Le Blog Finance

Une agence immobilière organise des concours pour conclure des transactions

6a00d83451b18369e2012875a3decc970c.jpg

La Société BRIDE-BONNOT IMMOBILIER, via son site www.concours-immobilier.com, organise des tirages au sort pour remporter des biens immobiliers. A la lecture du règlement, on comprend que le vendeur du bien est choisi par l’organisateur, que ce vendeur doit respecter certaines obligations notamment le prix du marché. Le concours peut alors durer 60 jours (+30 de rallonge éventuelle) le temps de trouver un nombre suffisant d’inscrits. Le bien est en effet divisé en points (ou parts) et il faut que toutes les parts aient été achetées afin qu’un gagnant soit désigné. 

Là où cela devient plus subtil, c’est qu’il s’agit ensuite d’un concours de rapidité avec obligation de répondre à 5 questions de culture générale. Le premier qui répond correctement en ligne a gagné ! L’argent du pot commun est alors reversé pour permettre, via notaire, à l’heureux gagnant d’acquérir le bien. Donc, pour un bien de 170 000 euros (frais inclus), il faudra trouver 3 400 joueurs (pour 50 euros de mise). Il y a donc une chance sur 3 400 de remporter le lot ce qui est tout de même plus intéressant que de miser la même somme chez la Française de vous savez qui sauf qu’elle, elle ne vous demande pas de répondre à des questions…

Pour que ce système soit viable, il faut bien entendu ratisser large (hors périmètre géographique du bien) d’un point de vue joueurs et attirer des gens qui ne souhaitent pas forcément habiter le bien mais plutôt le revendre derrière. 


C’est donc un moyen habile de se débarrasser d’un bien lorsque l’on arrive pas à le faire de manière traditionnelle quand les temps sont durs. L’organisateur du concours se fait donc rémunérer, manière habile de remplacer les frais d’agences… 

Image 6 & Image 7 
 

Partager cet article

Article de

2 commentaires

  1. Christophe Yanes 21 novembre 2009 à 00:40

    Petite info en passant même si nombre d’entre vous s’en sont rendus compte lors de ces derniers jours. Les billets du blog immobilier sont également présent sur le blog finance dans l’onglet immobilier.

  2. Orizinal Desighen, 19 mars 2015 à 03:00

    TÉMOIGNAGE DE PRÊT

    Salutation a tous les membres du groupe, mes proches et amis:

    Il est vrais qu’il ne sont plus nombreux, mais ils existes quelque uns .

    Je suis Orizinal Desighen,ma tente était à la recherche de prêt d’argent depuis plus de 03 mois déjà et suite à plusieurs rejets des banques et les personnes malhonnêtes sur les sites, elle a enfin contacté ce monsieur formidable, honnête et très gentil du nom de Mr Rodrigue Lopez et de nationalité Français qui la aider à obtenir sont prêt de 10.000€ pour la réalisation de son projet sans difficulté et que elle doit rembourser sur 8 ans avec un très faible intérêt de sa part soit 2% l’an et dans un bref de temps. Raison pour laquelle je tiens a vous fais ce témoignage de prêt entre particulier sérieux ,Suite a ces formalité ,
    Deux collègues aussi ont obtenir leur prêt respectif de 53.000€ et 280.000€ pour la construction de leur maison et pour la réalisation de leur projet.
    Il est disposé a faire n’importe quel prêt allant de 1000€ à 350.000.000€ à n’importe qui et partout dans le monde à un taux d’intérêt très faible de 2%.Il est vrais qu’il n’y a que des voleur ,menteur,mais la mains sur le coeur, je vous dit,
    Alors n’hésitez pas a vite le contacté par mail si vous êtes dans le besoin pour lui demander ce service enfin d’être satisfait et de régler vos problèmes financiers et autres car il aide toute personnes sérieux qui sont dans le besoin de prêt d’argent.
    Il peut vous aider aussi comme il m’a aidé, vous qui êtes dans le besoin.
    Vous pouvez aussi en parler à vos proches, famille et amis car c’est incroyable et c’est une opportunité.

    Voici son E-mail: rodriguelopez1@yahoo.fr

    N’hésitez pas à le contacter si vous êtes dans le besoin d’argent pour régler vos problèmes, réalisez vos projets et autres…

    MERCI DE PASSER LE MESSAGE QUE DIEU VOUS BÉNISSE

Commenter cet article