Le Blog Finance

Le promoteur immobilier breton Céléos se relance

Celeos logo.gif2008 fut une année catastrophique pour le promoteur immobilier Céléos. Licenciements (il y avait 437 emplois à la bonne époque), liquidation judiciaire, des logements à écouler, des artisans attendant désespérément d’être payés, tout ça c’était il y a un an à peine. Repris par la société Nouvelle Bc Partners en mars dernier, le promoteur a, semble-t’il, été remis sur le droit chemin. 

Certes, rien à voir avec la grande époque, l’effectif n’est que de 78 personnes mais l’entreprise embauche des développeurs et huit programmes d’investissement sont lancés. On a un marché de promotion immobilière du neuf assez favorable. Ma problématique est plutôt de reconstituer du stock foncier, selon Yann Doffin, PDG du groupe Pierreval-Société Nouvelle BC Partners.

Lors de cette reprise, Yann Doffin s’était engagé à finir les programmes commencés et à commercialiser les lots restants. Mission accomplie avec 1.000 logements livrés et 450 lots commercialisés, la difficulté provenant essentiellement du manque de confiance de la part des clients, des banques et surtout des entreprises. Yann Doffin avoue avoir changé les méthodes de fonctionnement de Céléos : des véhicules moins onéreux, des dépenses mieux contrôlées.

Pierreval et BC Partners ont désormais une même direction composée à part égale par les hommes de Yann Doffin et les anciens cadres de Céléos. Le groupe constitué par les deux entités compte 130 salariés et réalise 50 millions d’euros de chiffre d’affaires par an. Gilles Cadouda, ancien patron de Céléos ne sera finalement resté que quelques mois dans la nouvelle structure. Humainement, j’ai beaucoup appris à ses côtés. Mais, a priori, il n’était pas indispensable, dixit Yann Doffin. Gilles Calouda a, de son côté, décidé de rebondir dans le solaire.
LeBlogFinance : “Il faut sauver le soldat Céléos
Image 6  Image 7

Partager cet article

Article de

15 commentaires

  1. malapris 24 novembre 2009 à 17:30

    Son nom est Gilles Cadoudal, pas Gilles Cadouda, ni Gilles Calouda.
    Technique bien connue, qui consiste à retirer son nom à quelqu’un qu’on veut discréditer.

  2. Regina 26 janvier 2019 à 01:38

    All kinds of investments include sure risks.

  3. Alton 26 janvier 2019 à 06:58

    Financial advisors business is individuals business.

  4. Erlinda 26 janvier 2019 à 08:10

    Take into account investments that provide rapid annuities.

  5. brazilian steakhouse des moines 26 janvier 2019 à 22:29

    Hi there! This post couldn’t be written any better!

    Reading this post reminds me of my good old room mate! He always kept
    chatting about this. I will forward this write-up to him.
    Fairly certain he will have a good read. Thanks for sharing!

  6. Porfirio 27 janvier 2019 à 00:56

    I for all time emailed this weblog post page to all my associates, for the
    reason that if like to read it afterward my friends
    will too.

  7. Tyrell 27 janvier 2019 à 20:46

    Thank you in your interest in Funding Advice.

  8. Carmen 28 janvier 2019 à 01:09

    And that is an funding risk value taking.

  9. brazil nuts cholesterol 28 janvier 2019 à 07:24

    Since the admin of this site is working, no question very soon it will be famous, due to its quality contents.

  10. Ada 6 février 2019 à 22:42

    Financial advisors business is folks business.

  11. David 8 février 2019 à 09:10

    Now it’s time to decide your particular
    investments.

  12. Mai 10 février 2019 à 16:15

    Traders do pay direct and indirect prices.

  13. Dalene 11 février 2019 à 02:26

    Think about investments that offer immediate annuities.

  14. Kathryn 15 février 2019 à 02:54

    And this is an funding risk price taking.

  15. Ngan 19 février 2019 à 03:49

    Financial advisors enterprise is folks business.