Le Blog Finance

Mobilité professionnelle et immobilier en période de forte remontée du chômage

Chomage_jeunes Retrouver un job ? Plus facile si l'on est mobile, moins si sa maison ne se vend pas… Sarkozy (le père, pas le fils) voulait une France de propriétaires. C'était louable même si l'on a jamais prouvé qu'un pays avec un fort taux de propriétaires était un pays de winners. Regardez la Bulgarie avec ses 87% de propriétaires, vous aimeriez être Bulgares ? Et l'Espagne qui a tout misé sur le BTP et l'accession à la propriété, bonjour l'angoisse en ce moment avec une génération sacrifiée. La propriété c'est bien quand tout va bien… Chômage et immobilier ne font pas bon ménage ensemble.

 La preuve en est la baisse continue des prix, format pente descendante, qui ne reprendra de la hauteur que lorsque le marché de l'emploi aura repris des couleurs.

Problème, il y a peu, beaucoup sont devenus primo-accédants en même temps que se décrochait le premier emploi. Economiquement, tout allait bien, on croyait en l'avenir et la future norme était de faire trois enfants par famille. L'endettement sur de longues années n'inquiétant personne, "au pire on revendra avec une plue-value", les jeunes couples se sont mis en danger financièrement et le retour de bâton est arrivé de suite. Des entreprises qui ferment, des familles qui n'arrivent pas à rembourser les échéances, une maison qui ne vaut pas ce que l'on doit encore à la banque (fichu emprunt sur 25 ans où l'on ne rembourse le capital que quelques siècles plus tard) et la nécessité de retrouver un job pour vivre.

Hélas, la maison ne se vend pas, (éventuellement se loue pour combler les échéances en attendant un moment propice pour la vendre mieux), et la difficulté à s'en séparer (et à se séparer de son entourage familial) oblige à chercher dans un rayon géographique bien précis, qui réduit les opportunités professionnelles. Combien vont gâcher des perspectives professionnelles à cause d'un rêve de propriété ? Combien ont freinés leur carrière juste pour rester dans leur bien ?

Me suivre sur
  Image 6 & Image 7

Partager cet article

Article de

29 commentaires

  1. lolossd 20 octobre 2009 à 22:09

    Le problème de M. Sarkozy comme celui de la plupart des hommes et femmes politiques c’est qu’il raisonne avec la même logique que pendant les 30 glorieuses où il était évidemment très intéressant et quasiment sans risque d’être propriétaire (inflation forte des salaires et chômage faible). Bref, ils ont 3 trains de retard !!!

  2. wayside 20 octobre 2009 à 23:00

    Après les 30 glorieuses, les 30 malheureuses ?
    Tout excès se pait; on le savait pourtant.
    Qu ils aillent tous au diable.

  3. Guigui 21 octobre 2009 à 03:30

    Trop orienté ce post christophe. J’ai failli pleurer :)
    Faut pas être aussi déprimé quand même.
    Pour revenir sur le fond, un pays où il y a trop de propriétaired et peu de locataired n’est pas souhaitable.
    En effet le marché n’est plus liquide (pas assez de choix pour les jeunes qui cherchent à louer) et les loyers explosent…..
    Le cas typique c’est Madrid pour ceux qui connnaissent. Se loger en location à Madrid c’est l’horreur. On rentre dans la spirale loyer élevé => autant acheter => on ne peut plus bouger…

  4. Day 21 octobre 2009 à 07:53

    Bah, c’est tout simple, un propriétaire veut une politique plus à droite qu’un locataire.
    “Une France de propriétaires” = “une France encore un peu plus à droite”.

  5. crapo 21 octobre 2009 à 08:06

    mdr les propriétaires à droite et les locataires à gauche, mon dieu j’espère que t’as pas plus de 15ans.

  6. nop 21 octobre 2009 à 09:24

    Je ne voudrai pas taper dans la fourmilière, je pense que le logement ne sera bientôt plus la priorité.
    Bientôt la priorité sera de garder son job, son toit en cours, et de bouffer…
    Mais bon, tout montre (TF1) que la reprise est à porter de main comme le Graal…

  7. nog 21 octobre 2009 à 11:11

    Super d’accord avec Nop, l’immobilier ne va plus être la priorité! D’ailleurs les maisons seront bradées et ça va marquer une génération entière qui s’est endetté parce qu’elle a été un peu poussée.
    Coté job, je suis pour l’apprentissage/contrat de professionnalisation accessible tout long de la vie, histoire de faciliter la migration professionnelle et la polyvalence.
    C’était prévu par Jospin, ça n’a pas été repris! Plus besoin d’être mobile si on peut s’adapter aux besoin du coin.

  8. rony 21 octobre 2009 à 20:15

    pour ceux qui ne sont pas mobiles , ils sont mal barres…surtout les fonctionnaires les reformes arrivent….
    effectivement les 30 glorieuses c est terminées ,
    DEMAIN SERA MOINS BIEN QU HIER…

  9. COMIK 22 octobre 2009 à 14:56

    Pour MOI, IMOBILIER = toît
    Un toît, qu’il soit après loué ou acheté c’est autre chose mais arrêtez de parler d’IMMOBILIER comme si cela consistait uniquement à acheter… Un budget pour logement apparait dans quasiment tous les budgets des MENAGES (loyer ou mensualité d’emprunt).
    **************************
    Alors certes, ce ne sera peut-être plus l’attrait principal, tant mieux d’ailleurs car il faut surtout arrêter de penser SPECULATION en matière de logement, mais y’aura toujours un besoin de se LOGER (location ou acquisition)…
    La seule chose de valable dans l’acquisition sans prendre en compte les risques de DIVORCE, MOBILITE, …, c’est qu’avec le peu de retraite qu’on aura, on sera content d’avoir un endroit pour se loger donc VIVRE et que si on devient GRABATAIRE, nos descendants pourront vendre ou louer ce bien pour payer les excessifs frais de MAISON de RETRAITE !
    *****************************
    APRES CHACUN VOIT MIDI A SA PORTE, malheureusement, BEAUCOUP ICI VOIT TOUT EN NOIR…

  10. bobenstock 23 octobre 2009 à 12:53

    @Comik: ton résonnement se tiens mais posséder son logement ne sera toujours pas demain à la portée de tous. même à 30 000

  11. Chris 26 octobre 2009 à 11:42

    Pour caricaturer, nul besoin d’être économiste ou fin politique pour constater que pauvre (ou pas assez riche) => locataire.
    .
    Le fait de posséder un bien représentant tout ou partie de son patrimoine peut inciter à une forme claire et compréhensible de conservatisme.
    .
    Je vois mal le RMiste, le travailleur pauvre, le foyer à bas revenus admettre voire voter pour le maintien du bouclier fiscal. Ce même pauvre “profitant” des allocs pour garder chaque mois son toit.
    .
    Il est sûrement heureux, en CDD, en temps partiel, sans emploi (10% des “actifs”) de savoir qu’en travaillant plus, on peut gagner plus…
    .
    Etre locataire pousse donc THEORIQUEMENT à ce que l’on cherche à ce que la société évolue dans le sens de plus de justice fiscale, de redistribution du travail et des richesses, autant d’attentes qui ne vont pas vers l’augmentation des revenus et du patrimoine de ceux qui en ont un.
    .
    Le locataire a donc à mon avis un petit avantage : n’ayant pas d’attache, il peut être plus mobile, autrement dit : moins conservateur, car n’ayant rien à perdre.

  12. MP CONSULTING 27 octobre 2009 à 22:11

    Il faut être logique pourquoi la majorité des français serai propriétaire si la location d’un bien leur coûte moins cher que de louer celui-ci ?
    En résumé, si louer un bien coûte 500 euros par mois, pourquoi l’acheter si pour un bien similaire il faut rembourser 800 euors sur 30 ans?
    Il serai bien de se poser les bonnes questions, les prix ont augmenté largement plus que le pouvoir d’achat des frnçais, alors comment suivre le rythme ????
    Pourquoi les vendeurs, qui il y a moins de dix ans ont acheté leur maison 100 000

  13. COMIKS 28 octobre 2009 à 16:29

    MOUAIS !
    Perso, j’ai été licencié y’a 2ans d’un taf à 1/2h en auto de chez moi et j’ai retrouvé à moins de 10min alors VEINARD surement mais TOUTE la FRANCE ne déménage pas tous les 3 mois de chez eux… pour partir à l’autre bout de la France !
    Et pourtant je suis l’enfant de parents n’ayant pas eu peur de LOUER, FAIRE CONSTRUIRE, VENDRE, DEMENAGER, LOUER, ACHETER,VENDRE, DEMENAGER, LOUER,… Alors je connais la mobilité dont vous me parlez et pour moi qu’on soit proprio ou locataire ça ne change pas des masses de choses… Ayant vécu toutes ces situations !
    *****************************
    Mais au risque de me répéter
    Pour MOI, IMOBILIER = toît ; APRES CHACUN VOIT MIDI A SA PORTE, malheureusement, BEAUCOUP ICI VOIT TOUT EN NOIR…

  14. Emilia 24 janvier 2019 à 23:46

    Pretty section of content. I just stumbled upon your website and in accession capital to assert that I acquire actually enjoyed account your
    blog posts. Anyway I will be subscribing to
    your augment and even I achievement you access consistently
    quickly.

  15. brazilian steakhouse dc 25 janvier 2019 à 17:02

    I don’t know if it’s just me or if everybody else encountering issues with your site.

    It appears as though some of the written text within your posts are running off the screen. Can someone else
    please provide feedback and let me know if this is happening to them as well?
    This may be a issue with my web browser because I’ve had this happen previously.
    Appreciate it

  16. brazilian wax at home 25 janvier 2019 à 20:15

    I am regular visitor, how are you everybody? This article posted at
    this web site is really fastidious.

  17. brazilian steakhouse nyc 25 janvier 2019 à 20:33

    It’s awesome to pay a quick visit this web page and
    reading the views of all colleagues on the topic of this post, while I am also
    zealous of getting know-how.

  18. brazilian steakhouse nyc 26 janvier 2019 à 19:55

    Thanks for finally writing about >Mobilité professionnelle et immobilier en période de forte remontée du chômage – Le Blog Finance <Loved it!

  19. brazil nuts toxic 27 janvier 2019 à 00:53

    Keep on writing, great job!

  20. Terence 27 janvier 2019 à 09:46

    And this is an funding risk value taking.

  21. Michaela 27 janvier 2019 à 17:06

    Consider investments that offer immediate annuities.

  22. Etsuko 27 janvier 2019 à 22:35

    Now it is time to decide your particular investments.

  23. Cruz 28 janvier 2019 à 01:06

    And this is an investment risk price taking.

  24. Rosemary 8 février 2019 à 06:24

    All sorts of investments come with sure risks.

  25. Melva 9 février 2019 à 01:21

    A monetary advisor is your planning accomplice.

  26. Roy 10 février 2019 à 15:54

    All kinds of investments include sure risks.

  27. Bobbye 12 février 2019 à 03:28

    And this is an funding danger worth taking.

  28. Dannielle 17 février 2019 à 01:25

    Traders do pay direct and indirect costs.

  29. Vonnie 19 février 2019 à 03:10

    All forms of investments include certain risks.