Le Blog Finance

Les plus-values boursières cibles du gouvernement

Taxes_large Quand le gouvernement racle les fonds de tiroir …. au risque même de ne pas se faire que des copains parmis ses plus "chers" électeurs.

Selon l'édition de samedi du Journal du Dimanche, le ministre du Budget, Eric Woerth, et la commission des Finances de l'Assemblée nationale souhaiteraient réviser l'imposition des plus-values mobilières.

Vous avez dit "pas d'augmentation de la pression fiscale" ?

Selon Bercy, de telles mesures ne seraient toutefois pas incluses dans le projet de loi de finances (PLF) 2010, lequel doit être présenté en conseil des ministres le mercredi 30 septembre.

Plusieurs pistes seraient à l'étude, selon le JDD. L'une d'entre elles consiste à réduire le seuil de 25.730 euros, d'autres à soumettre tout ou partie des gains à la CSG ou à l'impôt sur le revenu, si l'on en croit le journal. "Des travaux techniques sont en cours, aucun arbitrage n'est fait", a ainsi précisé une source proche du dossier.

Rappelons qu'à l'heure actuelle, les gains nets issus de la revente de titres sont totalement exonérés si le montant des cessions ne dépasse pas 25.730 euros dans l'année. Le montant était de 25 000

Partager cet article

Article de

29 commentaires

  1. Le Gaulois 12 septembre 2009 à 18:12

    C’est sur qu’il vaut mieux qu’il compte sur les voies de gauche en se rasant 3 fois par jours. On a pris encore 1% pour financer le RSA. C’est tellement facile de gagner de l’argent sur les marchés financiers que je propose de donner 2000

  2. plein 12 septembre 2009 à 18:55

    bah si ils prennent de l’argent sur les plues values alors qu’ils en donnent lors des pertes… équilibrons le jeu pour une fois

  3. jrm 12 septembre 2009 à 20:47

    @ plein : oui, nous aussi on veut un bonus malus !

  4. Elisabeth 13 septembre 2009 à 22:46

    Le ministre du Budget Eric Woerth s’est dit dimanche favorable à la taxation sociale des plus values mobilières (ventes d’actions…) et immobilières pour aider à financer le déficit de la Sécurité sociale, dans le cadre du budget 2010 de la Sécu.
    AFP – le 13 septembre 2009, 21h13
    La taxation des plus values mobilières “est une piste”, a affirmé Eric Woerth, lors de l’émission La Tribune-BFM-Dailymotion.
    Actuellement, “quand vous avez des actions et que vous les cédez, vous pouvez, jusqu’à 25.000 euros, le faire en franchise quasiment fiscale et sociale”, a-t-il expliqué, ajoutant que “l’on peut se poser la question de la raison cette franchise sociale”.
    “Tous les revenus doivent être soumis à cotisations sociales” car “il n’y a pas de raison que les revenus du travail soient soumis à cotisations sociales et que des revenus qui ne sont pas des revenus du travail” n’y soient pas soumis, a-t-il ajouté.
    Soulignant qu’il s’agissait d’une piste qui devait attendre les arbitrages du projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) 2010, M. Woerth a affirmé: “Je prendrais cette décision, il faut en fixer le seuil” et “le taux”.
    Interrogé sur la taxation des plus-values immobilières, il a répondu que “la question se pose pour chaque revenu”, “sinon vous découragez le travail”.
    Concernant le forfait hospitalier, “bien sûr qu’on paiera un peu plus”, a assuré M. Woerth, sans chiffrer la hausse. “Nous devons augmenter ce forfait”, a-t-il insisté.
    Pour améliorer les finances de la Sécurité sociale, il faut aussi “faire évoluer” le système et “regarder ce que vous pouvez faire avec vos mutuelles ou avec vos assurances”, a-t-il poursuivi.
    Pour la même raison, “on doit continuer à ne pas rembourser ou plus mal rembourser des médicaments qui ne servent pas”, a-t-il dit.
    “Il faut aussi diminuer le prix du médicament”, a jugé le ministre.
    Le ministre du Budget a, en revanche, exclu toute hausse de la Contribution sociale généralisée (CSG) avant 2012.
    Il a enfin rappelé les prévisions en matière de déficit de la Sécu, soit environ 20 milliards d’euros en 2009, dont “la moitié” pour la branche maladie, et une trentaine de milliards en 2010.

  5. antispéculation 14 septembre 2009 à 13:30

    La spéculation sur les matières premières (pétrole, blé, sucre, etc.) devrait être interdite. Une lourde taxation des plus-values est la moindre des choses. S’en plaindre revient à se plaindre de la lutte contre les gains mafieux.

  6. marco20856 14 septembre 2009 à 13:45

    Pourquoi est ce que l’on essaie pas de dépenser moins au lieu de toujours taxer plus?

  7. Le Gaulois 14 septembre 2009 à 14:40

    @ Antispeculation
    Vous raisonnez sans doute comme notre président marxiste “‘il faut polluer plus pour redistribuer plus”.
    La spéculation ne fait pas la hausse, elle l’accompagne.
    Elle sert aux entreprises à se protéger contre la hausse des matières premières du au marché entre le moment ou elle signe un contrat et ou elle livre le travail.
    L’état est le premier à profiter de la spéculation avec + de 80% de taxe sur les carburants.
    Les écolos de bruxelle qui veulent 10% de diester dans le gaz-oil sont les premiers responsables de la hausse des mat prem agricoles.
    Sucre soja et bientôt manioc comme cela à été exposé ici.
    Les cours irrationnels des matiéres premières sont le fait de manipulations politiques au plus haut lieu.

  8. antiracket 14 septembre 2009 à 23:26

    Le ministre du budget prétend que les revenus de plus-values devraient être soumis à cotisations sociales parce que les revenus du travail y sont soumis et il se pose des questions sur la franchise actuelle.
    Il a oublié que les cotisations ne sont pas déversées dans le gouffre de l’Etat, mais donnent principalement des droits de retraite et de chômage pour ceux qui ont cotisés. Les travailleurs profitent de ces prestations retraite ou chômage en fonction de ce qu’ils ont cotisés, si les plus-values sont soumises à cotisations sociales, il faudra en toute justice que le ministre institue pour ceux qui ont subies ces cotisations sur leurs ventes une retraite complémentaire et éventuellement des prestations familiales et chômage en fonction de ces cotisations, sinon ce sera un racket.

  9. Elisabeth 14 septembre 2009 à 23:42

    très juste anti-racket, belle démonstration qui plus est ! merci !

  10. Le Gaulois 15 septembre 2009 à 10:41

    Je crois avoir compris,
    Nicolas Socialo veut faire glisser l’argent vers le grand emprunt.
    Taxer à + de 30% sur des revenus improbables,à part les passionnés les gens vont vite choisir. Qu’il aille chercher le pognon sur le compte des seniors en imposant leur indécent capital

  11. lemoine 23 janvier 2010 à 19:05

    J’aime entendre les “anti-spéculateurs” et consors parler d’économie ça me détends tellement c’est idiot!!!
    Le problème c’est que nos dirigeants pensent la même chose….

  12. Ella 25 janvier 2019 à 19:51

    This is really interesting, You’re a very skilled blogger.
    I’ve joined your rss feed and look forward to seeking more of your wonderful post.
    Also, I’ve shared your website in my social networks!

  13. brazil flag colors 26 janvier 2019 à 00:57

    Wow, this piece of writing is fastidious, my younger sister is analyzing
    these things, so I am going to tell her.

  14. Lupita 26 janvier 2019 à 09:30

    All forms of investments come with sure dangers.

  15. Abby 26 janvier 2019 à 13:22

    Monetary advisors enterprise is people enterprise.

  16. Jessika 26 janvier 2019 à 18:49

    Now it’s time to choose your specific investments.

  17. Pamela 26 janvier 2019 à 21:07

    Think about investments that provide instant annuities.

  18. Edwina 27 janvier 2019 à 06:37

    And that is an funding threat worth taking.

  19. Kristofer 27 janvier 2019 à 12:31

    Now it is time to decide your specific investments.

  20. Lorrie 27 janvier 2019 à 13:16

    This is true for investment recommendation as properly.

  21. Luke 27 janvier 2019 à 14:47

    Schwab Intelligent Portfolios invests in Schwab ETFs.

  22. Heike 27 janvier 2019 à 18:08

    Financial advisors enterprise is folks business.

  23. Kelle 9 février 2019 à 03:38

    Thank you for your interest in Funding Advice.

  24. Vida 11 février 2019 à 01:26

    And this is an funding threat worth taking.

  25. Dessie 17 février 2019 à 02:18

    Financial advisors enterprise is people business.

  26. Russell 17 février 2019 à 02:29

    Schwab Intelligent Portfolios invests in Schwab ETFs.

  27. Janette 18 février 2019 à 01:51

    And this is an investment danger price taking.

  28. Lula 19 février 2019 à 02:22

    This is true for funding recommendation as nicely.

  29. Bianca 19 février 2019 à 04:03

    And this is an investment danger worth taking.