Le Blog Finance

Nasdaq Composite : 08/12/09

NAS-081209.pngSur le Nasdaq, la semaine a également été légèrement baissière, mais pour un résultat globalement bien plus neutre que le DJ. Certes, le Nasdaq n’a pas non plus réussi à s’affranchir de sa résistance horizontale, située sur 2210, après deux tests jeudi dernier et ce lundi. Mais il avait l’opportunité en se repliant d’aller combler le gap ouvert mardi dernier. Il n’en a rien été, avec une baisse ce mardi qui s’est arrêtée sur le haut de ce gap. Ce n’est peut être que partie remise pour demain, qui sera d’ailleurs la dernière ou l’avant dernière possibilité pour les bulls de laisser les bears combler ce gap sans pour autant remettre en cause le canal haussier violet, mais c’est aussi un signe de force. Il faut dire que nous sommes en pleine approche du fameux rallye de fin d’année, et que certains investisseurs se positionnent peut être en conséquence, contribuant à soutenir le marché.

Quoiqu’il en soit, et si elle est un peu plus importante que sur le DJ, la marge de manoeuvre des bulls sur le Nasdaq reste relativement réduite en ce mardi soir. Pour autant, la tendance est pour l’heure toujours neutre à TCT, et haussière à CT. Rien ne sert donc de vouloir anticiper quoi que ce soit. Nous avons vu la semaine dernière que, malgré une configuration plutôt favorable, les indices US ne sont parvenus à poursuivre leur hausse. En ce mardi soir, si la configuration semble légèrement dégradée, rien n’indique pour l’heure un plongeon à venir.

Encore une fois, nous nous concentrerons donc sur nos supports et résistances, et sur l’analyse des chandeliers japonais : en support, nous aurons bien sûr les 2160, correspondant au point bas du jour et au haut du gap du 1er décembre, avant le bas du gap et le support violet sur 2147. Ce sera le support principal à préserver en clôture, sous peine de risquer une accélération baissière, en direction des 2115 puis des 2020/2030.

A la hausse, c’est toujours l’horizontale des 2210 qui retiendra notre attention. Seul son franchissement pourrait relancer la dynamique haussière, avec en ligne de mire la première résistance violette puis les 2320, sans oublier quand même la résistance vert clair.

A lire également :
FSC recherche un associé et webmaster
Bien choisir son courtier en ligne
Clôture CAC 08/12/09
Analyse DJ 01/12/09
Analyse Nasdaq 01/12/09

Partager cet article

Article de

Gestionnaire de portefeuille sous mandat et gérant d'ACGest (www.fenetre-sur-cours.com)

1 commentaire

  1. BA 9 décembre 2009 à 11:48

    Mercredi 9 décembre 2009 :
    Les Bourses de Dubaï et d’Abou Dhabi s’effondrent.
    Lisez cet article :
    Les deux places boursières, qui ont été les plus touchées par l’annonce faite par Dubaï World fin novembre, ont continué leur recul ce mercredi, après ceux enregistrés les deux premiers jours de la semaine, les investisseurs préférant liquider leurs positions dans un climat d’incertitude.
    L’indice DFM de la Bourse de Dubaï perdait 6.66 % à 1.528,9 points, et celui d’Abou Dhabi, l’ADX, reculait de 2 % à 2,484.8 points, après avoir lâché respectivement 6 % et 3 % la veille.
    Les rumeurs de vente d’actifs du conglomérat public Dubaï World pour honorer sa dette (dont une partie arrive à échéance lundi prochain) alimentent les craintes des investisseurs.
    Le titre du géant immobilier de Dubaï, Emaar, perdait à nouveau près de 10 %, pour la troisième séance consécutive.
    En début de semaine dernière, Dubaï avait perdu 12,5 % de sa valeur en deux jours de réouverture, après l’annonce des difficultés financières de l’émirat le 25 novembre dernier.
    Abou Dhabi avait pour sa part reculé de 11,6 %.
    La contre performance des places atteint maintenant – 27 % pour le premier, et – 14,5 % pour le second en l’espace d’une dizaine de jours.
    En Arabie saoudite, première place boursière du monde arabe en termes de capitalisation, l’indice Tasi (Tadawul All Shares Index) reculait de 2,3 % mardi.
    http://www.lefigaro.fr/bourse/2009/12/08/04013-20091208ARTFIG00383-les-bourses-de-dubai-et-d-abou-dhabi-toujours-dans-le-rouge-.php