Le Blog Finance

54 % des Français interrogés jugent les taux d’intérêt immobiliers actuels non attractifs

P58a_hein_01 C'est ce qui ressort d'une étude IFOP pour le compte de la Fnaim. 871 personnes âgées de 25 ans et plus ont été interrogées et les taux qui sont pourtant incroyablement bas sont pourtant non attractifs… J'ai un peu de mal à comprendre… Peut-être ces mêmes Français ont la mémoire courte et oublient les périodes ou les taux étaient à deux chiffres (époque de mes parents, mais d'accord, avec de l'inflation…etc). Finalement, ces 54 % de Français interrogés ne comprennent rien à l'économie ou n'ont pas compris la question.

Soyons clairs, aujourd'hui, pour emprunter, et si vous avez une situation stable (difficile par les temps qui courent) et un apport (il parait qu'il faut demander à la famille), emprunter de l'argent pour acheter un bien immobilier est le moment idéal.

Sauf que les prix des logements doivent encore baisser, et ça, ça prend du temps. Sacrés Français, toujours à chercher des excuses bidons pour ne pas acheter. On parie que d'ici deux à trois ans, lorsque les prix auront atteints un plancher, 54 % des Français interrogés jugeront que les prix sont encore trop élevés et attendent pour acheter (alors que les taux eux, mystère). Ils ont raison chez Nexity en fait !

La Tribune.fr : "Immobilier : les Français ont du vague à l'âme"

Image sur www.chrt.ch 


Me suivre sur

  Image 6 & Image 7  

Partager cet article

Article de

24 commentaires

  1. toto 15 octobre 2009 à 13:10

    C’est de l’humour?
    4% d’intéret c’est ENORME dans un économie en déflation.
    Il vaut mieux attendre une baisse des prix de 40% et des taux autour de 1 ou 2 %

  2. Nam 15 octobre 2009 à 13:56

    Moi j’avais un super taux fixe de 3.5% sur 25 ans, commencé en 2005, et je viens de la saborder (remboursement anticipé total de mon pret). Comme ça je peux me faire encore plus de cash d’ici que les prix soient bas. Quand on sera tout en bas, je vend mon appart et j’en rachete un plus grand…

  3. Nam 15 octobre 2009 à 13:57

    J’attend avec impatience le moment ou je pourrai vendre mon appart très bas…

  4. nog 15 octobre 2009 à 15:35

    Le soucis dans ce sondage, c’est qu’on pose pas les bonnes questions! La bonne question étant: “Est-ce que vous auriez envie d’emprunter si le taux était de 0%”
    Faut arrêter avec leur histoire de taux!!!
    Ils comprennent pas qu’on a plus envie d’emprunter quand on est pas sur de garder son job?
    Demandez au banquier de votre agence si ils ont envie d’emprunter…
    Et puis c’est quand même le super moment pour poser la question! Le 15 y a la taxe d’habitation qui tombe, dans un mois la taxe foncière…des charlots à l’IFOP

  5. carlos 15 octobre 2009 à 20:26

    Les taux d’intérêts ne sont pas assez attractifs, pour se lancer dans un marché en constante baisse…
    Réponse à Nam: tous les acheteurs n’ont pas forcément un bien à vendre… Exemple: un couple qui prépare sa retraite, un investisseur, un couple qui vend et qui loue en attendant que çà baisse, un couple qui a un bien qu’il pense mettre en location pour aider à l’achat, etc…

  6. jeremy 15 octobre 2009 à 22:30

    Toto des taux à 1 ou 2% tu vis chez les bisounours ou quoi???
    je te rappelle que les banques empruntent auprès des BC à moins de 1% voire même gratuitement pour les américaines.
    Vois tu une répercussion sur les taux consentis aux particuliers? Il faudrait des taux de financement négatifs pour que les particuliers empruntent à 1%!!! Donc c’est pas pour demain ni après demain…
    Je partage pleinement ton raisonnement d’attendre une baisse significative des prix mais il faut être honnête, historiquement et compte tenu du coût de l’argent, les TI sont aujourd’hui très favorables.

  7. Picadia 15 octobre 2009 à 23:57

    Perso c’est surtout l’article de La Tribune que je trouve lamentable… Et quand en plus on lit que dans l’échantillon des personnes interrogées 60% sont propriétaires, j’aimerais qu’on m’explique la pertinence de leur demander s’ils ont l’intention d’acheter prochainement (je ne crois pas que la majorité des propriétaires en France puisse forcément acheter un deuxième bien -ou plus) !! Je ne pense pas qu’ils soient tout à fait représentatifs de la cible de la question…
    Bref comme disait Pépin (humour), intox et contradictions sont les corollaires du sujet immobilier depuis quelques temps.

  8. christophe 16 octobre 2009 à 13:07

    “taux autour de 1 ou 2 % “: c’est comme ça que la crise immobliliere aux USA a commencé avec des tres tres bas. :D
    “l’échantillon des personnes interrogées 60% sont propriétaires” => et oui les principaux acheteurs sont déjà des gens possedant un bien.
    les primo accedents sont peu nombreux.
    il est donc normal de retrouvrer 60% de proprio dans ce sondage

  9. EL 16 octobre 2009 à 17:48

    “J’attend avec impatience le moment ou je pourrai vendre mon appart très bas…”
    Bonne nouvelle !!!
    Tu peux le brader, maintenant il suffit que tu baisses ton prix.

  10. EL 16 octobre 2009 à 17:52

    “Moi j’avais un super taux fixe de 3.5% sur 25 ans, commencé en 2005, et je viens de la saborder (remboursement anticipé total de mon pret). Comme ça je peux me faire encore plus de cash d’ici que les prix soient bas. Quand on sera tout en bas, je vend mon appart et j’en rachete un plus grand…”
    ??????????????????????????
    ????????????????????????
    ?????????????????????
    ??????????????????

  11. EL 16 octobre 2009 à 17:56

    “54 % des Français interrogés jugent les taux d’intérêt immobiliers actuels non attractifs”
    Super bonne nouvelle, il y en a 46% qui trouvent les taux attractifs.

  12. jean pierre 17 octobre 2009 à 11:37
  13. Stef 18 octobre 2009 à 15:02

    @EL
    Mois aussi j’ai eu beaucoup de ??? en lisant Nam… une chose de sur, son métier n’est ni dans l’immobilier et encore moins comme conseiller financier…

  14. EL 18 octobre 2009 à 20:36

    A>>>STEF
    Je ne comprend rien au post de Nam.
    Tu me rassures je croyais que j’étais le seul a ne pas parler le Nam.

  15. Nam 19 octobre 2009 à 23:45

    Désolé pour l’emoi suscité par mon comment! Je clarifie: je souhaite acheter plus grand. Donc passer d’un bien X à un bien 2X. Comme les capacités cash + capacité emprunt sont limités por tout le monde, passer de X a 2X lorsque les prix sont au plus bas est plus facile que de le faire lorsque les prix sont au plus haut. Oui, je confirme, j’espere bien vendre mon appart -50%, à condition qu’un vendeur me vende le bien 2X egalement a -50%… pour passer d’un bien X=300kE à un bien 2X=600kE, il faut rouver 300kE, alors que pour passer de X=150E à 2X=300kE, il ne manque QUE 150kE, ce qui est bcp plus facile a obtenir que 300kE, pour une bourse donnée…

  16. Nam 19 octobre 2009 à 23:46

    Quand bien même ma vente serait passée de 300kE a 150kE…

  17. Stef 20 octobre 2009 à 13:14

    @Nam,
    Sauf que votre bien que vous avez payé presque cash ( 5 de remboursements sur 25 ans , vous avez remboursé que des intérêts qui se rajoute au prix initial + les droits de mutation… )
    Vous avez donc un bien qui vous a couté 300 + les intérêts + les droits de mutation 30 .
    Votre bien perds 50 % de sa valeur, vous le vendez à 150 pour racheter un bien d’une valeur de 300 en empruntant 150 …
    Votre nouveau bien vous coutera donc 300 + les droits de mutation 30 + 150 du nouveau prêt + 30 de droits de mutation = 510 + les intérêts du premier prêt déjà payé , on doit pas être très loin des 600 … et vous n’oubliez pas de rajouter les intérêts du second.
    Bravo félicitation, un bien au prix de 300 et qui vous coute + de 600

  18. Nam 21 octobre 2009 à 10:44

    Vous ne savez pas le prix que j’ai payé pour acheter ni les intéret payés, et vraiment vous etes très loin de la réalité. J’ai acheté le bien en 2005 à 200kE, pas 300kE, énorme différence! De plus j’avais utilisé un apport initial avec mes économies, donc je n’ai emprunté que 150kE. Ensuite depuis 5 ans, avec un taux à 3.5%, j’ai remboursé 20kE. A partir d’aujourd’hui, comme j’ai remboursé, j’accumule un maximum de cash (pas de loyer, pas de credit non plus). Plus les loyers économisés entre 2005 et le moment ou je ferai un achat/revente, apparemment le mieux c’est en 2012, il se sera écoulé 7 ans ! Un loyer de 1200 euro (tarif 2009) économisé tous les mois, pendant 7 ans, ça donne a peu près 100kE, n’est-ce pas ? Enfin, j’ai acheté seul, pour finallement vivre à deux, donc je touche une contrib de ma femme, petite cerise sur le gateau qui fait tjs du bien: 500 euro/moi => encore 42kE sur 7ans.

  19. Nam 21 octobre 2009 à 12:02

    Ah oui biensure, 14kE payé en 2005 pour le notaire + 22kE d’intérets payés en 5 ans, en regard à ce qui est dit plus haut, c’est très grave!

  20. Stef 21 octobre 2009 à 14:04

    @Nam
    C’est vous qui parlez dans votre exemple de 300Ke pas moi relisez vous SVP.
    Quelques soit l’origine ( prêt ou cash ) de l’argent et son montant, si vous vendez votre bien 50 % de moins que son cout initial, vous en perdez la moitié…

  21. Nam 21 octobre 2009 à 15:22

    Oui, mais le bien deux fois plus cher que j’acheterai à ce moment là aura baissé de moitié également.
    Mais même sans parler de ça, même -50% dans la courge n’est pas genant au bout de 7 ans de loyers économisés. Et encore -50%, c’est optimiste, Friggit ne voit que 40% entre le point haut et le point bas.

  22. Stef 21 octobre 2009 à 19:19

    @Nam,
    Si cela ne vous gêne pas de perdre une telle somme d’argent, soit, libre à vous…

  23. Nam 21 octobre 2009 à 20:38

    Ce n’est pas perdu, il fat apprendre à compter.

  24. Nam 21 octobre 2009 à 21:38

    Je perds 150kE et je gagne 300kE + les loyers économisés entre maintenant et 2012, cad 75kE…
    Alors: -150 + 300 + 75 => grosse perte ?