Le Blog Finance

Legrand : le titre plombé par KKR et Wendel

christophe yanes Actualités, Economie, Les marchés sur le vif Commentaires fermés

legrand2_2.jpgLe titre Legrand a littéralement dégringolé mardi matin à la Bourse de Paris. Une réaction des marchés suite à l’annonce des sociétés d’investissement Wendel et KKR laissant entendre qu’elles allaient réduire leur participation dans le groupe.

Opération qui s’inscrira dans le cadre de la construction accélérée d’un livre d’ordres réservé aux investisseurs institutionnels, dirigée par Goldman Sachs.

Quelques minutes après l’ouverture, à 09H11 (08H11 GMT), le titre Legrand perdait ainsi 7,31% à 18,44 euros dans un marché en baisse de 0,95%. Le titre Wendel reculant quant à lui de 0,76% à 40 euros.

KKR et Wendel ont annoncé lundi soir la cession conjointe de 11,4 % du capital du groupe de matériel électrique, correspondant à une participation d’environ 596 millions d’euros et 30 millions de titres, si l’on prend en compte le cours de clôture de Legrand observé lundi soir.

A l’issue de l’opération, Wendel et KKR détiendront conjointement près de 50% du capital de Legrand et 65% environ des droits de vote. A l’heure actuelle, les deux sociétés d’investissemts détiennent chacune 30,70% du capital et 36,70% des droits de vote.

KKR et Wendel “ont l’intention de demeurer les actionnaires de référence de Legrand, actifs et fortement impliqués, grâce à leurs droits de vote double et à leur position majoritaire au conseil d’administration”, ont-ils néanmoins indiqué dans un communiqué. Ils précisent avoir conclu un engagement de conserver leur titres pendant une période de six mois, engagement assujetti “à certaines exceptions”, lesquelles n’ont pas été précisées.

Selon les deux sociétés d’investissements, cette opération s’inscrit dans leur stratégie reposant sur une gestion active de leurs participations.

Selon les analystes, elle aurait également pour but d’accroître de manière significative la liquidité du titre Legrand grâce à une augmentation du flottant d’environ 34%.
Rappelons également que la dette de Wendel atteint désormais 7,8 milliards d’euros. C’est dans ce contexte que Frédéric Lemoine, président du directoire de la société depuis le printemps dernier, a déjà cédé pour 781 millions d’euros d’actifs au premier semestre.

Sources : AFP, Reuters, AOF

Partager cet article

Article de

Les commentaires sont fermés