Le Blog Finance

Le cours du pétrole sous le seuil de 74 dollars

christophe yanes Economie, Energies, Matières premières Commentaires fermés

California_74_svg.pngLe prix du baril a de nouveau fini la journée en baisse à New York.

Les marchés semblent – enfin ? – enclins à prendre en compte de manière plus rationnelle l’équilibre entre l’offre et la demande.

Le cours du pétrole a poursuivi sa régression lundi à la Bourse de New York, le baril finissant à moins de 74 dollars.

Raisons premières d’un tel phénomène : une offre très abondante en Amérique du Nord que ne permet pas de contrebalancer une demande atone.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de “light sweet crude” pour livraison en janvier a ainsi terminé à 73,93 dollars, en baisse de 1,54 dollar par rapport à la clôture de vendredi.

La journée de lundi constituant la 4ème séance de baisse consécutive, le prix du baril ayant chuté de 5,7% (4,44 dollars) durant la période. Un montant loin d’être négligeable.

Les réserves pétrolières sur le marché américain sont en effet pléthoriques, si l’on considère les statistiques hebdomadaires du département de l’Energie (DoE) concernnt la semaine dernière.

Or, si certains analystes espèrent que la reprise économique observée çà ou là génére un rebond de la demande, les besoins des pays développés sont loin d’être significatifs.

Autre élément à prendre en compte : alors que les cours des matières premières avaient pu bénéficié ces dernières semaines de l’affaiblissement du dollar, lequel incite les investisseurs à se tourner vers des valeurs refuges, la monnaie américaine a continué sa progression lundi. Une situation de nature à inverser la tendance.

Partager cet article

Article de

Les commentaires sont fermés