Le Blog Finance

Mi-séance CAC 16/11/09 : gap de continuation ou gap d’épuisement ?

Michel Delobel Indices, Les marchés sur le vif Commentaires fermés

CAC-131109.pngPas de changement depuis notre flash de 10h : le CAC est toujours coincé entre le gap haussier qu’il a ouvert ce matin entre 3810 et 3830, et l’importante résistance des 3840/3845. Il s’affiche actuellement en hausse de 0.88% à 3839 pts, et semble attendre l’arrivée des investisseurs américains. Alors, gap de continuation ou gap d’épuisement ?

Telle est la question, sur laquelle il n’est pour l’instant pas possible de trancher. Son positionnement sous les 3840/3845 militerait plus pour un gap d’épuisement, d’autant qu’il fait suite à un rebond important depuis quelques jours, avec déjà deux gaps haussiers ouverts et des volumes réduits. Mais si on considère la configuration du CAC à TCT, on peut aussi le considérer comme un gap de continuation, après celui de lundi dernier, et la petite consolidation au dessus des 3790 depuis mercredi. Nous aurions alors comme objectif principal la zone des 3910, correspondant aux plus hauts annuels et à l’objectif théorique de l’ETEI dont la ligne de cou passe sur les 3720/3730.
Nous surveillerons également avec attention cet après-midi les 10340 pts sur le Dow Jones (de façon large même si ce niveau a pour l’instant fonctionné avec une précision étonnante en fin de semaine dernière). Un niveau qu’il est préférable toutefois d’analyser en clôture…

Côté valeurs du CAC, c’est Arcelor Mittal qui s’affiche en tête du palmarès, avec un gain de 3.4% sur fond de hausse des matières premières. Suit Peugeot à +3.2% et St Gobain à +2.8%. Du côté des replis, on retrouve essentiellement le secteur des Télécoms et Vivendi, en repli de 2.2% après l’annonce de sa surenchère et du rachat de GVT (opérateur Brésilien). France Telecom suit de loin avec un repli limité à -0.4%, tandis qu’ EDF ne cède que 0.3%.

Côté euro, le rebond de vendredi se poursuit, avec un retour sur 1.497$. Même tendance pour l’once d’or qui inscrit de nouveaux records historiques autour des 1130$, tandis que le baril rebondit au dessus des 77$, confirmant sa consolidation horizontale en place depuis un mois.

Partager cet article

Article de

Gestionnaire de portefeuille sous mandat et gérant d'ACGest (www.fenetre-sur-cours.com)

Les commentaires sont fermés