Le Blog Finance

Boeing : charge exceptionnelle au T3

Actualités, Aéronautique, Valeurs du CAC40 Commentaires fermés

747-8-Freighter-Intercontinental Voilà une information qui devrait plaire à EADS/Airbus.

Son concurrent Boeing a annoncé mardi qu'il devait se résoudre à inscrire dans ses comptes du troisième trimestre une charge exceptionnelle d'environ un milliard de dollars.

Raisons invoquées : des "coûts de production accrus" et à un marché "difficile" pour son avion cargo B747-8.

Sans compter les difficultés liées au 787 Dreamliner ?

Sur le montant annoncé, proche d'un milliard de dollars, près de 640 millions de dollars seraient liés à des coûts de production "supérieurs aux prévisions", tant au niveau des sites de Boeing eux-même que ceux concernant les sous-traitants.

Le "solde" de 360 millions restants ferait suite à des conditions de marché difficiles. Lesquelles ont conduit le groupe – nous dit-on – à maintenir le rythme de production à un appareil et demi par mois, remettant à des jours meilleurs une augmentation de cadence à deux par mois.

Une affaire à suivre de près alors que Boeing doit publier ses résultats trimestriels le 21 octobre prochain.

Rappelons par ailleurs qu'à la fin septembre, le PDG de Vietnam Airlines a fait part de son mécontentement à l'égard du retard pris dans la production des 787 Dreamliner, indiquant parallèlement que sa compagnie n'avait pas encore décidé si elle annulerait sa commande de 16 appareils.

"Nous nous attendions à recevoir les appareils en 2009, puis en 2010, et à présent, personne n'est en mesure de nous confirmer une date de livraison. Je peux être patient, mais cela nous donne des migraines", a ainsi martelé le dirigeant, Pham Ngoc.

Tout en refusant de dire si Vietnam Airlines avait obtenu de Boeing le versement de pénalités pour pallier les impacts négatifs liés aux retards de livraisons.

Pénalités qui pourraient le cas échéant plomber davantage les comptes du constructeur.

Partager cet article

Article de

Les commentaires sont fermés