nul doute que le CAC 40 en pâtirait et un retour vers ses précédents points bas, voire en deçà serait alors envisageable.
A l’inverse, si le Dow Jones parvenait à casser cette barre de 10.520 points en clôture, l’indice phare de la place américaine aurait un potentiel pour aller chercher les 11.000 points.
Donc, si le début de semaine devrait être placé sous le signe de la hausse, elle pourrait être maintenant relativement limitée.

A lire également :
Bien choisir son courtier en ligne
Clôture CAC 18/02/10
Analyse DJ 16/02/10
Analyse Nasdaq 16/02/10

Partager cet article

Article de

20 commentaires

  1. BA 19 février 2010 à 21:11

    Les finances publiques du Royaume-Uni sont pires que celles de la Grèce.
    Le déficit public du Royaume-Uni sera de 12,8 % du PIB cette année, contre 12,7 % pour la Grèce.
    Britain

  2. BA 20 février 2010 à 11:19

    Grèce : craintes pour les banques allemandes.
    La crise financière grecque pourrait précipiter une réaction en chaîne d’autres pays européens et mettre en difficulté le secteur bancaire allemand, estime le Bafin, l’autorité de tutelle du secteur financier allemand, cité par le magazine Spiegel.
    “Le plus grand danger pour le secteur financier allemand provient des difficultés collectives des PIIGS”, (Portugal, Irlande, Italie, Grèce et Espagne ‘Spain, en anglais’), selon un mémorandum interne du Bafin.
    La Grèce pourrait “éventuellement être à l’origine d’une dislocation” de l’ensemble du système, selon le mémorandum cité par l’édition du Spiegel à paraître lundi.
    “Des problèmes graves de turbulences dans les marchés pourraient être provoqués par des spéculations et des problèmes financiers touchant l’ensemble des PIIGS”, selon le Bafin, qui estime que ces pays détiennent pour 522,4 milliards d’euros d’obligations émises par des banques allemandes.
    Par ailleurs, plusieurs banques allemandes sont particulièrement exposées en Grèce, dont la Hypo Real Estate (HRE), à hauteur de 9,1 milliards d’euros, selon le Bafin.
    HRE, qui a déjà subi des pertes massives du fait de la crise financière mondiale, a dû être nationalisée en juin.
    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/02/20/01011-20100220FILWWW00552-grece-les-banques-allemandes-en-danger.php

  3. BA 20 février 2010 à 21:31

    Paul Mortimer-Lee, économiste chez BNP Paribas, a calculé combien coûterait le sauvetage de la Grèce : sauver la Grèce nécessiterait de lui prêter 50 milliards d

  4. Dolly 26 janvier 2019 à 05:55

    With havin so much content do you ever run into any issues of plagorism or copyright infringement?
    My site has a lot of completely unique content I’ve either written myself or outsourced but it looks like a
    lot of it is popping it up all over the internet without my permission. Do you know
    any ways to help prevent content from being ripped
    off? I’d definitely appreciate it.

  5. Silke 26 janvier 2019 à 15:59

    Think about investments that provide quick annuities.

  6. Karin 27 janvier 2019 à 16:36

    Now it’s time to decide your particular investments.

  7. Johnson 27 janvier 2019 à 16:43

    And this is an funding risk value taking.

  8. Maynard 28 janvier 2019 à 00:08

    Buyers do pay direct and indirect costs.

  9. Mckinley 7 février 2019 à 04:23

    Consider investments that provide fast annuities.

  10. Anthony 8 février 2019 à 05:47

    A monetary advisor is your planning associate.

  11. Helena 8 février 2019 à 07:24

    All types of investments come with sure risks.

  12. Isabelle 9 février 2019 à 03:31

    Thanks on your curiosity in Investment Recommendation.

  13. Brittny 10 février 2019 à 15:09

    Monetary advisors business is people enterprise.

  14. Silke 10 février 2019 à 15:30

    Schwab Clever Portfolios invests in Schwab ETFs.

  15. Hai 10 février 2019 à 15:46

    Now it’s time to decide your particular investments.

  16. Maryanne 11 février 2019 à 01:15

    And that is an funding danger price taking.

  17. Florence 15 février 2019 à 02:40

    A financial advisor is your planning accomplice.

  18. Indiana 16 février 2019 à 02:54

    Thank you on your curiosity in Funding Advice.

  19. Kate 17 février 2019 à 01:31

    Now it’s time to decide your particular investments.

  20. Callie 19 février 2019 à 02:02

    Monetary advisors business is individuals business.