Le Blog Finance

C’est quoi investir ?

Invest-Money-main_Full Il parait que je n'ai pas investi… En fait, je n'ai toujours pas souscris à un emprunt pour rembourser un bien immobilier dans le but d'en devenir propriétaire au bout de vingt longues années de durs labeurs. Me prenant cette réflexion en pleine tronche il y a peu : "Toi, t'as pas investi" qu'une connaissance à moi avait lâché dans le but de m'expliquer qu'elle était moins mobile que moi professionnellement (elle commençait à avoir chaud aux fesses professionnellement) parce qu'elle (il)  avait investi, je me suis rendu compte à quel point, la notion d'investissement était incroyablement limité pour une majorité de personnes. Investir, ce serait forcément acheter de l'immobilier.

D'ailleurs, on ne devrait plus dire que l'on achète sa maison, mais que l'on investi, non ? Le verbe "investir" a quelque chose de tellement valorisant que tous les professionnels de l'immobilier l'ont ajouté à leur glossaire des 100 uniques termes à utiliser pour convaincre un client de passer à l'acte. J'exagère…

Pour moi, acheter un bien pour ne plus avoir à payer lors de la retraite, c'est assurer ses arrières, point barre. Investir, c'est mettre des parts dans une société, acheter des actions, se constituer un parc locatif, se constituer un bon capital.

Bref, "l'investissement" selon moi, vient à l'étape 2, lorsque l'étape 1, c'est à dire l'achat du logement a été effectué. Le problème dans tout ça, c'est que nombre d'entre nous s'arrêteront à l'étape 1 (pour les plus chanceux), sans arriver à l'étape 2. Alors si on a plus le droit au moins de se faire rêver avec des mots, où va-t'on ?

Me suivre sur
  Image 6 & Image 7

Partager cet article

Article de

16 commentaires

  1. himpan 8 octobre 2009 à 23:48

    ahhh voilà un sujet interessant…investir ! l immobilier est de loin l un des investissements les moins rentables actuellement. 5% brut pour “mr toutlemonde”. Comparé au livret A c’est mieux (tout juste car si on enlèves les charges et les ruptures de loyers…). L immo c’est d abord pour avoir un toit aujourd hui. Sinon il existe des investissements qui rapportent 20 30 50% selon le risque …mais on est loin des 5…les banques le savent bien et placent leurs fonnds en conséquence (voir bonus tradeurs) un bé mol pour ceux qui ne peuvent ou savent épargner et qui payent pas mal d impots…seux là peuvent etre intéressés par les incitations fiscales pour se constituer un capital pour leur vieux jours..

  2. Mickael 9 octobre 2009 à 10:20

    Toujours au dessus des autres ce Christophe, quelle modestie !!!!

  3. Chris 9 octobre 2009 à 14:11

    A part le rendement, il faut au moins prendre le critère de liquidité.
    Et là c’est un peu dur pour l’immobilier.
    Evidemment quand ça monte, ça part vite, mais quand ça baisse…

  4. Nam 9 octobre 2009 à 16:19

    L’immobilier non sur_évalué et si on consent a s’occuper un peu de son bien est un bon investissement malgré tout. Mais les deux conditions doivent être respectés. Il ne suffit pas de venir recuperer son cheque à la fin du moi.

  5. granB 11 octobre 2009 à 00:56

    Pour qu’un investissement devienne un capital, il faut que sa valeur augmente sans subir aucune érosion.
    Or, un bien immobilier demande à être entretenu pour maintenir sa valeur et le coût de cet entretien va augmenter de façon exponentielle rendant le produit de moins en moins attractif .
    Il est, de plus, énormément taxé et devenu le moyen de contraindre le contribuable à supporter une part de plus en plus importante dans le financement de son environnement direct ( routes, infrastructures scolaires, services publics, etc… ) . Acheter un bien immobilier, c’est se rendre captif des besoins et des désirs collectifs des autres .
    On peut également craindre que les nouvelles réglementations ( et surtout toutes celles qui vont les suivre ) ne finissent par rendre très vite notre “beau” pavillon totalement obsolète et invendable .
    Que se passera t’il quand les copropriétaires ne pourront plus payer les charges de ces immeubles devenus trop vétustes pour être encore entretenus ? Que vaudra leur bien ?
    Que deviendront les zones pavillonnaires perdues dans les campagnes quand leurs occupants ne pourront plus les habiter faute de transports en commun ? faute d’avoir encore les moyens d’entretenir leurs voitures ? A quel prix revendront-ils leurs maisons ?
    Que deviendront les belles résidences «de Robien» construites dans des petites villes de province quand tout le tissu industriel local aura disparu ? qui en voudra et pour combien ?
    La France s’est appuyée pendant 3 décennies sur l’embauche de fonctionnaires, a développé les activités tertiaires à outrance, encouragé le travail des femmes, distribué des compétences bidons à toute une foultitude de parasites pour faire “chauffer” son économie, maintenir artificiellement son PIB, et espérer garder sa place de grande nation . Les banquiers, les promoteurs, en connivence avec les A.I ont fait acheter n’importe quoi à n’importe qui et surtout à n’importe quel prix .
    Malheureusement, les coûts sont devenus supérieurs aux profits engrangés, aux avantages espérés et l’état-providence a perdu définitivement de son efficacité.
    Le temps de l’immobilier facile était directement lié à celui de cet état .
    Il va falloir que les AI fassent maintenant comprendre aux vendeurs qu’un bien immobilier a une durée de vie, que sa valeur baisse inexorablement . Que « la pierre » n’est en fait que du vulgaire ciment et que le placo n’a rien de comparable avec le marbre , qu’un logement est un moyen de répondre à des besoins vitaux, MAIS pas de se constituer un capital ….et encore moins de faire un bon investissement .
    Il restera bien sûr les propriétés exceptionnelles pour qu’on le me contredise mais combien en avez-vous réellement en portefeuille ? . Des vraies ….pas des en blocs de 20 !

  6. Lucie 31 octobre 2018 à 10:26

    100% Prêts aux entreprises Prêts personnels Financement des prêts Immobilier sans frais

    de 2 000 € / $ jusqu’à 500 000 € à un taux d’intérêt de 2% sur le total du prêt et les termes du prêt. les prêts sont très simples et

    offrent un égal respect au crédit, pour garantir que les fonds du prêt sont disponible sur votre compte dans les 48 heures suivant la

    fin de la procédure qui nécessite un contrat de travail individuel Contactez-moi aujourd’hui et dites-moi combien d’argent voulez- vous

    emprunter et la durée du remboursement de ce prêt. Montant de l’argent? Merci de vite me répondre.

    axaservicefinanceparticulier@gmail.com

  7. retrouvé le retour 2 novembre 2018 à 08:15

    axaservicefinanceparticulier@gmail.com

    “4 Boulevard Eugène Deruelle Lyon- FRANCE

    0756064447″

    Kif kif Axa ? Que pense Bébé Art ???

  8. Brian 26 janvier 2019 à 00:25

    When someone writes an paragraph he/she retains the thought of a user in his/her mind that how a user can be aware of it.

    Therefore that’s why this post is outstdanding.
    Thanks!

  9. Margery 26 janvier 2019 à 11:49

    Thanks on your interest in Funding Recommendation.

  10. brazilian wax at home 26 janvier 2019 à 15:44

    My spouse and I stumbled over here from a different web
    page and thought I might as well check things out.
    I like what I see so now i’m following you. Look forward to exploring your web
    page for a second time.

  11. Greta 27 janvier 2019 à 16:47

    This is true for funding advice as nicely.

  12. Cesar 5 février 2019 à 17:36

    Schwab Intelligent Portfolios invests in Schwab ETFs.

  13. page 7 février 2019 à 17:11

    I just want to say I am just newbie to blogs and actually savored this web-site. Probably I’m likely to bookmark your site . You certainly have fantastic writings. Thank you for revealing your blog.

  14. Beatriz 8 février 2019 à 06:09

    Financial advisors enterprise is folks business.

  15. John Deere Technical Manuals 12 février 2019 à 05:04

    I went over this internet site and I think you have a lot of excellent info , saved to my bookmarks (:.

  16. Lavonda Pausch 18 février 2019 à 22:42

    There’s an interesting webpage that has just been deleted, but thanks to the miracle of hibernation, it’s still open in Firefox. The problem is, when I save it, it seems to attempt to retrieve the page from its source on the internet, which no longer exists. Is there any way I can configure Firefox to save the locally-held files instead?.