Le Blog Finance

Bourse de Francfort : Warren Buffett met de l’engrais sur K+S

presse-091001_mortonsalt.jpgWarren Buffet a littéralement boosté le titre du géant allemand des engrais K+S, mardi à la Bourse de Francfort.

Le marché spécule en effet sur une éventuelle entrée du célébrissime investisseur au capital du groupe.

Vers 16 H GMT, K+S gagnait ainsi 4,32% à 40,04 euros, l’indice vedette Dax reculant quant à lui parallèlement de 0,51%.

Si, à l’heure actuelle K+S s’est refusé à tout commentaire, Robert Halver, chef du département analyse des marchés de capitaux de la Baader Bank a néanmoins confirmé que la Bourse spéculait actuellement sur une participation prochaine de Warren Buffett.

Selon les analystes, un éventuel intérêt du magnat américain serait loin d’être incohérent, la sous-valorisation actuelle de K+S pouvant expliquer son engouement.

Un contexte d’autant plus favorable que le groupe allemand a récemment déclaré croire en une reprise du marché de la potasse en 2010, son marché de prédilection.

Selon Norbert Steiner, président du directoire de K+S, de nombreux facteurs, comme « la réduction des apports d’engrais depuis l’automne 2008, le faible niveau des stocks des distributeurs et la conclusion possible d’un contrat avec la Chine, » permettent de penser que la demande mondiale de potasse sera en nette augmentation l’année prochaine ».

Tout en ajoutant que Morton Salt sera intégré pour la première fois sur toute une année pour l’exercice 2010. ce qui devrait avoir selon lui un impact positif à la fois sur le chiffre d’affaires du groupe et sur le résultat par action.

Certes, si K+S a réagi à la faiblesse continue de la demande sur les neuf premiers mois en réduisant sa production et en prenant des mesures de chômage partiel dans le secteur Potasse et Magnésium, une telle situation pourrait constituer une belle opportunité pour un acquéreur désireux de profiter de ce mouvement de baisse avant la reprise.

Rappelons par ailleurs que le Groupe K+S est l’un des principaux fournisseurs mondiaux d’engrais spéciaux et standards. Sur le marché du sel, K+S est le premier producteur mondial, avec une présence en Europe et en Amérique du Nord et du Sud.

 Le Groupe emploie 15 000 personnes et a enregistré en 2008 un chiffre d’affaires d’environ 5,0 milliards d’euros. L’action K+S – seule valeur boursière « matières premières » inscrite au Dax – est cotée sur toutes les places boursières allemandes.

Parallèlement, Warren Buffet révisait à la hausse mardi le montant de ses investissements au troisième trimestre, pariant sur la reprise de l’économie. Un optimisme qui l’a notamment conduit à doubler sa participation dans le géant américain de la distribution Wal-Mart.

Sources : AFP, K+S

Partager cet article

Article de

Commenter cet article