Le Blog Finance

Clôture CAC 26/11/09 : 3679 (-3.41%)

Michel Delobel Analyse graphique et technique, Indices, Marchés en perspective Commentaires fermés

CAC-261109.pngCela faisait bien longtemps que le CAC n’avait pas enregistré un tel repli. Il faut en fait remonter au 20 avril dernier, même si à trois reprises nous avions eu des replis de plus de 3% au mois de juin dernier. Un repli à mettre sur le compte d’une nouvelle bien mal accueillie et qui a surtout surpris et inquiété les opérateurs : l’annonce d’une incapacité de Dubaï à faire face à sa dette, avec une demande de report d’au moins 6 mois pour l’échéance de décembre. Une surprise qui n’en était peut être pas une pour les acteurs proches du dossier, une telle situation n’arrivant pas du jour au lendemain, mais les marchés étaient focalisés sur bien d’autres sujets ces derniers temps, et comme d’habitude, quoi de mieux pour les faire chuter que l’inattendu ? Les marchés n’aiment pas l’imprévu, les incertitudes. Ils ont été servis aujourd’hui, alors qu’ils s’attendaient sans doute à passer une séance tranquille en l’absence des investisseurs américains. Voilà pour les raisons du repli du jour.

Mais revenons-en à l’analyse technique, avec une séance qui aura vu le marché tomber rapidement sur la zone de support des 3720/3730 après la rupture des 3785/3790 puis des 3765/3770. Une zone qui tiendra une bonne partie de la séance, avant de céder en milieu d’après-midi, précipitant un peu plus encore le marché dans sa chute, et délivrant le vrai signal négatif du jour. Le support horizontal bleu clair a donc cédé et se retrouve même à peu de choses près désormais au niveau de la médiane de la bougie du jour. Un niveau qui sera sans doute bien difficile à franchir dans les prochains jours, et constituera en tout cas un seuil très intéressant à surveiller.

Car avec la cassure de ces 3720/3730, la tendance TCT est passée baissière, avec pour premier objectif sur la zone des 3600, où se situe le petit gap du 4 novembre dernier entre 3607 et 3612, mais également le support vert foncé sur 3595 demain. En dessous, la situation se compliquerait encore un peu plus pour les bulls, avec un retour probable sur la base du canal marron, même s’il y aura des supports intermédiaires potentiels, comme un possible tracé vert clair sur 3570 et bien sûr le point bas du 3 novembre sur 3550.

A la hausse, la principale résistance à surveiller pour demain se situera au niveau de la zone des 3720/3730, que l’on pourra même étendre aux 3715 pour intégrer le point bas de vendredi dernier. Compte tenu de la violence du repli du jour, dans des volumes en augmentation malgré l’absence des investisseurs américains, un retour au dessus de ce niveau semble difficile. Mais si tel était le cas, ce serait un signe de force important de la part des bulls, à prendre réellement en compte. Car au delà de la surprise du jour, il reste bien difficile d’évaluer la réelle portée des difficultés de Dubaï sur les marchés et l’économie mondiale, et avec elle l’impact sur les marchés. Et rien ne dit qu’il sera durable et profond.

Les deux prochaines séances, avec le retour des investisseurs américains (demi-séance seulement demain) seront sans doute riches en enseignement de ce côté là. Un gros gap baissier est attendu à Wall Street (un de plus sur le Nasdaq…), restera à voir ensuite comment réagiront les marchés.

Et qu’en est-il de la réaction de l’euro (et du dollar bien sûr), de l’or et du pétrole ? A mi-séance, la réaction restait très limitée. Le repli de l’euro face au dollar s’est un peu accentué en fin de séance, avec un retour sur les 1.50$ et donc sous le support des 1.506$, mais au regard de la hausse d’hier, ce repli n’a rien d’alarmant (cf. analyse du jour de l’euro). L’once d’or, également en petit repli à mi-séance, a part contre repris un peu d’altitude, bénéficiant sans doute de son statut de valeur refuge. Elle termine en petite progression, à quelques points seulement des 1200$ l’once, à un nouveau plus haut historique. Quant au baril de brut, il n’a pas semblé trop s’émouvoir de cette nouvelle, avec un léger repli de 0.2% juste sous les 78$.

A lire également:
Choisir son courtier en ligne
Analyse CAC 24/11/09
Analyse DJ 24/11/09
Analyse Nasdaq 24/11/09

Partager cet article

Article de

Gestionnaire de portefeuille sous mandat et gérant d'ACGest (www.fenetre-sur-cours.com)

Les commentaires sont fermés