Le Blog Finance

Clôture CAC 22/01/10 : 3821 (-1.07%)

Michel Delobel Analyse graphique et technique, Indices, Marchés en perspective Commentaires fermés

CAC-220110.pngNouvelle séance de repli marqué, après la forte chute de ces derniers jours, avec à la clef l’ouverture d’un gap baissier qui ne sera que partiellement comblé en début de séance, et un plongeon en séance jusque sur le support suivant des 3795, matérialisé en gris sur le graphique. Confirmant la dégradation de la tendance TCT consécutive à la double rupture des 3910 et 3875 hier, le CAC a ouvert ce matin directement sur le support des 3835/3840, avant de tenter un rebond en matinée. Mais incapable, pour 3 petits points, de combler son gap d’ouverture, le CAC est reparti violemment à la baisse en milieu de séance, puis à nouveau dans l’après-midi, jusqu’à prendre appui sur la zone des 3795 pts.

Une séance qui s’est déroulée entièrement sous la Bollinger inférieure, traduisant une très nette augmentation de la volatilité et une phase d’exagération. Cela explique la bougie formée, proche du doji, avec des volumes en augmentation. Une bougie qui témoigne d’incertitudes, avec des investisseurs partagés entre la nette dégradation de la tendance depuis hier après-midi, et un repli qui est peut-être allé un peu vite.

Un repli qui devrait toutefois se poursuivre dès lundi, avec une probable ouverture en gap baissier compte tenu de la fin de séance à Wall Street, et en ligne de mire le double support des 3730. Mais cela ne ferait qu’accentuer l’exagération hors des Bollingers, et nous pourrions donc assister ensuite en séance à un rebond technique, avec comme objectif à terme un pull back contre les 3875 et les 3910.

Nous surveillerons donc attentivement l’ouverture de lundi, et la taille du probable gap baissier (même si cela impose une ouverture en repli de plus de 0.9%). Sous la zone des 3795, le CAC devrait trouver une petite zone de support au niveau des 3755/3760, avant l’important seuil des 3730, intersection des tracés vert et bleu clair.

Un niveau qui devra être préservé pour éviter tout risque de réelle panique, sachant que le support majeur suivant se trouve au niveau des 3630, avec en supports intermédiaires les 3715 et les 3670/3680.

A la hausse, il s’agira déjà de refranchir les 3835/3840, pour pouvoir envisager un comblement du petit gap de ce vendredi matin sur 3859/3662, puis un retour contre les 3875 et éventuellement les 3910. Un scénario bien improbable pour ce lundi, mais qu’il faut avoir en tête pour le reste de la semaine, si toutefois les 3730 tiennent le choc.

Terminons par un coup d’oeil sur l’euro, l’or et le pétrole, pour se rendre compte que le bilan est très contrasté, et loin du violent repli constaté sur les marchés actions. Certes, le baril de brut a enregistré une nouvelle séance de fort repli, cédant plus de 2% à 74.5$, mais l’euro est lui parvenu à terminer en légère hausse, à 1.414$, confirmant une nouvelle fois son support marron. Quant à l’once d’or, elle fini la séance en repli de 0.9%, mais forme une bougie en forme de petit marteau, qui a pris appui sur sa Bollinger inférieure, non loin de la zone de support horizontal des 1070/1080$. La corrélation entre nos trois larrons, manifeste lors du second semestre 2009, est en tout cas bien révolue.

A lire également :
Bien choisir son courtier en ligne
Clôture CAC 21/01/10
Analyse DJ 19/01/10
Analyse Nasdaq 19/01/10

Partager cet article

Article de

Gestionnaire de portefeuille sous mandat et gérant d'ACGest (www.fenetre-sur-cours.com)

Les commentaires sont fermés